dimanche 27 janvier 2013

Jusqu’à combien de produits on peut mettre sur sa peau en même temps ?

...Parce qu’il paraît que les Coréennes pratiquent le “layering” qui consiste à appliquer 5 ou 6 couches de soins... Bon, même moi qui suis presque aussi beautysta qu’une Coréenne, je trouve que 2 ou 3 produits différents sur la peau, c’est un grand maximum. Il n’y a évidemment pas de danger à appliquer plus de produits mais la peau sature et ça n’est donc pas utile. Surtout qu’il y a beaucoup de textures qui peluchent les unes avec les autres et il n’y a rien de plus désagréable (surtout au moment de mettre son fond de teint !). Si on veut faire au mieux pour sa peau, on peut les alterner d’un jour sur l’autre ou d’un mois sur l’autre. Ou se faire un programme sur mesure avec un produit spécifique sur les taches, un autre sur les rides d’expression par exemple, mais ça prend du temps matin et soir... Attention aussi à ne pas cumuler les produits trop agressifs : des acides de fruits et de l’acide salycilique, c’est quasiment la même chose et les deux ensemble, c’est trop. Dans tous les cas, et quel que soit le nombre de produits différents appliqués, il y a une règle de base, c’est qu’il faut laisser quelques minutes à la peau pour les absorber avant d’en remettre d’autres. Et c’est clairement ce qui demande une certaine organisation au moment de la toilette.

Lire la suite!

mercredi 23 janvier 2013

Le produit qui fait tout existe...

... Et pourquoi brider son enthousiasme et sa créativité quand on est une marque de cosmétiques ? Donc, oui, le produit “9 en 1”, c’est lui. Son concepteur a ouvert le dictionnaire et aligné les mots. Sublime, Hydrate, Minimise les pores, Unifie, Couvre, Lisse, Matifie, Illumine et Aide à protèger la peau. C’est beau, ça me laisse presque sans voix ! On pourrait aussi ajouter “Fait Rire” parce que c’est bon pour donner de l’éclat au teint et on aurait le produit “10 en 1”. Vous aurez bien sûr deviné qu’il s’agissait d’une énième BB Cream. Et pourquoi s’arrêter en si bon chemin : on pourrait continuer et inscrire “fait une belle peau”, “aide à avoir le moral le matin” et “soulage le porte-monnaie” pour une formule... 25 en 1 ?

Lire la suite!

dimanche 20 janvier 2013

la crème fraîche de Nuxe, mon adorée, s’est reformulée...

... Et on est en droit de se demander pourquoi, vu qu’il s’agit d’un des produits les plus vendus en pharmacie. C’est simple, la formule a été légèrement revisitée pour être encore plus adaptée aux peaux sensibles, celles qui surréagissent au moindre ingrédient un peu agressif (et qui sont les consommatrices n°1 des cosmétiques en pharmacies of course). C’est quelque chose qui se fait chez Nuxe, c’était déjà le cas il y a quelques années sur l’Huile Merveilleuse et je trouve cette démarche honnête : on améliore le produit sans toucher à son ADN et les consommatrices sont donc sûres d’avoir toujours le meilleur. Il faut dire que la formule datait de 1998, quasi la préhistoire tant la recherche avance en matière de cosméto. Désormais, la Crème Fraîche apaise et soulage tout en ayant une action hydratante renforcée. Sa composition s’enrichit d’un extrait de salicorne qui favorise la circulation des flux d’eau dans la peau. Après l’avoir testée pendant huit jours, je confirme que j’aime encore davantage sa texture mais je regrette quand même son odeur précédente. Pas de panique, celle-ci est très proche mais il y a un minuscule je ne sais quoi qui n’est plus pareil. Presque identique mais moins addictive peut-être. Mais bon, je chipote puisque le produit trône quand même sur l’étagère de ma salle de bains... La gamme comprend toujours trois versions pour la crème (normale, riche, light), des présentations en tube ou pot, un masque, un sérum... Et à 26,50 euros le pot, c’est une très bonne crème hydratante à un prix pas délirant, c’est assez rare pour être signalé.

Lire la suite!

dimanche 13 janvier 2013

tu crois vraiment au pouvoir raffermissant des crèmes ?

Non, je n’y crois pas. Pour moi, il n’est pas possible de faire “marche arrière” quand la peau est déjà tombée... A la différence d’un soin hydratant qui peut récupérer un épiderme déshydraté. Sur le papier, les soins raffermissants peuvent améliorer très légèrement et on le mesure d’ailleurs scientifiquement mais cette amélioration est si ténue qu’on ne peut pas vraiment la constater dans son miroir. En revanche, je crois absolument au pouvoir préventif de ces soins pour éviter ou au moins retarder autant que possible la ptose de la peau. Du coup, le choix d’un soin raffermissant se justifie quand même, car on peut l’appliquer en prévention : autrement dit, pas d’espoir de voir sa peau remonter mais juste l’idée de booster son élasticité pour qu’elle ne descende pas davantage ! Et comme toujours, la meilleure prévention pour le manque de fermeté c’est de ne pas exposer son visage au soleil et de ne pas fumer, mais ça vous le savez déjà toutes. Ce qui ne signifie pas qu’on peut mettre son visage au soleil avec un SPF 50 mais qu’on met un SPF 50 ET qu’on ne met pas son visage au soleil, vous me suivez ?

Lire la suite!

dimanche 6 janvier 2013

CC Cream L’Oreal

Je n’y croyais pas, mais... je l’ai essayée. Et adorée. C’est la preuve que le marketing ne pèse pas lourd face au test du produit. Désolée pour L’Oréal, mais je n’aurais jamais été atirée par une CC. Déjà parce que je ne suis pas une grande fan des BB qui me font le teint trop cireux (because les filtres solaires) et que je trouve de toute façon trop siliconées. Alors, l’idée de décliner l’alphabet... Et puis ça m’énerve qu’on veuille me vendre un nouveau produit miracle toutes les deux semaines. Sans compter que ces trois crèmes paraissaient recycler le vieux concept de bases correctrices un peu has been pour moi. Je l’ai donc essayée parce que c’est mon métier, et bingo, depuis je suis accro ! Bon, on oublie le côté soin, même avec ma peau mixte, je ne porterais pas cette base sans crème hydratante avant. La texture est toute fine, super facile à étaler : on en met trois ou quatre gouttes et on lisse du bout des doigts. De légèrement mauve, le produit devient un peu abricot car les pigments encapsulés se dispersent en s’étalant. C’est teinté, mais si peu pigmenté qu’il n’y a aucun risque de plantage ou de démarcation. Aucune épaisseur sur la peau, c’est comme s’il n’y avait rien et c’est plutôt mat. Et quand je vous dis que ça donne bonne mine et que ça floute les rides, vous pouvez me croire, c’est vrai, ça le fait. La différence avec un fond de teint ? C’est carrément plus facile à appliquer et moins couvrant. Les CC Cream de L’oréal existent en mauve (anti-terne), vert (anti-rougeurs) et orangé (anti-fatigue), je n’en ai essayé qu’une, si ça se trouve, les trois font exactement le même résultat ! Ah, au fait, CC veut dire Color Control et bien sûr, il y aura des CC dans toutes les marques dans peu de temps mais, chacune aura sûrement sa propre définition de la chose. Mais bon, un produit pour le teint qui vous donne une belle peau en une minute le matin et qui ne coûte que 15 euros, on ne va pas bouder son plaisir... Quand je pense qu’il y a des filles qui ne mettent RIEN comme maquillage du teint, franchement, elles loupent un truc !

Lire la suite!