mercredi 25 novembre 2020

la folie rétinol

Préparez-vous au déferlement… de produits au rétinol dans les mois qui viennent. Tout le monde s’y met (ou s’y remet car ce n’est pas un ingrédient nouveau). Pourquoi maintenant ? Peut-être parce que, contrairement à il y a quelques années, on sait mieux le doser et le formuler (on l’encapsule dans les formules), de telle façon qu’il fait moins de dégâts. Oui, car le rétinol, ça peut vite être agressif pour les peaux sensibles et il faut bien se méfier. J’en vois déjà qui, prêtes à tout essayer, vont cumuler acides de fruits et rétinol, et ça n’est pas du tout une bonne idée ! Le rétinol s’utilise le soir, déjà parce que c’est un ingrédient qui se dégrade à la lumière. Evidemment pas pendant une période où on risque d’avoir le visage au soleil ou alors avec un SPF 50 car il sensibilise la peau, du coup avec le soleil c’est pas top (et puis  à quoi bon mettre du rétinol si c’est pour rechoper des rides derrière avec le soleil ?). Les bénéfices ? Il accélère le renouvellement cellulaire et renforce les fibres de soutien dans la peau donc moins de rides et une peau plus ferme. Moins d’imperfections aussi car il fait partie de la famille de l’acide rétinoique qu’on utilise pour traiter l’acné. En résumé, oui c’est vraiment bien mais on y va mollo. Pour ma part par exemple, alors que ma peau est plutôt résistante (mais tout de même claire et qui rougit vite au froid et au chaud), certains produits me donnent une petite impression de chaud au bout de quatre ou cinq jours d’application. Si vous êtes dans ce cas, l’idéal est d’espacer, tous les deux jours ou trois. Et je reviens vite vous parler des produits qui contiennent du rétinol. En attendant, il y a des valeurs sûres comme The Ordinary ou Paula’s Choice.

dimanche 22 novembre 2020

Le sérum noir, mascara, La Bouche Rouge



C’est le vrai défi des prochaines années pour l’industrie de la beauté : arrêter de polluer avec des emballages bourrés de plastique. Côté maquillage, il y a du boulot ! Mais l’idée fait son chemin très très vite puisque de nombreuses marques de luxe planchent sur le rechargeable. Hermès a lancé le mouvement mais d’autres vont suivre. Pour aller encore plus loin, la marque La Bouche Rouge propose des emballages totalement sans plastique et du coup, leur mascara est dans un flacon de verre. Je le teste depuis plusieurs jours, histoire de voir si la formule est aussi bien que le produit est vertueux et c’est plutôt très satisfaisant. la formule est assez fluide mais super allongeante. Niveau volume, ce n’est pas la folie mais comme il ne sèche pas trop vite on peut le travailler et multiplier les couches sans problème pour charger le cil. Pas de paquets, tout est bien séparé. Démaquillage nickel mais c’est assez logique avec une formule à 99 % naturelle… Même la brosse est la première au monde à avoir été conçue sans plastique: les poils sont en fibres de ricin. Tout est fabriqué en France, c’est bien aussi quand ton produit n’a pas parcouru des milliers de kilomètres… Après c’est un choix bizarre de l’appeler « sérum » sans mentionner mascara dans e nom du produit, certaines pourraient s’égarer dans cette terminologie. Il coûte 39 € sans fourreau de cuir. Il faut ajouter 50 euros pour avoir un écrin et 12 € pour l’avoir à ses initiales. Bien vu pour les poules de luxe mais à part ça, on s’en fout, on peut très bien s’en servir sans écrin de cuir. Certes il est cher, mais pas beaucoup plus qu’un mascara d’une grande marque donc, à mon avis, ça vaut le coup.

mercredi 18 novembre 2020

Fond de teint : la quête éternelle…



Il y a celles qui détestent le fond de teint (très nombreuses) et puis il y a les autres : celles qui les essayent absolument tous parce qu’au fond elles ne sont pas vraiment satisfaites du rendu. Elle ne veulent pas « voir » le fond de teint sur leur visage mais pas non plus qu’il soit totalement absent (sinon à quoi bon). Bref, la quête éternelle du produit parfait. Alors, à celles-là, je conseille de tester les nouvelles formules « light » des fonds de teints existants. Comme celui sur la photo : Teint Idole Ultra Wear Nude de Lancôme (et Les Beiges de Chanel est top aussi). Ca apporte un joli fini clean, un teint plus frais sans plomber. A la condition de n’en mettre que quelques gouttes. Et finalement peut-être aussi que le problème vient de là. De la quantité. Il en faut très peu et, surtout, on n’est pas obligé d’en mettre partout, sur tout le visage. Pour un effet plus naturel, on l’applique au centre et on étire bien sur les côtés. Si on a bien choisi la couleur, ça ne fera aucune démarcation et oui, on mettra deux ou trois ans à finir le flacon ! 

dimanche 15 novembre 2020

Gingembre Exquis, Extrait de Cologne, Roger & Gallet



Un petit format qui ne paye pas de mine (30 ml), facile à caser dans un sac à main ou de voyage (pour le jour où on rebougera…) et une senteur facile à caser aussi. Pas de sillage entêtant, du frais avec une pointe d’épices. Le gingembre s’allie pour cela à de l’orange, du pamplemousse et de la bergamote mais aussi à un absolu de fleur d’oranger et un fond légèrement musqué. Bon, le gingembre est ici plutôt discret, moins présent que dans Gingembre Rouge de la même marque (qui a beaucoup de fans) et Gingembre tout court… Oui, on s’y perd un peu avec tous ces gingembres, ce qui explique sans doute pourquoi j’ai failli passer à côté. Je propose que le prochain s’appelle Gingembre n° 4 pour qu’on comprenne bien de quoi il s’agit ;-) Cette petite chose discrète coûte 29 euros. Et à propos de Roger & Gallet, la marque vient d’être revendue par L’Oréal à Impala, un groupe qui a également racheté Phyto, Lierac et Jowae. 


mercredi 11 novembre 2020

Mais, il y a vraiment des gens qui se parfument les cheveux ?

Well… Bonne question ! En fait, pas tant que ça je pense. Pourtant, il y a beaucoup de parfums déclinés en mode « cheveux ». C’est sans doute une façon d’acheter le parfum de ses rêves sans débourser un max. Cas typique : les clientes qui veulent du luxe sans avoir forcément les moyens de se l’offrir. La marque leur rend accessible le produit sans perdre la face (=sans brader son produit luxueux). Tout le monde est content, c’est merveilleux. Parce que oui, ça sent quasiment comme une eau de toilette en moins concentré peut-être (j’ose dire donc que pour certains jus c’est mieux !). Exemple : J’adore de Dior : 90 euros les 50 ml d’eau de parfum contre 52 € les 40 ml pour le parfum cheveux. Tous les grands succès de la parfumerie s’y mettent : Angel de Mugler, La petite robe noire de Guerlain ou encore Black Opium de Saint Laurent…

dimanche 8 novembre 2020

Resveratrol Lift, Caudalie



C’est le post pour toutes celles qui me demandent « tu conseilles quoi comme crème de jour efficace et pas hors de prix ? »… Donc, pour toutes mes copines qui ont la cinquantaine et qui cherchent une formule qui fait out (rides, fermeté, souplesse…) je conseille Caudalie, (depuis longtemps) et je persiste avec la nouvelle version de la gamme Resveratrol Lift, toujours aussi bien niveau textures et qui a eu droit à un petit lifting coté ingrédients. La marque a bien bossé pour éliminer tout ce qui pouvait faire polémique, sans sacrifier à la sensualité des textures. C’était pas non plus horrible avant mais Yuka étant passé par là… La charte de formulation est nickel. Voilà, les formules sont super équilibrées, ni trop riches ni trop légères, pas over parfumées non plus, et ça se trouve dans toutes les pharmacies ou presque, à des prix décents (36 € le Soin liftant regard, 40 € le Fluide cachemire redensifiant, 46 € le Sérum liftant fermeté…) Perso j’aime aussi beaucoup le look des nouveaux packs, je voudrais une salle de bains de la même couleur, dirty pink, ça serait super beau avec mon carrelage gris.

mercredi 4 novembre 2020

le calendrier de l’avent, au bout de sa vie ?

C’est pas faute de nous avoir fait rêvé depuis des lustres, mais là… Il y a comme un problème avec ce truc. Maintenant que de plus en plus de gens dénoncent la surconsommation (oui surtout les jeunes qui ne veulent plus de cadeaux sauf d’Emmaus ou immatériels), on est bien embêtés car c’était surtout eux le public visé. Et tout le monde se rend bien compte qu’un calendrier de l’avent c’est énormément de gâchis : entre la bestiole tout en carton et les mini-doses bien polluantes (car les petits emballages sont très polluants), on n’est pas dans l’écologiquement correct. A tel point que même des marques qu’on n’attend pas forcément sur ce terrain (Clarins par ex) se mettent à proposer des calendriers de l’avent éco-responsables qu’on garde d’une année sur l’autre avec des doses pas si petites… Ou d’autres, garnis de produits naturels (et avec l’idée un peu débile -il faut bien avouer- de faire un calendrier de l’avent avec une blinde de carton pour y glisser du shampooing solide -zéro déchet- dans une des cases !). L’autre souci, c’est que désormais il fait aussi moins rêver car il y en a trop, on ne sait plus où donner de la tête ! Quand c’était rare, on en crevait d’envie, maintenant moins… Et puis qui utilise tous les petits produits ? Si tu les as gardés d’une année sur l’autre, cela signifie que tu n’en avais pas vraiment ni envie ni besoin (et c’est une journaliste beauté dont la salle de bains ressemble à un Sephora qui te le dit !). Donc question, aura-t-on encore des calendriers de l’avent l’année prochaine ?

dimanche 1 novembre 2020

Le problème des filtres dans les crèmes de jour…

…Ce n’est pas tant que je suis fondamentalement contre, c’est que la plupart du temps, ça ne sert à rien… Pourquoi ? Parce que souvent il s’agit d’un SPF 10 ou 15, pas comme dans une crème solaire. Et puis les filtres sont actifs pendant deux heures et après plus rien. Et c’est rarement au petit matin qu’on a besoin de se protéger, sauf à faire son jogging en plein soleil auquel cas, on met un vrai produit solaire qu’on démaquille ensuite pour enlever aussi la sueur du visage. Et si on se croit protégée pour un dej le midi en terrasse (ok là je vous parle d’un truc totalement irréaliste en ce moment mais bon, vous habitez peut-être le sud…), on se trompe puisque le produit appliqué deux heures plus tôt ne remplit plus cette fonction. Mais au fait, c’est quoi le problème avec un filtre qui ne sert à rien ? Et bien, le souci c’est qu’un filtre solaire c’est irritant pour la peau (en plus d’être potentiellement nocif pour l’environnement mais c’est un autre débat) et que ça sensibilise la peau. Et je ne vous dis pas les dégâts si vous appliquez aussi un fond de teint avec un SPF (ils en ont quasiment tous mais heureusement souvent minéraux donc moins agressifs pour la peau). Bref, c’est un vrai débat et une approche radicalement différente entre l’Europe et les US. Toutes les marques américaines et les dermatos préconisent un SPF 50 à l’année, à mon avis franchement inutile pour celles qui passent peu de temps dehors et habitent au nord de la Loire chez nous.