mardi 28 octobre 2008

Le Colossal Volum’Express Mascara, Maybelline

Qu’est ce que je disais à propos des noms de mascara déjà ? Ah, oui, que les séances de brain-storming devaient être ardues pour trouver des noms toujours plus fous. Celui-là ne fait pas non plus dans la dentelle ! Le Colossal ! Le nom fout quand même un peu les jetons ! Et même qu’on peut avoir les jetons aussi de l’essayer en se demandant si on ne va pas avoir les cils trop fournis (sors de ce corps Pénélope Cruz ! ). Je vous rassure, tout va bien, je l’ai essayé ce matin et je n’ai blessé personne en baissant les paupières... Alors, oui, il est maousse costaud au niveau de la brosse mais, et c’est là que c’est malin, la formule est très fluide; elle s’applique sans accrocher les cils et même se travaille (moi, en bonne maniaque du mascara je repasse plein, plein, plein de fois). Tout ça en fait finalement un mascara très fréquentable et mignon avec son emballage jaune et violet légèrement métallisés. Un point négatif ? Le bouchon, trop dodu, que je trouve moins maniable que les bouchons des tubes fins. La chose coûte 11 euros environ. Cela dit, le nom ultra prometteur va peut-être induire en erreur des consommatrices en quête d’un mascara de drag queen ?

Lire la suite!

samedi 25 octobre 2008

est-ce que c'est mieux de conserver ses crèmes au frigo ?

Non, à moins qu’il ne s’agisse de crèmes totalement dépourvues de conservateurs. Dans ce cas, non seulement il faut les conserver au frigo mais il faut aussi les utiliser rapidos (dans les quinze jours) comme des produits alimentaires. S’il s’agit de cosmétiques “classiques”, leur formule est prévue pour être conservée à température ambiante. Comble du ridicule, il existe désormais des petits frigos pour produits de beauté ! C’est trop hideux, ça ruine en deux secondes la déco, et si vous habitez Paris, au prix du mètre carré, ça fait cher l’excès de frivolité... (et ça se met où ? Dans la cuisine ou la salle de bains ? Et qui c’est qui paye la rallonge de facture d’électricité ?). D’accord on peut aussi mettre ses produits de beauté dans le frigo familial mais là, on risque gros... Je vous épargne les sarcasmes du conjoint découvrant un étage de crèmes entre une rangée de yaourts et deux salades... Pour celles qui seraient flippées à l’idée de laisser leurs produits sur des étagères normales, sachez que les normes de fabrication des produits prévoient qu’ils puissent se conserver à température ambiante. De plus on les soumet à des températures très basses ou très hautes pour vérifier qu’ils tiennent le coup si on les envoie en Alaska ou à Singapour, pas pour qu’ils se conservent mieux ! Néanmoins, je vous autorise à mettre vos lotions toniques au fridge en cas de canicule, juste parce que c’est plus agréable...

Lire la suite!

ça vient de loin, c'est japonais !

Alors, c’est pas le Japon version geisha raffinée, cérémonie du thé et Mishima... C’est plutôt les manga et les gadgets rigolos, jugez plutôt : du dentifrice aux senteurs toutes plus hallucinantes les unes que les autres, curry, lavande, yaourt frais, caramel, ... Il y en a 32. Hier soir, pleine de courage, j’ai essayé raisin et pêche blanche, c’était certes surprenant mais délicieux. Le goût “café au lait” me laisse plus perplexe, habituellement, les buveurs de café n’ont pas une haleine terrible... Je le garde pour un jour où je me sentirai l’âme d’une aventurière (pas demain la veille...). Tout ça est en exclusivité dans les Beauty Monop et coûte la modique somme de 3 euros. C’est cher pour ce que c’est (les tubes font le tiers d’un tube classique) mais finalement pas si cher que ça pour un grave moment de fun ou un cadeau à une amie super blasée ! Je précise que ce sont des dentifrices non-abrasifs et sans tensio-actifs (ils ne moussent pas beaucoup) donc, à mon avis, meilleurs pour la santé et l’environnement.

Lire la suite!

mercredi 22 octobre 2008

un investissement à long (très long) terme


Ce n’est pas tous les jours que je gobe les promesses des labos en matière d’anti-âge mais là, je suis convaincue. Eh, oui, ça arrive même aux plus sceptiques... Je vous ai déjà parlé du Pro-Xylane, cet ingrédient mis au point par L’Oréal : la marque le met dans tous ses produits anti-âge puisqu’on le retrouve chez Vichy, dans Derma Genèse de L’Oréal Paris, chez Lancôme, La Roche Posay etc. C’est un signe que l’ingrédient est prometteur, et, aussi que L’Oréal rentabilise sa recherche, pour être plus terre à terre. Le Pro-Xylane est plus ou moins dosé selon les marques, souvent on le trouve à 5 % dans les crèmes. Celle-ci, excusez du peu, en contient 30 % ! Et c’est la seule sur le marché. Le Pro-Xylane, pour rappel, renforce la jonction entre le derme et l’épiderme et redonne de l’élasticité à la peau. Vous me direz, peu importe qu’il y en ait 5 ou 30 % si l’ingrédient en question n’a pas une affinité particulière avec la peau pour y pénétrer et y rester. Mais là, oui, puisqu’on retrouve une partie du Pro-Xylane appliqué à l’intérieur de la peau après biopsie. La crème contient aussi de l’extrait de myrtille, antioxydant. L’extrait de myrtille a aussi une action contre la glycation, un processus par lequel le collagène vieillissant “caramélise” au fil des années et finit par perdre toute son élasticité (mais, quelle horreur !) Evidemment, la crème coûte un bras et demi (160 euros) et inutile de vous précipiter dessus avant 45 ans, ce serait un peu gâcher car le Pro-Xylane intervient sur des processus de vieillissement qui se mettent en route à partir de cet âge-là (à peu près...). La texture est, de plus, assez riche, bien pour des peaux sèches ou en hiver pour les autres. Comme tout le reste, c’est préventif. Vous ne saurez que dans dix ans et après l’avoir utilisée tous les jours ou deux fois par jour si cela valait le coup. La crème s’appelle A.G.E Interrupter, Skin Ceuticals. Points de vente sur www.skinceuticals.fr. En même temps, vous pouvez déjà constater que les filles qui s’occupent de leur peau, ne fument pas et ne boivent pas des litres ont une plus jolie peau que celles qui ne font rien du tout et se couchent avec leur maquillage. Evidemment, c’est de plus en plus difficile à comparer car on trouve de moins en moins de filles qui ne font “rien”... Sans compter celles qui font des retouches discretos à coup d’injections.

Lire la suite!

dimanche 19 octobre 2008

prix en baisse...

C'est dans l'air du temps, et le temps est vraiment à la crise ... du pouvoir d'achat. De plus en plus de marques baissent les prix de leurs produits. C'est, par exemple, le cas de Nuxe avec sa gamme Nuxuriance, destinée aux peaux matures et qui était, contrairement aux autres produits Nuxe, assez chère. La gamme est reformulée pour être encore plus efficace (ça se confirme à l’usage) et ses prix se sont allégés. Autre exemple : Biguine avec Biguine Bio qui était plutôt bien conçue mais chère. Les produits sont désormais distribués dans un circuit plus large (salons Biguine comme auparavant mais aussi Monoprix) et à des prix plus doux. D’ailleurs, récemment, je me suis rendue compte que le nouveau mascara L’Oréal était à 18 euros alors qu’un Chanel est à 25 euros ! Et clairement, même si le L’Oréal est bien, son look n’est pas aussi luxueux qu’un Chanel. Peut-être que les égéries commencent à coûter cher...

Lire la suite!

mercredi 15 octobre 2008

coloration aux plantes : quand on n'a pas le choix !

Vous êtes super nombreuses à me poser la question de savoir s’il existe des colorations capillaires aux plantes qui soient vraiment bien. Je sens que je vais vous decevoir toutes car, après avoir interrogé moult copines les ayant essayé et touché leurs cheveux, je suis au regret de vous dire que les colorations aux plantes ne sont vraiment pas géniales et n’arrivent pas à la cheville (hélas) des colorations bourrées de produits chimiques. Et pour cause, pour “prendre” sur le cheveu, il faut y aller de ses ingrédients super techno. Mais, la chose étrange, c’est que certaines colorations aux plantes, bien que naturelles, laissent le cheveu dans un état hallucinant, sec comme du foin et difficile à récupérer avec des masques. Alors que les colorations classiques que l’on trouve en supermarchés font, pour certaines, le cheveu doux comme de la soie ! C’est un peu mieux quand on le fait faire en salon à tendance écolo car les pros savent doser les pigments et les mélanger au dernier moment à d’autres ingrédients pour de jolis résultats. Pour celles que cela intéresse, apprenez aussi à lire les emballages. “Coloration aux plantes” ne signifie pas coloration uniquement à base de plantes. Cela signifie qu’on a ajouté des plantes à la formule qui peut, par ailleurs, être super chimique. D’ailleurs, il n’existe pas de coloration certifiée “bio”. Quand il n’y a que des plantes dans la formule, cela s’appelle une “teinture” et ça dégorge à chaque shampooing, un cauchemar pour celles qui se lavent les cheveux souvent. Conclusion : les colorations aux plantes sont bien pour les filles qui font des allergies aux produits classiques ou pour les adeptes du tout naturel, prêtes à renoncer à un résultat parfait. Autre précision : on ne peut pas éclaircir les cheveux de façon naturelle (sauf avec une décoction de camomille mais le résultat est à la limite du perceptible). Tous les éclaircissants contiennent donc de l’eau oxygénée entre autres ingrédients. Mais si vous avez testé un produit bien, n’hésitez pas à partager votre expérience !

Lire la suite!

samedi 11 octobre 2008

on peut faire du doré pas bling-bling

C’est Chanel qui le prouve avec sa sublime collection de maquillage automne hiver. Et dieu sait qu’il est difficile de renouveler le genre. C’est de l’or comme celui qui recouvre les coupoles des églises orthodoxes, un peu patiné, un or chaud, ancien et un peu sépia, pas nouveau riche. Il ne vous fait pas mal aux yeux, mais apporte un bel éclat. L’inspiration de Peter Philips, le nouveau directeur de la création du maquillage Chanel, vient de la longue visite qu’il a effectuée de l’appartement de Gabrielle Chanel. Moi, l’appart, je l’ai visité aussi il y a longtemps (ce qui ne change rien puisque le lieu est conservé dans son jus), on peut sincèrement y trouver de l’inspiration pour les collections des vingt prochaines années, tant il regorge de beaux et étranges objets. On remarque au passage la belle cohérence de la marque qui n’est jamais loin de ses origines. Et chaque créateur qui passe par la maison revisite et apporte sa patte à l’esprit Chanel. La collection comporte un or en poudre, à poser sur les joues ou le corps, vraiment beau (en petites touches of course) et pas seulement sur les teints mats mais aussi sur les peaux toutes pâles. Fascinants aussi, les vernis : de l’or pur et un gris métallique. Ils feront un tabac sur les pieds des filles qui les sortiront (gla-gla) cet automne. Surtout qu’il y a une grosse actu sur les vernis gris cette saison, même Maybelline en sort un, très joli d’ailleurs. C’est particulièrement sublime sur les peaux noires et métissées comme d’habitude pour les maquillages un peu originaux.

Lire la suite!

mercredi 8 octobre 2008

est-ce qu'on peut freiner l'apparition des cheveux blancs ?

Non, hélas, c’est le genre de truc assez inéluctable. Il paraît, selon certaines études (mais je ne les ai pas lues moi-même) que fumer accélère l’apparition des cheveux blancs - c’est à dire qu’on les a plus tôt. De toute façon, c’est quand même génétiquement programmé. Si votre mère a eu des cheveux blancs à 30 ans et que vous lui ressemblez, il y a fort à parier pour que vous ayez, vous aussi, les cheveux blancs à 30 ans. Il y a des petites différences pour les zones concernées sur le cuir chevelu. Les brunes voient leurs cheveux blancs souvent apparaître sur les tempes et au sommet du crâne tandis que sur les blondes et les rousses, c’est plutôt sur l’arrière de la tête. Après, toute la question est de savoir si vous voulez les garder tels quels ou les teindre. Je trouve, personnellement, que c’est facile de les planquer quand on a les cheveux blonds ou roux parce qu’ils ne se voient pas tellement au début. Ensuite on peut choisir une nuance assez claire pour ne pas être trop esclave des retouches de racines. Ca se complique pour les brunes car là, le moindre cheveu blanc fait tache. Je connais pas mal de filles qui les gardent blancs mais c’est du boulot. C’est joli parce que les cheveux blancs ont une texture un peu épaisse et que cela fait tout de suite une superbe masse de cheveux. Mais il faut régulièrement faire des rinçages à l’aide de produits “déjaunisseurs” (mais non on n’a pas les cheveux violets...) car le rayonnement solaire jaunit les cheveux (et là, franchement, ça fait queue de vache, c’est super moche). Il faut aussi avoir une coupe assez structurée, donc aller souvent chez le coiffeur. Et enfin, il faut toujours avoir l’air de sortir du pressing car des cheveux gris et un jean informe vous filent direct un look de pauvre fille perdue. Quant au maquillage, c’est aussi du boulot. Toutes les filles que je connais qui sont jolies avec leurs cheveux blancs sont super mates de peau ou bronzées toute l’année. Elles ont TOUJOURS le rouge à lèvres nickel d’une couleur bien marquée (pas un baume rose pâle) et l’oeil parfaitement dessiné pour les même raisons que celles citées plus haut... Bref, ça ne donne pas bonne mine naturellement, autant le savoir... Finalement, les cheveux blancs, c’est comme les rides, ça va vachement bien aux filles qui étaient déjà des bombes avant !

Lire la suite!

pourquoi le "smoky eye" booste les ventes de mascaras

C’est un effet, (mais pas un dégât !), collatéral de la mode de l’oeil fumé : avec des paupières bien chargées d’ombre marron ou noire, il est indispensable de charger aussi les cils sous peine de ne plus les voir. C’est pour cela que tout le monde s’excite sur les mascaras et que ceux-ci se vendent comme des petits pains. Et pas question de trouver un allongeant qui fait l’oeil nature comme il y a dix ans. Aujourd’hui, les mascaras sont volumateurs ou rien. Surtout que le marché du mascara est très convoité, un mascara qui plaît, ça se vend à des millions d’unités, car c’est un produit que l’on renouvelle souvent, c’est le jackpot pour une marque. Et cette année, on n’est pas déçus en matière de nouveaux mascaras, il y en a des dizaines !

Lire la suite!

samedi 4 octobre 2008

je dois m'acheter une crème hydratante, en aurais-tu une préférée en ce moment ?

Merci Juliette, c’est la question qui tue, celle pour laquelle il me faudrait 300 pages pour te répondre... Bon, je vais quand même essayer de faire plus court, mais pour trouver la crème idéale, vu qu’il y a plus de 1000 crèmes de jour sur le marché et qu’elles sont toutes hydratantes, va falloir chercher une aiguille dans une meule de foin ! Commencons la recherche par... les tiroirs de ma salle de bains. Une de mes favorites est la Crème Fraîche de Nuxe (au risque de me répéter, sorry) que je trouve super équilibrée, douce, réconfortante et tout et tout ! J’aime aussi beaucoup la nouvelle Crème Onctueuse Hydratante Peaux sèches, Bio Beauté By Nuxe (encore !). Sinon, une classique qui a toujours autant de succès : Emulsion Peaux Sèches, Embryolisse (et super abordable à 10 euros environ). J’ai un gros faible pour Hydramax + de Chanel mais il faut la tester sur échantillons avant d’investir parce que si elle ne te convient pas, vu le prix, t’es mal ! Autre piste : Yttrium Lihgts On de Alchimie Forever, des produits suisses vendus chez Sephora avec des formules qui contiennent beaucoup d’antioxydants, je reviendrai d’ailleurs sur cette marque bientôt. Bien aussi la Crème Apaisante Hydratante Bio de la nouvelle marque Dermatherm. Enfin, n’oublie pas que ta peau ne doit pas du tout tirer de la journée, sinon, c’est le signe que la crème n’est pas assez riche pour toi.. Je te conseille d’acheter ta crème hydratante en pharmacie si tu ne veux pas dépenser des sommes folles. Les formules sont impecs et les prix abordables. Pour moi, outre celles que j'ai citées, les marques bien sont Bioderma, La Roche Posay, Vichy.

Lire la suite!

mercredi 1 octobre 2008

témoignage : j'achète mes cosmétiques sur internet

Delphine m’a fait part de son expérience d’achat de cosmétiques sur internet et en particulier de maquillage. Je lui ai demandé l’autorisation de publier son témoignage car je trouve cela vraiment intéressant.
-“J’ai fait ma dernière commande sur le site de Parasolder. Les points positifs, c’est que les produits sont moins chers que la parapharmacie à côté de chez moi, les frais de port sont gratuits à partir d’un certain montant et la livraison très rapide. le seul problème, c’est qu’ils n’envoient jamais d’échantillons. J’ai déjà beaucoup commandé aussi sur le site de Frenchbeauty, (un peu plus cher que Parasolder). Les frais de port sont gratuits aussi à partir d’un certain montant et on peut choisir un petit cadeau au choix. En plus, ils envoient des échantillons à chaque commande. J’ai même acheté des fonds de teint sur le net sans aucun problème, en ayant testé des échantillons avant.”
Voilà, pour moi, acheter un fond de teint sur internet était un choix bizarre, la preuve que non ! A titre indicatif, je suis allée voir sur Parasolder et j’ai vu que le Terrafor Ventre plat était à 11 euros alors qu’il est à 14 euros à la pharmacie à côté de chez moi...

Lire la suite!

Sumptuous, Mascara Lift et Volume Audacieux, Estée Lauder

Je ne sais pas comment ils font pour trouver encore des noms aux mascaras, j’ai la sensation que tout a déjà été pris. D’autant plus que les noms naviguent toujours sur une mer de superlatifs, on se demande où ça s’arrêtera ! Celui-ci n’échappe pas à la règle “Sumptuous”... Oublions donc ces noms ampoulés et regardons de plus près la formule. Je précise que, généralement, j’aime bien les mascaras Lauder, je les trouve bien pensés, équilibrés et faciles à appliquer. Celui-ci apporte aussi son petit lot de nouveauté. D’abord, la texture, à base d’eau expansée (ça fait un peu gag mais c’est comme cela que ça s’appelle), qui permet d’utiliser moins de cire, qui est l’ingrédient de base de tous les mascaras. La formule est donc plus légère qu’un mascara classique, comme une mousse. Cela permet de ne pas charger les cils qui se recourbent ainsi plus facilement et ça se sent à l’application. Côté brosse, du nouveau aussi avec un mix de deux fibres sur la tige, une souple et une rigide, qui déposent le mascara tout en peignant et en séparant les cils. Il coûte 23 euros. Evidemment, à côté des nouveaux mascaras vibrants, en boules et autres fantaisies, il fait un peu “plan-plan” mais, finalement, après avoir testé la tonne de nouveaux mascaras de la rentrée, c’est celui-ci que je porte tous les jours... Comme quoi, je persiste, ce ne sont pas les nouveautés les plus voyantes qui sont les plus performantes.

Lire la suite!