mercredi 28 novembre 2012

A bientôt 47 ans, j’ai des tâches de soleil sur le visage...

Depuis quelques mois, j'utilise les produits Skin Ceuticals. Je suis plutôt satisfaite mais je voulais connaitre ton avis sur ces produits (très chers !) et éventuellement me conseiller d'autres marques. Moi aussi j’adore SkinCeuticals, c’est vrai que les produits sont chers à l’achat mais ils sont vraiment efficaces et on en met très peu (les sérums durent super longtemps). Je ne trouve pas qu’il existe de produits équivalents sur le marché, hormis peut-être ceux de La Roche Posay. Voici ce que je te conseille comme autres produits anti-tâches : mon préféré, c’est le Sérum Eclat anti-tâches de Caudalie. J’aime aussi beaucoup Mela-D soin de jour de La Roche Posay et Bioderma White Objective Sérum. Si tu es une adepte du produit solaire 100 % minéral de SkinCeuticals, il y a un produit presque équivalent chez La Roche Posay toujours, il s’appelle Anthélios 50 minéral. Et pour celles qui auraient le même souci de tâches, je vous rappelle que si vous habitez une région ensoleillée, ça vaut le coup de porter une protection solaire tout au long de l’année. Reste à trouver celle qui sait rester invisible sur la peau (et là, bon courage !), vous pouvez aussi essayer l’autodiscipline, à savoir, fuir systématiquement le soleil (et n’exposer que vos jambes pour le quota de vit D). Hélas, je n’ai pas de produit à conseiller en grande distribution, je les trouve peu performants sur les tâches. Le dernier soin de jour Vichy, Idéalia Pro, est prometteur pour son action sur les taches mais il est truffé de silicones et le crème est glissante sans vraiment hydrater, je n’ai pas aimé du tout sa texture. Quant aux anti-tâches vendus en parfumeries, certains sont pas mal mais souvent aussi chers ou davantage encore que SkinCeuticals...

Lire la suite!

dimanche 25 novembre 2012

masques cheveux : avec ou sans paraffine ?

Peut-être que c’est un détail qui vous échappe mais, presque tous les masques cheveux sont formulés avec des huiles minérales (paraffine). Elle arrive, en général, en deuxième place dans la composition du produit. Souvent dans les marques en gros pots pas chères mais aussi, (et là c’est du vol !) dans des marques beaucoup plus chic. Or, la paraffine, c’est un sous-produit pétrolier, peu cher, mais pas top pour l’environnement, et qui ne peut pas vraiment apporter un bénéfice soin à la chevelure. Le problème, c’est que toutes les filles que je connais qui ont des cheveux très frisés impossibles à démêler ne peuvent s’en passer. Dès qu’elles essayent un masque sans paraffine, elles sont déçues et galèrent. Car le principal atout des huiles minérales, c’est qu’elles offrent un glissant génial (donc idéal pour démêler) mais qu’elles sont totalement nulles en termes de soins. Elles ne pénètrent pas dans le cheveu et, limite, empêchent la pénétration d’autres principes actifs en gainant trop la tige capillaire. L’idée serait donc d’apprendre à s’en passer mais c’est un vrai boulot (ça signifie souvent une demi-heure de plus sur le démêlage) avec l’espoir d’un bénéfice à long terme. Autre détail, la paraffine est réputée très occlusive, ce qui est un réel avantage sur des peaux très desséchées, par exemple sur les mains, mais en réalité, la plupart du temps, ça bouche bien les pores et donne des boutons. Donc, si vous utilisez des masques de ce genre, évitez de les appliquer directement sur le cuir chevelu et lisez bien les étiquettes...

Lire la suite!

mercredi 21 novembre 2012

mascaras : je décroche, j’abandonne, je me lasse...

Et si moi, pro de la cosmeto, dont le métier consiste justement à tester tous ces nouveaux produits je finis par avoir du mal à m’intéresser au marché des mascaras, c’est peut-être aussi le signe d’une certaine lassitude de la part des (vraies) consommatrices ? La surenchère est telle sur ce segment juteux (on en consomme des camions en France, c’est notre maquillage préféré) qu’à peine je commence à m’attacher à un mascara qu’il est déjà remplacé par son nouveau camarade qui fait des cils de poupée, vous allez voir ce que vous allez voir et puis, non, finalement, vous êtes comme moi, vous ne voyez pas grand-chose... Si ce n’est que globalement, tous les mascaras aujourd’hui sont performants. Après, il faut observer la brosse du truc en se concentrant deux secondes. Fine et allongée, vous aurez un résultat naturel, pas tape à l’oeil mais pas spectaculaire non plus (par exemple l’excellent Respectissime de La Roche Posay). Si la brosse est dodue, avec plein de poils, vous aurez des cils très fournis, à la mode d’aujourd’hui (par exemple le cultissime Effet faux cils de YSL ou le Volume Millions de cils L’Oréal). Les Lancôme sont très appréciés mais moi je ne les trouve pas si exceptionnels. Et puis, il y a ceux qui sont entre les deux, mes préférés, le Smoky Lash brun de Make Up For Ever et le Eyes to Kill d’Armani. Vous remarquez ? Tous ceux que je vous cite sont des vieux produits, sortis il y a au moins un an ou deux. Alors, oui, c’est dû au fait que je n’ai même plus envie de suivre l’actu des mascaras, il y en a tellement de nouveaux. Mais surtout, désormais ils ont tous le même nom. Chez Armani, Eyes to Kill, c’est trois ou quatre références déjà. Idem pour YSL et L’Oréal. C’est peut-être pratique pour que la consommatrice ne soit pas perdue dans le rayon et repère tout de suite un nom familier, mais il y a un prix à payer. C’est qu’au finish, elle ne sait plus si elle achète le produit qu’elle a adoré quatre mois plus tôt ou un autre qu’elle n’a pas encore testé. C’est casse-gueule, elle sera furax de ne pas retrouver son produit chéri. Si elle s’estime trompée, elle changera de marque. Allez, j’ai une idée : les fabricants de mascaras, vous ne voulez pas simplifier le marché et juste dire, par exemple, mascara noir novembre 2012 ? Comme ça on saurait tout de suite s’il est nouveau ou pas et on retiendrait beaucooup mieux la référence de notre chouchou. Et pour les pubs, ce serait plus rigolo “avec novembre 2012, mes cils sont comme démultipliés”...

Lire la suite!

dimanche 18 novembre 2012

bonne mine en automne : on va y arriver...

La peau terne, les traits tirés, le teint qui vire au gris ? C’est là, maintenant... pour être raccord avec la couleur du ciel de novembre (ou avec les endives ?). Mais ce n’est pas une raison pour rester comme ça en attendant le printemps. Ok, il y a le gommage, les crèmes, les masques... C’est efficace, mais parfois ça ne suffit pas à régler le problème. Le vrai bon truc que je vous conseille, c’est le massage. Ne serait-ce que pour stimuler la circulation sanguine et lymphatique ce qui, de toute façon, améliore déjà l’état de la peau. Evidemment, effectué par une pro, c’est efficace et divin, mais on peut aussi le faire soi-même tous les soirs pour un pur moment de beauté. C’est assez facile, à condition d’éviter les gestes brusques. On ne pince pas sa peau, on la palpe. Les mouvements s’effectuent de l’intérieur vers l’extérieur et on appuie sur les points facilement tendus comme les orbites et l’angle interne des yeux pour relaxer le contour. Pour faciliter les mouvements, on peut appliquer de l’huile végétale ou sa crème habituelle en couche épaisse si on préfère. On peut même commencer par effectuer ces gestes avec son lait démaquillant, histoire de vérifier illico comme c’est bien. Pas besoin d’un produit spécifique “massage”. Le seul truc, pour éviter que la peau ne sature de gras, c’est d’essuyer son visage avec un Kleenex à la fin. A complèter par une demi-heure (minimum) de marche au grand air tous les matins. Et pour celles qui veulent des gestes précis ou qui ont peur de mal faire, le web regorge de tutos de massage du visage, il suffit de s’y mettre !

Lire la suite!

mercredi 14 novembre 2012

mes ongles se strient, tu as une solution ?

...Est-ce que tu crois que c’est à force de porter du vernis non-stop ou bien, est-ce que c’est le signe d’une carence en vitamines ? Je trouve ça moche et ça me complexe presque. Alors, Marie, je n’ose pas te demander ton âge mais je crois bien me souvenir que tu as fêté tes 50, il y a quelque temps déjà.. Je vais être franche et brutale, les stries sur les ongles, c’est principalement la vieillerie ! On peut considérer ça comme une maladie mais bon... Comme la peau s’assèche, les ongles aussi et ça produit des stries. Il n’y a pas grand chose à faire si ce n’est limer très légèrement la surface pour enlever un peu d’épaisseur. Il faut y aller tout doucement.t. L’autre solution, c’est de porter du vernis tout le temps (une base beige qui camouflera les stries) mais c’est déssechant et cela favorise le durcissement des ongles et donc les stries. Cercle vicieux... Tu peux essayer de faire des massages le plus souvent possible avec des huiles végétales (même olive ou tournesol si tu n’as rien d’autre sous la main) pour hydrater les ongles et, quand tu appliques de la crème sur les mains, en faire profiter les ongles en massant bien. Mais attention, si les stries sont foncées, file les montrer à un dermato car là, c’est peut-être le signe d’une maladie.

Lire la suite!

dimanche 11 novembre 2012

du gloss mat ? Mais c’est quoi ?

C’est génial pour les filles qui aiment la couleur sur leurs lèvres (moi, j’assume pas). C’est tout doux, ça ne colle pas, ce n’est pas (trop) desséchant, c’est très coloré mais on ne sent aucune épaisseur. En résumé, c’est aussi facile à étaler qu’un gloss mais intense comme un rouge mat. Et d’ailleurs ce qui est joli, c’est qu’il n’est pas totalement mat, juste profond. Et qu’il tient évidemment bien plus longtemps qu’un gloss, au moins 5 heures contre 5 minutes... Il existe en version mega chic chez Guerlain avec miroir intégré pour se remaquiller dans le métro... et super cher puisqu’il coûte 37,50 euros. En 7 couleurs comme les 7 pêchés capitaux. “Luxure” est particulièrement réussi, “Avarice” aussi, même si son nom est finalement assez étrange pour un produit aussi cher ! Chez YSL, il s’appelle Vernis à lèvres Rouge Pur Couture et coûte 29 euros, carrément proposé en 26 couleurs, et il y en a un dans le même esprit chez Agnès b au Club des Créateurs : CinéMat à 18,90 euros en 5 couleurs.

Lire la suite!

mercredi 7 novembre 2012

Essie... tu me l’avais dit plus tôt ?

Par exemple en juin ??? Quand je rêvais d'ongles fluo pour l'été ? Parce que m'annoncer au mois d'octobre qu'il faut mettre d'abord un vernis blanc en sous-couche avant le fluo pour obtenir un résultat canon, j'aurais adoré le savoir avant... J’aurais pu le deviner mais je ne suis pas assez maligne. Bon, au moins, ça servira à celles qui veulent des ongles fluo là tout de suite maintenant. Oui, parce que j'ai oublié de préciser, même si je vernis mes pieds en hiver, ce n'est pas forcément en fluo... Evidemment, la “sous-couche” blanche est moins facile à appliquer qu’une base transparente classique. La texture est presque typex, il faut un petit coup de main pour l’étaler, ça met un temps dingue à sécher et il faut bien recouvrir le blanc, surtout sur les côtés. Mais au finish, oui, le fluo apparaît encore plus intense. Comme tous les fluos, une fois secs ils sont un peu mats, le top coat brillant est donc indispensable. Camera et Bazooka sont mes préférés, un corail et un orangé qui sont en vente à 11,90 euros chez Monop ainsi que le reste de la collection “Poppy Razzi”.

Lire la suite!

lundi 5 novembre 2012

Comment tuer un produit sympa : le cas de la bb cream

Au départ, une idée plutôt bonne, inspirée des produits Coréens et développée en France par Erborian (rendons à César...). Une formule un peu pigmentée mais pas trop, des silicones flouteurs et un filtre solaire. Je n’aime pas trop le produit car je crois que je préfère doser tout ça séparement moi-même, mais certaines filles adorent et je comprends, parce que c’est pratique. Et voilà que, bingo, la bb cream se vend tellement bien que toutes les marques de cosmétiques se mettent à plancher sur le concept pour sortir au plus vite des bb cream. Certaines marques vont tellement vite qu’elles se contentent de rebaptiser leur crème teintée, d’autres, déjà présentes sur le marché asiatique avec ce produit, sortent des teintes européennes vite fait. D’autres encore essayent d’exploiter le filon jusqu’au trognon : des bb cream compactes (qui ont toujours existé puisqu’il s’agit de fonds de teint compacts filtrants), des bb cream anticernes (ah ouais mais on n’a pas mis de filtres solaires parce que c’est irritant, donc des anticernes classiques...), et même des gloss bb cream (là on se pince). Donc, si vous êtes fan de bb cream, ouvrez l’oeil avant d’acheter car on essaye de vous refourguer absolument n’importe quel produit sous l’appellation magique de bb cream. Et surtout, accrochez-vous : dans quelques mois arrivent les cc cream, (cc pour color control ...), ce sont des bases légèrement colorées pour corriger taches, rougeurs etc... Elles existent depuis 30 ans mais le marketing va leur redonner une virginité, et plus vite que ça !

Lire la suite!