mercredi 31 décembre 2008

comment avoir une tête "normale" quand on a dormi trois heures ?

Oui, cette question, je l’ai gardée exprès pour cette nuit de réveillon, parce que demain, tout le monde ou presque aura la tronche de travers pour commencer l’année... D’abord, j’espère que même à cinq heures du mat vous aurez encore la force de vous démaquiller car c’est déjà mieux pour avoir une peau presque fraîche (disons acceptable) le lendemain. Sinon, attention, le manque de sommeil rend la peau très sensible voire irritable, ce n’est donc pas le moment de tester un nouveau soin. Une bonne rasade d’eau fraîche pour un débarbouillage tonique et une crème hydratante légère seront bien plus utiles. Mon produit miracle pour ce genre de situation, c’est un sérum à base d’acide hyaluronique, qui réhydrate la peau sans la surcharger (mon chouchou : Hydrating B5 de SkinCeuticals). Généralement, les secrétions de sébum sont plus importantes quand on est fatiguée. La conséquence, c’est de voir apparaître quelques boutons, ravis de s’inviter sur votre peau pour fêter avec vous la nouvelle année... Inondez-les de gel antibactérien (à se procurer dans le rayon des produits ados...) plusieurs fois dans la journée. Inutile de se maquiller beaucoup dans l’espoir de camoufler les dégâts. Le maquillage tient très mal sur une peau fatiguée, ce n’est pas pour rien que l’on recommande aux mannequins de se coucher tôt. N’appliquez pas de fond de teint, il risque de virer en plaques au bout de deux heures. Oubliez le crayon khôl, quand on a peu dormi, cela fait paraître les yeux tout petits ! Bref, un soupçon de blush, un peu de mascara et de la poudre compacte suffiront largement. Quant à l’overdose de nourriture et de boissons, ça se soigne très bien à coups de tisanes et de...citrate de bétaïne !

Lire la suite!

samedi 27 décembre 2008

le cold cream, c'est une crème pour le froid ?

Non, c’est une “crème froide” car à l’origine, sa formulation laissait une sensation de fraîcheur sur la peau. Mais, c’est vrai qu’elle est parfaite pour les peaux super sèches quand il fait très froid et sec, comme en ce moment. Aujourd’hui, on trouve des “cold cream” dans plusieurs marques (Avène, Bioderma, Weleda, Uriage) mais c’est, avant tout, une préparation traditionnelle pharmaceutique qui contient de la cire d’abeille, de l’huile d’amande douce et de l’eau de rose. On l’appelle aussi “cérat cosmétique”. L’émulsion obtenue avec cette recette ancestrale est une crème riche et épaisse qui hydrate et apaise les irritations. Attention à son utilisation sur les peaux sensibles, elle est tellement protectrice qu’elle forme comme une “couverture” à la surface de la peau, ce qui échauffe parfois ces peaux réactives et les fait rougir davantage ! Certaines marques (par exemple Avène) utilisent le cold cream comme base pour la fabrication d’autres cosmétiques destinés aux peaux sèches. Le cold cream est parfait pour les peaux facilement irritées des bébés en hiver, mais dans ce cas, préférez les cold cream bio... Sachez aussi que le cold cream est totalement déconseillé aux peaux mixtes et grasses sur le visage mais les mains gerçées l’adorent !

Lire la suite!

mercredi 24 décembre 2008

c'est vraiment indispensable le fond de teint pour un maquillage de fête ?

Oui, Béatrice, c’est super indispensable parce que le fond de teint fait une peau parfaite à la lumière électrique et c’est ça qui est joli. Après, tu peux vraiment te contenter de pas grand-chose pour finir ton maquillage, si le teint est impec, tout devient magnifique. Mais, si tu n’as pas l’habitude d’en mettre tous les jours (et c’est bien pour ça que tu poses la question), je comprends que tu sois inquiète. Le plus simple est donc d’en mettre très TRES peu. Pour te donner une idée, j’ai un fond de teint en flacon pompe, j’en prélève une goutte qui me sert sur tout le visage ! Je pose une petite touche au milieu du front, une autre sur le bout du nez, le menton, les joues et je masse du bout des doigts pour bien fondre le produit à la peau. Après j’enchaîne avec l’anticernes et la poudre libre (mais ça c’est perso, je suis une maniaque de la poudre libre). Si tu ne sais pas quoi choisir comme type de fond de teint et qu’il ne te servira qu’à te faire un maquillage de soirée, préfère un fond de teint matifiant même si tu n’as pas la peau super grasse. On transpire toujours un peu (même sans danser) et, de plus, si tu n’es pas à l’extérieur, tu n’as pas besoin d’une formule crémeuse, le matifiant tiendra mieux. N’oublie pas d’attendre cinq minutes entre la crème de jour qui fait office de base de maquillage et le fond de teint car il faut que la peau ait le temps d’absorber la crème. Si tu te précipites, tu risques de faire virer ton joli fond de teint !

Lire la suite!

tout n'est pas rose au pays du bio

Puisque je vous encourage régulièrement à essayer plein de nouveaux produits bio que je trouve géniaux, il serait malvenu de ma part de passer sous silence cette info concernant le retrait de produits solaires bio. C’est l’agence française de sécurité sanitaire (afssaps) qui l’a décidé le 15 décembre, suite à des manquements graves aux règles relatives à la fabrication et à la mise sur le marché de produits cosmétiques. C’est une décision très rare mais elle est à la mesure de l’ampleur de la fraude. Déjà, la marque en question n’avait pas envoyé de dossier aux différents centres anti-poison français (c’est le b.a.ba avant n’importe quel lancement de produit même pour un banal savon, on est obligé de le faire). De plus, on a trouvé des moisissures dans les produits et enfin, encore plus grave, l’indice annoncé (SPF 40) ne correspondait pas à l’indice réel du produit qui était un SPF 13. Sympa de se croire protégé avec un indice 40 et finir par rôtir ! Je ne vous donne pas le nom de la marque, son nom est proche d’une autre marque et vous flipperiez inutilement mais rien ne vous empêche d’aller faire un tour sur le site de l’afssaps, rubrique “retrait de produits”, pour savoir de qui il s’agit. Pour moi, c’était, déjà avant cet épisode, une marque obscure et sans intérêt, pas très fiable au premier coup d’oeil (et donc aussi au deuxième coup d’oeil !). Ce que je trouve d’autant plus nul, c’est que la page d’accueil du site de la marque ne précise pas le retrait des produits; seule indication, la page “solaires” du site n’existe plus. Visiblement, les produits ne sont pas labellisés “ecocert” mais suivent la charte de Nature et Progrès et sont recommandés par Greenpeace, ça laisse rêveur... Et oui, moi j’attends des gens qui font du bio qu’ils soient plus vertueux que les autres car c’est sur le terrain de la vertu qu’ils se placent.
.

Lire la suite!

samedi 20 décembre 2008

beau, bio, bon marché : tout pour plaire


Non mais vous avez vu comme il est beau ce nouveau produit K pour Karité ? C’est un gel douche corps et cheveux pour hommes mais, je vous rassure, on va leur piquer illico. D’ailleurs, il est parfait pour moi, je l’ai essayé ce matin ! Il coûte 10,90 euros, c’est cher par rapport à un gel douche de mass market mais pas très cher pour du bio. En plus, le produit est assez concentré et épais, on en utilise peu. Il sent bon la menthe poivrée et il claque le beignet de tous ceux qui pensent que les produits bio sont moins sexy que les autres. D’ailleurs, c’est Noël (il paraît...), offrez-le à des novices du bio, il fera son petit effet ! Même pas besoin de l’emballer, il est déjà vert et noir, il ne fera pas tache dans le sapin... Vous le trouverez dans certaines pharmacies et sur www.mademoisellebio.com. Dissipons vite un malentendu : ce blog ne parle pas uniquement de produits bio mais, je m’aperçois que depuis quelques mois, ce sont eux qui reviennent le plus souvent en test dans ma salle de bains. Evidemment le sujet m’intéresse au plus haut point mais surtout, il y a un nombre de nouveautés sur ce marché proprement hallucinant ! Beaucoup de trucs merdiques aussi mais je n’en fais pas le détail car il faudrait un blog entier rien que pour ça.

Lire la suite!

mercredi 17 décembre 2008

pourquoi faut-il se démaquiller même quand on ne se maquille pas ?

Je vais te l’expliquer en long, en large et en détail mais crois-moi Isabelle, c’est le seul truc de beauté que je conseille depuis 20 ans sans me décourager. Et j’insiste sur le fait d’utiliser un lait suivi d’une lotion. En même temps, j’ai souvent l’impression de prêcher dans le désert car certaines copines avouent “non, je ne me démaquille pas tous les soirs”... Pourtant, il suffit de regarder sa peau le lendemain matin pour admirer le résultat. Sans démaquillage parfait la veille, le teint est brouillé, tout moche alors que la peau est lumineuse quand on l’a bien nettoyée le soir. En effet, même quand on ne se maquille pas, on ramasse des trucs à la surface de la peau qui l’irritent et la sensibilisent : des particules polluantes, des poussières. Tout ça est encore plus vrai si on a la peau mixte ou grasse car le sébum produit en excès se comporte comme un papier tue-mouches... (désolée pour la comparaison mais c’est assez parlant, non ?) Qu’est ce qu’on utilise ? Un lait et une lotion, pas besoin de se ruiner au niveau de la marque. Attention aux gestes : on applique le lait en le massant avec les doigts, comme ça on active la micro-circulation de la peau ce qui est toujours bien. Puis, on élimine le lait avec un coton. Ensuite, on passe un coton imbibé de lotion (surtout sans alcool) pour finir le nettoyage. Pour le choix des produits, gardez les eaux démaquillantes et les gels moussants pour le matin. Quant aux lingettes, vraiment en dépannage car elles ne laissent pas la peau nette. Et n’oubliez pas que c’est également super important en été ou en tout cas dès que vous utilisez un produit contenant un filtre solaire car ceux-ci étants potentiellement irritants pour l’épiderme, ce n’est pas la peine de les laisser sur la peau durant la nuit.

Lire la suite!

dimanche 14 décembre 2008

la maison du docteur Hauschka...

... n’est pas le titre d’un nouveau film d’épouvante mais tout simplement l’institut de la très sérieuse firme allemande de produits naturels. Pour cela, la marque a transformé une partie de son siège social parisien au 39 rue de Charonne en institut bio. Et quand je dis bio, ce n’est pas seulement les produits qui sont certifiés BDIH (la norme bio allemande) mais aussi tous les matériaux qui ont servi à la rénovation de l’institut. Du bois, de l’ardoise, de la terre cuite, pas de colle ni de peintures à base de solvants... Comme ma deuxième vocation est chef de chantier, j’ai piqué plein d’infos à Julien Benhamou, l’architecte qui a “éco-conçu” le projet. D’ailleurs, si vous voulez en savoir plus, consultez son site www.lignesdinterieur.fr. L’institut est beau et luxueux tout en restant simple et sobre. Les éclairages sont impresionnants de douceur et de précision, je ne pensais même pas que c’était possible sans avoir recours à des halogènes et autres gros consommateurs d’énergie. Petite précision: c’est un lieu qui n’est pas directement accessible, il faut prendre rendez-vous et c’est tant mieux car, ainsi, le calme est assuré. Les soins sont particuliers à la marque : il s’agit de mouvements de stimulation de la circulation lymphatique effectués manuellement ou à l’aide de fins pinceaux. Pour vous donner une idée des prix, le soin revitalisant qui dure 1 h 40 coûte 120 euros. Le soin du corps complet de 1 h 30 est à 108 euros. La marque propose un diagnostic de peau complet et y expose tous ses soins visage, corps, capillaires et son maquillage. Evidemment, la gamme est assez courte car tout est très naturel mais elle mérite qu’on s’y attarde car il n’y a pas grand chose à se mettre sous le pinceau en matière de maquillage naturel. J’aime beaucoup leur mascara, fluide et facile à appliquer. Il ne tient pas super bien (à éviter un jour de mariage ou d’enterrement) mais, avantage énorme, se démaquille en deux secondes. Plus de renseignements à propos des produits sur www.drhauschka.fr

Lire la suite!

mercredi 10 décembre 2008

après-shampooing bio : peut mieux faire...

Des après-shampooings bio, il y en a peu sur le marché et ça se comprend, ça n’a pas l’air facile à formuler. J’en ai testés deux qui ne servaient strictement à rien. Après les avoir appliqués, mes cheveux n’étaient ni plus doux, ni plus faciles à démêler. J’en conclus que cela doit être difficile de s’approcher des formules classiques (souvent pleines de silicones) en bio. Par exemple, j’ai testé le shampooing Respect de Saint Algue que je trouve génial (et pas cher et qui sent bon) mais l’après-shampooing qui est dans la même gamme ne lui arrive pas à la cheville. Pour les puristes, essayez le vinaigre ou le jus de citron qui apportent beaucoup de brillance. Les huiles végétales (comme le monoi) sont parfaites pour les cheveux secs. Hélas, pour celles qui utilisent une noisette d’après-shampooing juste pour un peu de glissant, il n’y a encore rien de satisfaisant sur le marché. Mais je ne désespère pas et continue à tester...

Lire la suite!

merde ! Je ne suis pas dans Elle...

Puisque, cruelles, vous me posez la question “pourquoi tu n’es pas dans Elle de cette semaine parmi toutes ces blogueuses influentes ?” je me sens, hélas, obligée de répondre. Alors, certes, je suis vexée comme un pou de n’avoir pas été sélectionnée, mais je reste lucide : je ne suis pas encore assez connue et pas assez webmaster (ouais, pas du tout webmaster, on peut le dire). Mon vrai métier c’est journaliste beauté et le blog vient en plus. Quand même, histoire de me défouler un peu et de dire du mal, vous constaterez comme moi que les blogs beauté cités sont, pour la plupart, des blogs de tout avec un peu de beauté de temps en temps ou des blogs de produits de beauté faits maison (ce qui n’est pas du tout mon truc). De plus, les blogs en question sont souvent hébergés par des éditeurs de journaux (adieu l’indépendance). Celui que vous êtes en train de lire en ce moment est totalement garanti sans pub, à part, parfois des pop-up pour des sous-vêtements chauds (pas pour l’hiver :) ou des sites de voyantes qui sont balancés de façon imprévisible par google et sur lesquels, je tiens à le préciser, je ne touche absolument rien. Ceci étant dit, chapeau bas à Capucine Piot pour son babillages.net vachement bien fait et documenté. C’est une vraie passionnée de cosméto, ça fait plaisir ! Vous avez le droit d’aller y faire un tour et de revenir chez moi ensuite très vite : )

Lire la suite!

dimanche 7 décembre 2008

quelles sont les crèmes anti-cernes qui marchent ?

Pour avoir testé les crèmes les plus prometteuses, je te ferai une réponse assez simple : aucune ne peut effacer les cernes ! Je me demande même si ce qui marche le mieux finalement, ce n’est pas tout simplement le léger massage effectué à l’application de la crème... Car, les cernes colorés sont principalement dus à un problème de circulation qui stagne, or, le petit massage, comme tous les massages, améliore forcément la circulation. Certains médecins vont même jusqu’à dire que ce que l’on voit en transparence par la peau si fine (il n’y a que quelques couches de cellules), c’est le muscle directement ! Pour autant, les crèmes qui sont spécifiquement indiquées “anti-cernes” contiennent souvent des principes actifs bons pour la circulation (gingko...), c’est donc mieux qu’une crème “juste” antirides. Les cernes résultent aussi d’un problème de pigmentation : certaines peaux se colorent plus que d’autres à cet endroit. La crème idéale doit donc hydrater, drainer, relancer la micro-circulation et également éclaircr l’épiderme, ou au moins avoir dans sa formule des pigments réflecteurs qui diffusent la lumière. Le tout dans une formule sans parfum et très soft car on les applique près de l’oeil et avec une texture souple mais pas trop riche pour éviter de faire gonfler les paupières. Ce n’est pas le produit le pus facile à concevoir ! Mieux vaut la choisir dans une marque réputée, on en trouve peu de bien formulées dans les marques très bon marché, sauf la toute dernière de L’Oréal Paris : “Derma-Genèse”. Moi, mes préférées sont chez Clarins (avec un bon rapport qualité-prix), La Roche Posay et Dior. Méfiez-vous des crèmes qui promettent monts et merveilles (genre “enfin, une crème qui marche vraiment sur les cernes!”), il en existe même une qui coûte 99 euros et qui est nullissime, une pure arnaque ! J’ai même essayé il y a quelques années une crème à la vitamine k, censée résoudre totalement le problème, j’attends toujours... Il y a aussi des solutions du côté des actes médicaux avec pour les cernes en “creux” des injections d’acide hyaluronique. Mais, visiblement, la technique est assez difficile, car subtile et il y a peu de bons résultats. Certaines filles ont même un petit renflement au niveau de la cerne pire que leur creux d’avant...sympa ! Pour corriger la couleur très foncée, il existe aussi des séances de laser erbium. Perso, ça me fait un peu flipper d’essayer si près de l’oeil mais un bon ophtalmo peut fournir des renseignements sur le sujet. Tout dépend à quel point de désespoir on en est vis à vis des cernes...

Lire la suite!

mercredi 3 décembre 2008

R.M Gattefossé : vers une nouvelle voie ?


Si la cosméto du futur ressemble à cette nouvelle marque, c’est plutôt encourageant. Elle a bien retenu les leçons du bio mais prend le parti de s’en affranchir. Car elle n’est pas bio mais pas loin : c’est une gamme d’aromathérapie qui utilise des huiles essentielles bio quand c’est possible, ne met pas de parabens ni de phénoxyethanol dans ses produits mais un conservateur “bio”, n’utilise pas d’huiles minérales, pas de PEG ni de parfums de synthèse. Alors, pourquoi n’est-elle pas bio ? Principalement parce qu’elle utilise des absolus, obtenus par extraction avec des solvants, ce qui n’est pas conforme aux chartes bio. Mais elle l’assume et même le revendique. La marque porte le nom d’un des pionniers de l’aromathérapie “Gattefossé” qui est encore aujourd’hui une entreprise familiale de matières premières pour l’industrie cosmétique et pharmaceutique. Ceci explique peut-être cela : c’est remarquablement formulé et tout sent divinement bon (et pas super fort), même pour une fille pas très attirée par l’aromathérapie comme moi. J’insiste sur la formulation, ce n’est pas évident de créer des produits glamour et performants à base d’huiles essentielles (je le sais, j’en reçois tous les jours de super nuls !). J’ai déjà essayé le Fluide Revigorant qui est un lait corporel très léger et tout frais et un produit fantastique : le Démaquillant Commode. Il s’agit d’une gelée dont la texture “casse” au massage sur le visage pour se transformer en huile puis en lait au contact de l’eau. Une pure douceur qui marche aussi sur les yeux. Il y a en tout 9 produits et les prix vont de 18 à 35 euros, ça reste raisonnable. On les trouve dans les pharmacies et parapharmacies à partir de maintenant et il y a un numéro pour savoir où les trouver précisemment 01 43 59 89 03 ainsi qu’un site internet www.rm-gattefosse.com. Je signale aussi que la marque n’utilise pas de suremballage ni de notice intérieure (toutes les infos sont lisibles en dépliant l’étui carton) et elle privilégie aussi les filières d’approvisionnement équitables.

Lire la suite!