mercredi 30 décembre 2009

pitié, pas de rétrospective ni de bêtisier !

C’est la raison pour laquelle je ne lis pas la presse ni ne regarde la télé pendant les fêtes.... Les bêtisiers et les rétrospectives m’ennuient, donc je ne vais pas vous infliger ma rétrospective de produits de beauté de 2009. Parlons plutôt de ce qui nous attend en 2010 : le retour en force du rouge à lèvres avec des formules géniales, le gloss prend un coup de vieux et devient limite has been. Tendance lourde aussi, les vernis taupes, super jolis dans les flacons mais assez étranges sur les ongles. Toujours en maquillage, le nude se saupoudre de tons légèrement acidulés, tout frais et particulièrement faciles à porter, vivement l’été ! C’est tout ce que vous saurez car le reste vous le lirez tout au long de l’année sur ce blog... Bonne Année !

Lire la suite!

se laver bio et aimer ça


Oui, plutôt que faire mousser son merdouillis des îles à la pulpe de noix de coco chimique râpée, on peut aussi choisir de se laver bio avec plaisir et bonne conscience donc. Là, c’est Sanoflore qui nous y pousse avec ses deux nouvelles gelées de douche. L’une à la menthe poivrée, l’autre à la Marjolaine. L’une dynamisante et l’autre apaisante. Je vous rassure tout de suite, je n’ai ressenti aucune différence entre les deux produits au niveau du dynamisant ou de l’apaisant, je suis assez basique comme fille. Le matin avant ma douche je ne suis pas bien réveillée et après ça va mieux, c’est tout ce que je peux faire comme subtilité. Bref, on s’en fout un peu de leur action dynamisante ou apaisante car, en gros, les deux sentent délicieusement bons et sont tout doux sur la peau. Méfiance, les textures sont assez liquides, soyez quand même assez réveillées pour éviter de verser tout le flacon en une fois. Ces gelées sont vendues 7,90 euros dans les pharmacies; pas donné pour un gel douche mais on peut en mettre peu. Au passage, Sanoflore sort aussi une crème corps : Crème Pétale à l’odeur délicate de magnolia. Elle est plutôt efficace et ne laisse pas la peau ni collante ni grassouille. La texture “savonne” un poil mais rien de rédhibitoire car elle est vite avalée ! Elle coûte 14,90 euros

Lire la suite!

samedi 26 décembre 2009

se débarrasser des pellicules...

Et hop, un petit sujet glamour pour les fêtes ! J’en ai déjà parlé à de nombreuses reprises mais, il y a quelque chose de très important à propos de ces saletés de pellicules et qui ne saute pas aux yeux de tout le monde. Tout un tas de gens qui n’appartiennent pourtant pas à une secte (mais qui ont vu faire dans les pubs à la télé quand ils étaient petits) ont pour habitude de se frotter la tête vigoureusement avec une serviette pour sécher leur chevelure. Si vous êtes dans ce cas et que vous avez des pellicules et/ou des démangeaisons, renoncez au plus vite à ce geste. La raison, c’est qu’en frottant votre cuir chevelu, vous réenclenchez (avec l’activation de la circulation) le prurit autrement dit le grattage et le cercle vicieux peut se réactiver : davantage de grattage donc de desquamation et donc de pellicules. De plus, vous excitez aussi les glandes sébacées qui, par réaction, vont produire davantage de sébum. N’oubliez pas aussi de laisser poser le shampooing anti-pelliculaire et ne griffez pas votre cuir chevelu lors du shampooing. Enfin, ultime conseil : n’attendez pas que vos cheveux soient très sales pour les laver, c’est moche, ça ne sert à rien du point de vue du traitement des pellicules et ça favorise éviemment la gratouille. Si les démangeaisons sont très intenses et que les pellicules forment des croûtes (ben oui je sais, c’est pas de moins en moins glamour ce que je raconte) consultez un médecin pour vérifier qu’il ne s’agit pas de psoriasis.

Lire la suite!

mercredi 23 décembre 2009

l’art délicat de la paillette


Oui, je sais que vous l’avez remarqué, c’est bientôt Noël et, en plus de la prise de tête chasse aux cadeaux, il y a la prise de tête comment je m’habille et comment je me maquille. Pour les fringues, ce n’est pas ici que ça se passe mais pour le maquillage, on peut peut-être faire quelque chose... Déjà, à moins d’avoir une soirée “drag queen” en vue, la paillette n’est jolie que subtilement dosée. Mais c’est justement tout le problème car elle est difficile à appliquer en petites touches. Un peu, c’est vite trop. Voici donc comment procéder. L’idéal est de faire ça sur un maquillage extra-frais, pas en retouches après une journée de boulot sinon ça fait paillette de la loose. Donc, démaquillage total, repos de la peau pendant 15 minutes et remaquillage. Faites-vous d’abord les paupières très foncées, façon smoky avec une ombre anthracite. Attention, souvent le fard foncé tombe en miettes sous l’oeil au moment de l’application. Pour éviter la cata “ah, j’avais pas de cernes et maintenant j’en ai !”, tenez un kleenex sous l’oeil ou posez une bonne couche de poudre pour pouvoir balayer le tout une fois le chantier fini ! Ensuite, déposez le fard pailleté sur le dos de votre main qui vous servira de palette. C’est le petit truc qui permet d’éviter d’en mettre trop. L’idéal est de faire ça avec un pinceau à paupières mou et un peu large pour déposer un voile de paillettes, façon poussière d’étoiles... On les dépose uniquement dans le creux de la paupière, surtout pas au bord des cils et sans aller jusqu’aux sourcils. L’avantage de la méthode, c’est que si le résultat n’est pas assez pailleté, on peut repasser une ou deux fois dessus sans souci. Mes pailletés préférés du moment sont la palette 4 ombres Smoky 93 de Chanel et l’ombre crème longue tenue Metallic Chrome Patina 3 de Bobbi Brown. L’opération se fait à la lumière électrique car les ombres avec des paillettes réflectrices ne se voient bien qu’avec ce type d’éclairage. Evidemment, une fois qu’on a un regard aussi chargé, on y va mollo sur les lèvres avec juste un baume coloré.

Lire la suite!

dimanche 20 décembre 2009

à partir de quel âge se maquiller ?

Je suis sûre qu’il va y avoir du maquillage sous le sapin pour les mini-meufs de 12/14 ans. Offert par une tata inconsciente ou complice. Je suis sûre aussi qu’au même moment, il y aura des regards meurtriers de la mère à la gentille tata et aussi des bonds de joie de la mini-meuf... A quel âge a-t-on le droit de se maquiller, doit-on interdire le maquillage pour aller à l’école ? Plein de questions que toutes les mamans se posent, naviguant à vue entre interdit et complicité. Les papas ne se posent généralement pas la question, ils sont trop horrifiés. Le mien, pourtant un modèle pour ce qui relevait de l’émancipation enfantine, a poussé des hurlements en voyant mes ongles avec du vernis vert. J’avais 11 ans je crois et je n’ai même pas compris pourquoi il a fallu l’arbitrage de ma mère et surtout de sa copine à elle (qui m’avait offert le vernis mais n’avait pas d’enfant...) pour lui faire entendre raison et arriver à un compromis (pas à l’école et pas tout le temps). C’est amusant comme les papas ne sont pas étonnés quand leur petite fille se déguise en princesse et franchement irrités quand elle se peint les ongles; pourtant c’est globalement la même chose. L’arrivée au collège pour certaines, la classe de cinquième pour d’autres : il n’y a pas de règles, c’est surtout en fonction des copines. Et les débuts sont généralement catastrophiques : c’est Juliette qui me raconte que Lucie est arrivée maquillée avec de l’eye-liner noir à 8 heures du mat pour partir au collège comme pour aller en boîte et Juliette a regretté en deux secondes d’avoir autorisé un maquillage léger (fallait s’entendre d’abord sur le sens du mot léger..). Oui, à 11 ans, on ne fait pas dans la demi-mesure ! Mais, finalement, ça passe très vite tout ça, mieux vaut, de mon humble point de vue, apprendre à sa fille à se maquiller joliment (et discrètement) que risquer le maquillage façon voiture volée dès qu’on aura le dos tourné ! Imaginez la torture de la mienne de fille, avec une mère dont la salle de bains est une caverne d’Ali Baba de cosmétiques. Etre interdite de maquillage avec tout ça sous les yeux, c’est comme forcer un diabétique à travailler dans une pâtisserie. Au finish, après quelques essais malheureux et aussi une claque pour être partie en retard un matin pour cause de maquillage, les années suivantes ont été plus calmes. A 18 ans dans quelques jours, elle préfère désormais dormir 15 minutes de plus que se maquiller pour aller à la fac. En tout cas, d’un strict point de vue santé de la peau, rien n’interdit de se maquiller à condition de savoir aussi se démaquiller et ça, n’oubliez pas de leur apprendre !

Lire la suite!

mercredi 16 décembre 2009

rendez-nous le flou !

Hier, en passant à la Fnac, je suis tombée en arrêt devant une démo de blu-ray, le nouveau format Haute Définition pour les films (attention, ce n’est peut-être pas comme ça qu’on dit, je suis nulle en high-tech mais vous aurez compris). Oui, je reste scotchée devant l’écran car les pores dilatés du nez de Bruce Willis me sautent à la gueule. Impossible de me concentrer deux secondes sur le film, l’image était hallucinante, plus précise que la réalité (car je ne vois jamais les pores du nez des gens sauf sur mes enfants quand je réussis à les coincer avec un produit anti-boutons). Image suivante : une fille qui parle dans un micro pour dire un truc super important à Bruce, pas connue la fille et aussitôt - oh la méchante- je pense, ouh là, elle va pas signer tout de suite un contrat avec L’Oréal. Une peau de merde... Imperfections, mini boutons, points de couperose, la totale. Là dessus, ça vire au harcèlement car, en rentrant au bureau, je reçois un e-mail de Blu-Ray qui m’explique qu’à l’ère du Blu-Ray, le maquillage est primordial car, je cite, “imperfections et haute définition ne peuvent pas cohabiter”... D’ailleurs, ils ont pensé à tout puisqu’ils ont interviewé une maquilleuse de stars qui va nous donner plein de conseils pour se maquiller “HD”. Son message et clair et définitif : les filles, il va falloir arrêter de se maquiller à la truelle. Ah, bon ????? S’ensuit une “leçon” qui nous explique qu’il faut bien nettoyer, exfolier et hydrater sa peau afin que celle-ci soit prête pour un maquillage spécial HD... Je ricane, parce que c’est super nouveau comme conseil pour avoir une belle peau... Ensuite, la maquilleuse nous dit qu’il faut bien étaler le fond de teint surtout entre le cou et le visage sinon il y a une démarcation. Waouuu ! Quel scoop... Je vous épargne le reste, c’est du même acabit. Bref, on n’est pas avancées pour autant et j’en conclus que si on fait déjà tout bien comme la dame le dit, on sera malgré tout dans la mouise en gros plan. Ca va être fun dans les années à venir avec, d’un côté les cinglés de la retouche Photoshop pour les photos, et de l’autre la réalité toute crue de la haute définition...Pour ma part - message tout à fait perso à mes proches- si vous pouviez à partir d’aujourd’hui, ne me photographier qu’avec des appareils merdiques, ça m’arrangerait, je ne suis pas sûre d’avoir envie d’être nette. Enfin, tout ça c’est du pain béni pour les dermatos qui vont avoir encore plus de boulot !

Lire la suite!

dimanche 13 décembre 2009

une bonne nouvelle ?

Un message m’apprend que les cosmétiques Agnes b et Cosmence, piliers du catalogue du Club des Créateurs, vont désormais être également en vente chez Nocibé à partir du mois de janvier. Enfin peut-être pas tout le catalogue mais une sélection. Je m’interroge : à première vue, c’est une bonne nouvelle car on ne sera plus obligée de faire une commande pour se procurer son mascara préféré et on pourra toucher les textures des produits, ce qui fait bien évidemment défaut avec la VPC. Pour moi, c’est aussi le signe indéniable que la vente par correspondance souffre en ce moment. Internet apparaît comme un bon media pour la VPC mais à double tranchant, car on y trouve aussi des tas de marques très bien et bon marché, désormais accessibles d’un clic alors qu’elles n’ont que peu de points de vente. De plus, les prix affichés sur le catalogue ressemblent de plus en plus à des plaisanteries, au vu des prix réels auxquels les produits se vendent avec les promos (ne parlons même pas là de ce qu’ils coûtent). Finalement, la VPC est apparue, au fil des années, bien moins intéressante en matière de qualité des produits comme d’innovation qu’elle ne l’était il y a quinze ou vingt ans. Ce que je regrette ? Les packs en alu, de la gamme de maquillage agnes b à ses débuts, ils étaient tout simplement magnifiques et apportaient quelque chose de totalement nouveau. Tellement modernes qu’ils ringardisaient d’un coup tout ce qui se faisait. Ceux d’aujourd’hui sont beaucoup plus cheap et on ne voit plus quelle différence cela fait avec des produits trouvés au coin de la rue. Et, je ne vois plus aucune cohérence dans les diverses propositions du catalogue : on y trouve aussi bien des produits bio, (Bio Exigence) que les produits The Body Shop, des parfums Mugler (mais pas ceux que l’on trouve en parfumeries tradi) ou encore des capillaires Maniatis qu’on supprime puis qu’on ressort (entre-temps Maniatis est passé dans le giron de Franck Provost). C’est comme si le catalogue servait à caser toutes les marques pour lesquelles L’Oréal teste d’autres voies de distribution. Pourquoi pas, mais le catalogue risque aussi d’y perdre définitivement son âme...

Lire la suite!

mercredi 9 décembre 2009

est-ce que je peux appliquer mon contour des yeux sur le contour des lèvres ?

Oui, tu peux bien sûr appliquer ta crème spécifique contour des yeux sur le contour des lèvres. Il y a d’ailleurs certains produits qui le spécifient sur l’emballage. Maintenant, est-ce vraiment utile ? La crème contour des yeux est formulée pour une zone très fine, super fragile et soumise à des clignements incessants. L’épiderme y est mince comme une feuille de papier cigarette. Si on y applique une crème de jour, la texture de celle-ci est souvent trop riche et risque de faire gonfler les yeux. Pour moi, le contour des lèvres ne présente pas toutes ces caractéristiques. Prenons le problème à l’envers : en appliquant sa crème de jour habituelle sur le contour des lèvres, qu’est ce qu’on risque ? De le faire gonfler ? C’est justement ce que toutes les femmes cherchent : obtenir un effet rebondi et dense de l’épiderme. Inutile donc de changer de gestuelle pour le contour des lèvres. Reste que beaucoup de femmes, en étalant leur crème de jour, oublient le contour des lèvres parce qu’elles vont trop vite. C’est dommage car les rides s’y installent parfois très vite et pas forcément d’une jolie façon : en plissé soleil ! A choisir, j’opterais donc plutôt pour une formule assez riche, bien loin des formules des contours des yeux.

Lire la suite!

dimanche 6 décembre 2009

encore Noël !


L’Occitane offre aussi une mine d’idées avec, par exemple, des crèmes pour les mains en tubes alu, trop mignonnes (à 6 euros) et des miniatures de gels douche (à 4,50 euros) à offrir par trois ou quatre (www.loccitane.com). Ambiance provençale aussi chez Durance et plein de produits super jolis pour le corps (et aussi le linge !sur www.durance.fr). Toujours attirantes, les palettes de maquillage ne font pas toujours de bons cadeaux, sauf pour les apprenties bimbos de 15 ans qui veulent tout essayer (et qui en ont l’âge !). Dans ce cas, on ne se ruine pas, il y en a de très fournies chez Sephora. L’exception qui confirme la règle, ce sont les palettes d’ombres ou de gloss Bobbi Brown, la pro du maquillage nude, car là on peut y aller les yeux fermés, les palettes vont à tout le monde. La marque vend aussi des trousses à maquillages, belles et pratiques (c’est pas du coloré baba hein, c’est plutôt de l’urbain chic, moi j’adore...). Pour ceux qui sont en panne d’idées, je répète que les cadeaux de Noël, ce sont aussi les trucs un peu dingues qu’on n’ose pas s’offrir en temps normal, donc oui, un gel douche classy à 15 euros, c’est un cadeau pas trop cher mais ça fait hyper plaisir. Ou alors, pour les fans de massages et hammam qui rêvent de transfomrer leur salle de bains en palais oriental, il existe chez Resonances des accessoires et des produits spécifiques qui font aussi de beaux cadeaux (www.resonances.fr)

Lire la suite!

ça serait pas bientôt Noël ???


Parce que je vois plein de gens qui cherchent des idées de cadeaux. Alors, pour faire plaisir à des beauty addicts, voici quelques idées en vrac et des adresses où j’irais volontiers acheter plein de produits à mettre sous mon sapin. D’abord le point sur ce qu’on peut offrir ou pas en matière de cosmeto. On peut y aller franco sur tout ce qui est gels douche, produits corps, sels de bains et cie. On se méfie un peu des produits visage parce que si on ne peut pas faire tester le produit à l’avance, c’est trop risqué. Non aux crèmes visage mais oui aux sérums, leurs textures conviennent à toutes les peaux. On peut offrir des baumes à lèvres, il y en a des craquants et tout le monde ou presque en utilise. On fait très attention aux parfums, à moins qu’il ne s’agisse de colognes ou si l’on connaît les goûts exacts de la personne à qui on les offre. Prudence avec le maquillage : une couleur de rouge à lèvres ou d’ombre à paupières, c’est très perso. En revanche, un “bon pour” une épilation des sourcils par des pros chez Sephora ou au Printemps, c’est vraiment bien. Mes boutiques adorées, les voici : il y a Kiehl’s avec des assortiments de gels douche et de laits corporels à tomber (www.kiehls.fr). Il y a Jo Malone avec des senteurs très originales, mais aussi des produits corps et des emballages qu’on garde tellement ils sont chics (www.jomalone.fr). A visiter aussi, le site de Miller Harris, la marque anglaise si raffinée (www.millerharris.com). Sinon dans le genre cadeau facile, j’ai remarqué que les ados mâles se foutaient totalement, la plupart du temps, de connaître la senteur d’un parfum. Ce qui les attire, c’est la marque, donc, Calvin Klein, Diesel et cie, on peut leur offrir sans même les sentir auparavant. C’est aussi pour ça que tous ces parfums se ressemblent, ils ne sentent pas mauvais bien sûr mais sont sans véritable personnalité pour plaire à tout le monde. N’oubliez pas, c’est Noël, il faut leur faire plaisir à eux et non à vous, vous leur formerez le goût aux bonnes choses en janvier !

Lire la suite!

mercredi 2 décembre 2009

mon ami le pinceau

Si comme moi, vous vous maquillez les yeux avec vos doigts (vous avez le droit, quelques maquilleurs stars le font aussi), vous pouvez quand même vous servir d’un pinceau en plus de vos doigts. J’explique : quand on applique une ombre à paupières, on pose parfois trop de matière et l’oeil paraît plombé. Or, ce qui est joli, en terme de maquillage sur les paupières, c’est justement l’absolue légèreté, même s’il y a plein de couleurs différentes, ainsi que l’aspect “fondu” des couleurs entre elles. C’est là que le pinceau (propre) intervient. Mettons que vous ayez posé vos ombres à la truelle, vous passez ensuite le pinceau (un peu touffu mais prévu pour les paupières, pas le pinceau à blush !!!!) et là, miracle, tout devient joliment transparent. Vous trouvez le résultat trop foncé ou trop intense ? Passez votre pinceau dans une ombre beige ou un peu de poudre (compacte ou libre) puis balayez-le sur la paupière. Re-miracle, tout est devenu plus soft sur vos yeux... Des pinceaux de pro et pas hors de prix, il y en a chez Sephora, aux Galeries Lafayettes (avec une nouvelle gamme superbe noire et grise) ou encore chez Bare Minerals ou chez Marionnaud.

Lire la suite!