dimanche 30 décembre 2012

Citron citron, Miller Harris

Vous pensez que je suis une fille facile ? Qu’il suffit de me présenter un parfum aux agrumes pour que je perde tout discernement et que je m’entiche au premier spritz ? Non, ce n’est pas la réalité, j’en sens des dizaines et la plupart ont surtout des odeurs de liquides vaisselles. Le nouvel élu n’est donc pas un agrume de plus et même, malgré un nom très ... - cherchez la rime avec Citron Citron- il est bien plus que ça. Ok du citron, il y en a, dès le départ, bien propre. C’est même du citron Sicilien. Puis encore d’autres agrumes : de l’orange Espagnole et du citron vert Jamaïcain. Mais, si on s’arrêtait là, le truc ne sentirait plus rien au bout de 5 minutes et ce n’est pas le cas, ça tient bien et on est dans la même famille d’hespéridés aromatiques que l’Eau d’Hadrien d’Annick Goutal. En coeur de cette composition, il y a aussi de la menthe et du basilic puis en fond, de la cardamome et du cèdre Marocain. Le jus a été créé en 2005, je suis juste un peu en retard pour découvrir cette marque très chic et très chère : 125 euros pour cette eau de parfum qu’on trouve dans peu de points de vente (à Paris chez Jovoy rue de Castiglione et sur internet chez Nose qui vend plein de parfums originaux, avis à ceux qui ont encore des cadeaux à faire).

Lire la suite!

dimanche 23 décembre 2012

15 minutes, 15 euros : un chignon au Beauty Monop Abbesses

Et pas n’importe quel chignon, un chignon super joli, très tendance avec des tresses et des coques et un chignon qui a tenu trois jours (testé par le ravissant cobaye à poils longs, Alex...). On le choisit sur catalogue en s’installant sur le stand dédié à la marque. Bon, c’est pas hyper cosy comme endroit mais c’est pour 15 minutes, n’oublions pas. Le concept a été pensé par une toute jeune société (365 c) et j’espère qu’il y en aura bientôt partout, tant l’idée est bonne. Il suffit juste de prendre rendez-vous (au 07 60 71 76 21). Et c’est une idée de petit cadeau top. Enfin moi si j’avais 17 ans (ou même 47 ou 67) ça me ferait super plaisir. Les coiffeurs qui assurent le service sont des coiffeurs de studio, rompus à l’exercice du coiffage en un temps reccord, ce qui n’est généralement pas le cas des coiffeurs de salon qui, eux, sont plutôt axés “coupe”. Je n’ai jamais vu quelqu’un tresser des cheveux aussi vite ! Je compte bien y aller dès la prochaine soirée un peu glam, parce que, croyez-moi, une coiffure sympa (c’est à dire pas un brushing de dadame mais un chignon comme je les fais en mieux...) ça change carrément tout ! On peut se faire une idée de toutes les coiffures possibles en allant sur le site de la société (365c.com).

Lire la suite!

dimanche 16 décembre 2012

Peptide-4 Pro-collagène, Etat Pur

Je sais... Parfois les produits qui ont des noms comme “Fabuleux sérum de merveilleuse cure de jouvence polarisée à l’huile de fleur introuvable” nous parlent davantage que “Crème n°2”. Avec ce produit là, c’est le risque, il peut passer inaperçu parce qu’il n’a pas de guirlandes allumées autour pour qu’on le remarque. Et pourtant, il mérite tellement qu’on se jette dessus et qu’on file l’acheter en bénissant le ciel d’avoir un sérum qui contient le peptide idéal pour booster la fabrication de collagène et raffermir la peau... à 14,50 euros ! Il augmente la densité du derme et atténue les rides et ridules. Il concerne surtout les filles qui ont passé 45 ans ou celles qui ont eu récemment une petite intervention de médecine esthétique pour accélérer la régénération de la peau. On en applique 4 gouttes matin et soir pendant 2 mois en insistant sur les rides, on peut même le mettre sur le contour des yeux (c’est ce que je fais...) et l’associer à d’autres sérums d’Etat Pur.

Lire la suite!

mercredi 12 décembre 2012

Mais c'est quoi ce pinceau ?

Touffu comme un kabuki mais avec un bon gros manche (arghhh, mais qu'est ce que j'écris !!!!!) comme un pinceau poudre, c'est le nouveau chouchou de mon fond de teint compact. Pourquoi lui ? D'abord parce que j'ai une passion pour les pinceaux, c'est comme ça, je crois même qu'il y a des jours où je préfère les pînceaux aux produits qui vont avec... Ensuite, je le trouve très efficace pour prélever le produit en quantité suffisante mais avec précision. Le kabuki (que j'aime aussi) est plus rustique. Et puis, il est mega doux grâce à ses poils en nylon. Il s’appelle Pinceau Visage précision et est signé Bare Minerals (28 euros chez Sepho). Et comme tous les autres pinceaux de la création, il se LAVE ! C'est même le vrai secret pour un maquillage réussi, c'est à dire une dépose de produit light sans paquets. Tous les 15 jours/ 3 semaines selon son type de peau (évidemment si on la peau grasse et des boutons, on essaye de laver ses pinceaux très souvent) et sans se prendre la tête avec un produit spécial. Du shampooing doux, on fait mousser, on rince bien, on reserre les poils avec la main et on fait sécher à l'air libre 12 h...

Lire la suite!

dimanche 9 décembre 2012

Palette Uber Nude, Bobbi Brown

La palette Bobbi déçoit rarement (alors que toutes les autres palettes de la création, si) et celle-ci encore moins que les autres. Offrez-la si vous voulez faire plaisir à une addict du maquillage nude ou même à une copine qui a la trouille du “vrai” maquillage et sinon, offrez-vous la ! Petite (8,5 sur 5 cm), elle peut rester dans un sac à main ou partir en week-end avec une poudre compacte, un mascara et basta. Elle contient deux rouges à lèvres, un beige soutenu mais à peine pigmenté et un rosé shine. On y trouve aussi un mini-gloss nude et trois ombres à paupières : un beige couleur peau qui sert de base aux autres ou se pose sous les sourcils ou dans le coin interne pour éclairer, un taupe et un brun très foncé à appliquer au ras des cils. Son truc en plus : les couleurs se mixent et se superposent pour s’intensifier comme on veut. Et comme toujours avec Bobbi, on ne peut pas se planter, les couleurs se fondent joliment à la peau sans grosse démarcation pour un look sain et frais, pour être soi en mieux (le rêve, non ?). La palette va coûter environ 35 euros, mais elle n’est pas encore sur le site de Sepho... Mieux vaut aller dans les boutiques de la marque pour la trouver.

Lire la suite!

jeudi 6 décembre 2012

les égéries, c’est vrai, c’est hors de prix...

Plus question aujourd’hui d’essayer de vendre un produit de luxe avec une tête inconnue. Au pire, pour les marques pas richissimes qui ne peuvent pas banquer pour une Sharon ou une Monica, mais juste un mannequin, mieux vaut choisir une fille connue qui se montre ailleurs que sur les podiums (et si elle est fille “de”, c’est encore mieux). C’est pour ça qu’on recrute désormais à tour de bras dans le très large vivier d’acteurs et d’actrices (certains n’ont d’ailleurs pas eu beaucoup de rôles au cinéma, mais bon...). Cela dit, les temps sont durs pour tout le monde car il y a maintenant tellement d’égéries que la barre est haute. Pour certains, il vaut mieux avoir le nom dessus pour savoir qui c’est... Pas plus tard qu’hier, je passe devant une pub pour je ne sais plus quoi avec la photo d’un mec et là, colossal trou de mémoire : “mais c’est qui, lui ?”. C’était Garou, heureusement que c’était écrit dessus. (ok, je ne dois pas être dans la cible). Du coup, on comprend mieux l’option “extrêmement fauché” de certaines marques. Ca consiste à prendre, ni un mannequin connu ni un acteur, mais à recruter son égérie dans la vraie vie. Tous les jours dans ma boîte mail, on m’annonce des castings de filles normales (comprendre : gratuites). “Vous aussi devenez le prochain visage des cosmétiques Duchmoll”. Avec pour tout salaire, un tirage des photos qui serviront à faire la pub et un lot de cosmétiques de la marque. Le pire, c’est que ça marche : des tas de filles trouvent super cool d’avoir été choisies.

Lire la suite!

dimanche 2 décembre 2012

ça vaut le coup les shampooings chers ?

Oui, ça vaut le coup, mais pas cher n’importe comment. Je précise déjà que “cher” pour moi c’est un shampooing entre 9 et 16 euros, pas 50 euros... car là, je n’en parle même pas, ça ne concerne personne, on s’en fout (qui met ce prix là dans un shampooing ?). C’est cher parce que c’est déjà trois fois le prix d’un produit de grande surface bas de gamme. Maintenant, hélas, ce serait trop simple, le prix n’est pas non plus un gage de qualité, il y aussi des shampooings nuls à 16 euros. En fait, tout ça dépend surtout de la base lavante utilisée. Si c’est du sodium laureth sulfate (SLS pour les intimes...) le produit n’a aucune raison d’être cher, c’est une base lavante très bon marché. Ca lave bien, ça mousse bien et ça décape fortement le cuir chevelu à mon avis. Dans les formules plus élaborées, il a été remplacé par d’autres bases lavantes (sans sulfates) ou, le plus souvent désormais, associé pour diminuer son agressivité. Tout est question d’équilibre dans la recette. Alors, bien sûr, il est très difficile de distinguer un bon produit d’un autre mais le prix est quand même un critère de référence : un shampooing à deux euros ne peut pas être un produit de qualité. Par sécurité, on peut préférer acheter son shampooing en pharmacie mais tout n’y est pas bien non plus. Mes préférés : Klorane, Furterer, Bioderma. Chez les coiffeurs, il y aussi tout et n’importe quoi, du très bien : Pureology, Série Nature et du moins bien comme Kérastase, très inégal et pas donné et qui est aussi fabriqué par L’Oréal (comme les deux sus-cités). En tout cas, si on a le cuir chevelu fragile, on a intéret à y prêter attention, quitte à essayer beaucoup de produits, jusqu’à trouver le bon. Car, parfois investir dix euros dans son shampooing évite par la suite d’investir beaucoup plus chez le dermato pour cause de gratouille qui dégénère.

Lire la suite!