samedi 31 décembre 2011

anti-bestophe

C’est la période de l'année où je ne lis plus la presse, ni les blogs d'ailleurs, car après l'overdose de cadeaux de noël en tout genre (mais bon, pourquoi pas, j'y trouve plein d'idées de cadeaux pour... moi !), cette semaine, voici le temps des best of et récompenses tous azimuts. La presse s'en repaît et les blogs, à mon grand désespoir, aussi ! La semaine prochaine, ce sera le temps des numéros astro (heurk) puis des “quoi de neuf pour 2012” histoire de vous gaver déjà avec les promos auxquelles vous n’échapperez de toute façon pas ; et vous aurez peut-être la chance, la semaine suivante, de lire un article vraiment original. Ma modeste contribution au best of sera donc un contre best of : en 2011, vous savez déjà que des produits géniaux sont sortis car j’en ai parlé toute l’année mais il y a une chose dont je n’ai plus envie, ce sont les gels douche aux senteurs de chocolat. Au début, ça m’amusait et puis là, non, je n’en peux plus. Pitié les gens qui fabriquent des gels douche, arrêtez de les faire en senteur chocolat. Voilà, merci, maintenant on sait que vous savez les formuler et que ça sent pareil, mais non merci, le chocolat, on préfère le manger. Planchez donc plutôt sur des produits qui élimineront le gras causé par trop de chocolat. Ah oui, je sais, c'est beaucoup plus difficile... Ou alors, faites un anti-cellulite senteur chocolat, histoire de vous fâcher avec tout le monde !!!!

Lire la suite!

dimanche 25 décembre 2011

Lait Corps Haute Nutrition, Bio Beauté By Nuxe


Il faut se rendre à l’évidence. Ce ne sont pas forcément les marques les plus légitimes en bio qui font les produits les plus réussis. La preuve une fois encore avec Nuxe, pas spécialisée dans le bio au départ, mais qui fait, avec Bio Beauté, une des cosméto bio les plus agréables à utiliser. Un paradoxe ? Pas tant que ça, car je pense que Nuxe sait faire du bio parce que justement son premier critère est de faire oublier que c’est du bio. On applique son lait et on ne fait pas la grimace en se disant “ok c’est moins bien, mais c’est bio”. C’est un lait agréable, efficace, qui pénètre vite et qui sent bon, sans laisser la peau grassouille, conditionné en flacon pompe pour ne pas perdre de temps le matin. Le fait qu’il soit bio, c’est la cerise sur le gâteau, pas ce qu’on remarque d’entrée de jeu. La formule est à base de cold cream naturel, (pour info, le cold cream est une des plus anciennes recettes pour protéger la peau). On y trouve de la cire d’abeilles, de l’huile d’amandes douces et de l’eau de rose. Il sent bon l’amande sans que l’odeur reste longtemps sur le peau. Il coûte 23,50 euros le flacon de 400 ml. D’ailleurs, en y repensant, Nuxe est une des seules marques sur le marché, à être à la fois bio et non-bio sans que cela pose de problème à ses consommatrices qui naviguent allègrement d’une référence à l’autre (étant entendu que même les formules non-bio de Nuxe ne sont pas non plus bourrées de cochonneries).

Lire la suite!

mercredi 21 décembre 2011

shampooing sec Ojon, vraiment différent ?


Présenté comme un produit phare de la nouvelle gamme Ojon, lors de sa sortie chez Sephora, j'ai voulu en avoir le coeur net et je l'ai testé (vraiment, rien ne m'arrête, même pas un nuage de poudre dans la salle de bains !). Bon, en gros, il est bien mais pas si révolutionnaire que ça, à part peut-être pour celles qui découvrent le shampooing sec. Il rivalise quand même avec la référence du genre, celui de Klorane. Je l'ai trouvé un peu moins désséchant que le Klorane, mais, en même temps, quand on utilise un shampooing sec, c'est qu'on a généralement les cheveux gras... Il revendique une formulation soin, et là, je m'interroge, est-ce qu'il y a vraiment beaucoup de filles qui espèrent un apport "soin" dans un shampooing sec ? Ca dépanne, c'est mieux que rien et c'est déjà bien. On ne va pas non plus s'en mettre des tartines pour se soigner les cheveux... Le bon point, c'est qu'il est moins blanc que le Klorane, donc moins difficile à éliminer. Pas d'effet miraculeux, il est très bien pour le jour où l'on n'a pas le temps de faire un shampooing mais il faut y passer le lendemain impérativement (sinon beurk). L'odeur est plutôt sympa, légèrement mentholée, donc fraîche, en tout cas meilleure que d’autres shampooings secs. Il est vendu à 12 euros le petit modèle et 20 euros le grand. Et non, le shampooing sec n'est pas une bonne idée pour un soir de réveillon...

Lire la suite!

mardi 20 décembre 2011

Les crèmes antirides me donnent des boutons et pourtant, je devrais commencer à en utiliser, comment faire ?

“j’approche de la trentaine et je me dis que je devrais utiliser un antirides mais, après essai, ça me donne des boutons alors qu’avec les soins anti-imperfections, ma peau est impeccable.”
Merci pour ta question Looli, tu n’es pas la seule à connaître ce type de problème, c’est même hyper fréquent quand on a la peau mixte. Inutile d’insister avec les soins premières rides et autres. S’ils te donnent des boutons, c’est qu’ils sont trop riches. D’ailleurs, les crèmes de nuit sont souvent trop riches pour tout le monde, surtout à 30 ans ! Et, à force de vouloir bien faire et agir en prévention, on gorge sa peau de crèmes trop nourrissantes qui provoquent un acné cosmétique. Concrètement, le soir, je te conseille d’appliquer quelques gouttes de sérum, sans faire suivre d’une crème. Ce qui compte, c’est d’avoir un produit bien adapté à ta peau. Pardon de casser le mythe mais, de toute façon, ce qui marche vraiment en matière d’antirides, c’est d’éviter le soleil, le tabac et de bien s’occuper de sa peau avec démaquillage matin et soir, gommages et masques. Quoi qu’il arrive, le meilleur indicateur pour savoir si tes cosmétiques te conviennent, c’est l’état de ta peau. Si elle est bien souple, sans boutons ni tiraillements, ne change surtout pas de produits ! Le jour où ta peau te paraîtra moins confortable, ce sera justement le signe qu’il faut passer à autre chose. Adapte-les aussi selon les saisons, on a souvent la peau plus sèche en hiver, la crème peut être donc un poil plus riche. Autre option intéressante : les crèmes qui contiennent de très légers acides de fruits comme celles de la gamme Turnaround de Clinique ou Normaderm Anti-âge de Vichy, car ce type de principe actif est à la fois anti-imperfections et anti-âge, tout bénéf pour les peaux mixtes quoi !

Lire la suite!

dimanche 18 décembre 2011

maquillage de fête : éviter le pire, c’est possible

Oui, ne pas se déguiser en sapin ou en Père Noël mais se faire un look “fêtes” pour sortir un peu de la routine habituelle, on peut y parvenir mais il faut déjà éviter d’entrer dans une parfumerie... Car, c’est là qu’on risque gros : vernis doré, eye-liner argenté et gloss pailleté, on frôle l’indigestion ! Moi, j’adore l’option teint parfait + rouge à lèvres bien vif. C’est même le soir ou jamais pour faire ça. Teint parfait, ça signifie un gommage et un masque la veille et une vraie application de fond de teint avec poudre par dessus pour fixer, précédée d’un illuminateur/anticernes sous les yeux et sur les zones un peu bof, comme des ailes du nez un peu rouges par exemple. Blush discret mais obligatoire pour structurer le visage et service minimum sur les yeux (mascara noir, crayon gris au ras des cils). Sur la bouche, on soigne aussi l’application du rouge en surhydratant ses lèvres tout au long de la journée, puis en appliquant le rouge avec précision. Je pratique aussi depuis pas mal d’années la petite touche d’illuminateur sur le contour externe des lèvres supérieures, ça redonne un aspect un peu bombé à la bouche plutôt sympa. Evidemment on l’estompe. J’ai vu des filles qui avaient oublié de l’estomper, carrément bizarre... Pour celles qui ont du mal avec le rouge à lèvres vif, l’autre option, c’est le gris métallisé/irisé sur les paupières. Super simple à poser et à assortir, tout son intérêt réside dans le fait qu’il brille sous les lumières électriques. Avec un trait de crayon foncé le long des cils et un mascara noir, c’est minimal mais chic. Attention à ne pas monter trop haut vers le sourcil et à éviter l’application trop “tranchée”, très années 80 (je me répète : rigolo à 20 ans, moins rigolo quand on a connu les années 80 et que tout le monde pense qu’on n’a pas changé de maquillage depuis...). C’est donc plus seyant en le travaillant en smoky.

Lire la suite!

dimanche 11 décembre 2011

Mais c'est l'année du baume !


Franchement, c’est à se demander si les rouges à lèvres se vendent encore ! Car aujourd'hui, on dirait que ce sont les baumes qui nous affolent... Et ce n’est pas qu’une question de saison, hiver comme été je vois des filles s’enduire les lèvres et j’en connais même qui paniquent à l’idée d’oublier de mettre un baume dans leur sac (ben oui, moi !). Du coup, les fabricants de cosmétiques sont limite frétillants. Evidemment, il y a des grands classiques, du genre de ceux qui sont bien en vue sur le comptoir de la pharmacie et qu'on achète les yeux fermés. Mais, attention, ça se bouscule aussi au portillon des nouveautés ! Dans les deux derniers mois, j’ai du recevoir environ 25 dossiers de presse de nouveaux baumes. Il y en a des wagons entiers dans les marques bio (chez Cattier, So’Bio Etic, Dermophil Indien Bio), des colorés (chez Yes to Carrots et chez Burt’s Bee), des parfumés aux fruits et il y en a même un chez Chanel, le Soin Tendre Lèvres. Et là, pour moi, c’est véritablement le symbole de la décote du rouge à lèvres car le baume Chanel est présenté dans le tube super classe de Rouge Coco ! Celui sur la photo fait aussi partie des nouveaux venus. Signé Le Couvent des Minimes, la jolie marque provençale distribuée par Marionnaud, il est à la poire et il est juste délicieux ! Il coûte 7,50 euros et existe aussi en d’autres senteurs craquantes : menthe et fleur d’oranger. Bref, vous l’aurez compris, si vous trouvez que votre baume n’est ni efficace ni délicieux, changez vite, vous n’avez que l’embarras du choix...

Lire la suite!

vendredi 9 décembre 2011

est-ce que les cosmétiques vendus sur internet sont sûrs ?

Vous êtes de plus en plus nombreuses à surfer pour vos cosmétiques (la preuve, vous êtes là !) et comme souvent, la réglementation est toujours un peu à la traîne du commerce. Donc, si vous achetez vos cosmétiques sur internet, un peu de méfiance s’impose. Of course, aucun souci si vous achetez sur le portail internet du circuit tradi (comme sur sephora, marionnaud, Nocibé etc). Là où ça se complique, c’est si vous craquez pour des produits fabriqués en dehors de la communauté européenne. Car, à ce moment-là, vous prenez le risque d’avoir un produit qui ne correspond pas aux normes européennes. De deux choses l’une, soit la réglementation est différente (et pourquoi pas après tout) soit il n’y a pas de réglementation du tout. Car, contrairement à un produit vendu en France dans le commerce réel, qui a besoin de déposer un dossier pour être commercialisé; sur internet, on peut tout trouver et tout acheter. Attention aussi aux parfums sur les sites de revente entre particuliers. Oui, c’est peut-être une bonne affaire si on l’a offert à quelqu’un qui en a vaporisé deux pschitt et c’est tout. Mais, ça peut aussi être une contrefaçon ou un autre jus transvasé dans un flacon etc.

Lire la suite!

dimanche 4 décembre 2011

ça bouge du côté des produits corps


Il y a encore quelques années, il était difficile de trouver un lait corporel honnête en grandes surfaces. Tout ça, c’est du passé et le marché existe enfin. Les mastodontes s’y attaquent : Mixa a fait le buzz les années passées et aujourd’hui, c’est Garnier qui débarque avec quatre nouveaux laits corporels et une promesse d’hydratation jusqu’à 7 jours. Parfait, vous dites-vous, c’est cool, la corvée de tartinage, c’est une seule fois par semaine. Euh... Non, ce n’est pas exactement ça... En fait, c’est l’hydratation qui est ressentie pendant 7 jours, après un test sur consommateurs en utilisation bi-quotidienne. Bon, vous jugerez si vous voulez, moi je renonce, je ne connais personne qui se mette du lait corporel deux fois par jour, bonjour la tannée ! Alors, là où j’ai un peu perdu le fil c’est qu’il y a quatre propositions : une pour peaux normales, jusque là tout va bien, une pour peaux sèches et sensibles, une pour peaux sèches et très sèches et une autre pour peaux extra sèches (zzzzzzz). Et, attention, grosse ruse marketing pour s’adresser au public concerné, celui pour peaux extra-sèches est au beurre de karité et c’est écrit en marron foncé sur le flacon, vous avez compris ? Oui, bravo, c’est pour les peaux noires, mais contrairement à Mixa qui annonce la couleur (ah ah), Garnier nous la joue subliminale. Après, pour savoir si on a la peau sèche, très sèche ou extra sèche, c’est carrément difficile. Du coup, j’ai choisi comme le font tous les consommateurs, en reniflant les produits et c’est la mangue (donc pour peaux très sèches) qui a eu ma préférence. Les quatre laits contiennent aussi du L-bifidus, chargé de renforcer la barrière naturelle de la peau et donc de freiner la deshydratation. Au final, ça sent bon, c’est vite absorbé et pas cher : 4,45 euros le flacon de 250 ml.

Lire la suite!