dimanche 20 mai 2018

Idéal Soleil Pocket, SPF 50, Vichy


Le mini-solaire, pas à dire, c’est une grande idée. Celui-ci est riquiqui, n’espérez pas faire les museaux de toute la colo avec, c’est vraiment le produit d’appoint. Ultra-fin, il prend moins de place qu’un portable dans la poche. Côté texture, c’est pas mal, à condition de bien s’en servir. La formule est fluide, vite appliquée mais elle colle un peu sur la peau. Il faut la laisser sécher 10 minutes (c’est long parfois) avant de se maquiller par dessus. Le produit est blanc mais devient quasi transparent, si on ne met que ça, on n’a pas très bonne mine, c’est bien pour les hommes et les enfants (tant pis pour eux) mais moi, maintenant je me suis habituée à des solaires qui ont un chouïa de couleur, histoire d’être moins livide. Bref, il fait le boulot mais il est assez roots, plutôt pour la randonnée avec casquette et lunettes de soleil que pour la ville. Il coûte 8,50 €

mercredi 16 mai 2018

Diorskin Mineral Nude Bronze, Dior


Sans cesse améliorée, la terre de soleil devient aussi importante pour les marques de makeup que le mascara ou le rouge à lèvres. Il faut reconnaître qu’on est nombreuses à l’utiliser toute l’année alors, tant qu’à faire, on veut un produit top. Par exemple, contrairement aux terres de soleil d’il y a dix ans, désormais beaucoup sont dispo en plusieurs teintes. Pour celle-ci, c’est 6 nuances (= si vous n’y trouvez pas votre bonheur, on ne peut plus rien faire pour vous !). La texture est une poudre minérale, sans trop de matière poudrée donc, c’est fin sur le visage, le résultat est assez transparent. Comme elle contient un peu de rose, l’effet bonne mine est garanti et même particulièrement réussi. Chère ? Oui. 44 euros, mais elle les vaut car son boîtier est ultra-fin et léger, facile à glisser dans le sac et elle dure très longtemps. je ne sais pas pour vous mais moi, les terres de soleil me durent environ un an. Et je me permets d’insister : on n’en met pas sur tout le visage sinon on ressemble à un vieil indien, on l’applique uniquement sur les reliefs. Par exemple, on trace un grand 3 côté droit : le haut du trois c’est le front, le milieu pour les joues et le bas pour les mâchoires. On fait la même chose à l’envers pour le côté gauche du visage.

dimanche 13 mai 2018

Les garçons se rasent, les filles se dépilent !


Oui parce que raser ça doit pas être un assez joli mot, chais pas… Bref ça m’a bien fait rire de découvrir dans le dossier de presse d’une marque de rasoir un mot que je n’ai jamais entendu dans ma bouche ou celles de mes copines. Moi je m’épile ou je me rase mais je ne me dépile pas. Cela dit, il est possible que je sois à côté de la plaque donc, dites-moi, de votre côté, si vous vous dépilez…  

mercredi 9 mai 2018

Aqua Urban, Galénic


Le solaire de ville commence à se répandre dans toutes les marques et celui-ci se débrouille bien. La texture est fine et mate à condition de la laisser sécher quelques minutes (c’est le cas de toutes ces textures mates). Mais pour moi, la vraie réussite de ce produit, c’est sa couleur. enfin, pas vraiment une couleur, plutôt une nuance un peu beige qui ne colore pas la peau mais qui évite cet aspect teint cireux qu’on a souvent après avoir appliqué un solaire haute protection visage (celui qui te fait regretter aussitôt de vouloir bien te protéger !). Bref, pas une couleur qui fait peur mais qui fait une belle peau sympa. Ca peut faire peur aux hommes mais il faut leur faire essayer… La formule existe en SPF 30 ou 50, à mon avis le 30 -sous nos latitudes et à condition de ne pas mettre « exprès » son visage au soleil- est bien suffisant. Un peu cher (35 euros) mais il en faut peu. Je l’utilise juste après le sérum, sans crème de jour.

dimanche 6 mai 2018

Les produits bio vendus en pharmacies sont-ils meilleurs que ceux vendus en supermarchés ?

C’est une question qu’on me pose souvent, ce qui prouve qu’il y a une vraie inquiétude autour de tout ça… Alors, précisons déjà que tous les produits d’hygiène et de beauté vendus en France sont soumis à la même réglementation européenne et qu’il n’y a pas de « bons » ou de « mauvais » produits. Ils sont tous soumis à la réglementation qui, même si elle n’est pas parfaite, est quand même une des meilleures au monde. Ensuite, ceux qui sont bio répondent au cahier des charges bio qu’ils ont choisi (Cosmebio, Cosmos, Natrue) souvent selon leur pays d’origine. Maintenant, niveau qualité des produits, une chose est sûre : le bio vendu en pharmacies est un peu plus cher qu’en grandes surfaces, on a donc plus de chances d’y trouver  des ingrédients plus précieux ainsi que des formules étudiées pour répondre à des besoins plus précis et des jolis packs ou encore des innovations. Démonstration avec mon trio gagnant de marques top en pharmacies : Sanoflore, Melvita et Lift Argan. En grandes surfaces, ceux qui se débrouillent le mieux -pour moi- sont Lavera et So Bio Etic. 

mercredi 2 mai 2018

Nutri Modeling, Filorga


Comme la plupart des formules qui promettent le raffermissement, celle-ci possède déjà une texture de baume, bien ferme. Probablement parce qu’on associe aussitôt une sensation compacte et dense à une action raffermissante. On n’est pas un paradoxe près dans la beauté car on préfère les produits corporels qui pénètrent vite -donc souvent fluides- mais quand c’est fluide on ne croit plus à la promesse raffermissante… Elle n’échappe donc pas à la règle : c’est une crème épaisse qui se masse et qui nourrit la peau. Et quand je dis qu’elle se masse, c’est qu’il faut vraiment la masser ! Ca tombe bien, on a plus de chances que ça marche avec massage que sans… Sinon, elle contient de quoi affiner (bon, pas de miracle non plus comme dab) avec 5 % de cafeine comme dans les amincissants les plus performants. C’est assez rare d’ailleurs d’avoir autant de cafeine dans une texture qui ne soit pas un gel alcoolisé. On y trouve aussi des huiles de babassu et de lierre pour lisser et drainer ainsi que du collagène associé à des polysaccharides pour tonifier. Beurres de karité et murumuru complètent le tout pour nourrir. Produit vraiment complet, idéal pour les peaux matures (délicat euphémisme pour dire vieilles) et comme toujours chez Filorga, l’odeur est discrète et sympa. Il coûte 39,95 € pour 200 ml.