dimanche 29 mai 2016

Grosse instafluence à la rentrée… 

En regardant tout ce qui va sortir en septembre en matière de cosméto, une chose est sûre, c’est une véritable déferlante de masques dans toutes les marques. Une responsable marketing de je ne sais plus quelle marque m’explique : « oui, en fait, en ce moment, il y a un gros buzz sur les masques, ça représente un nombre hallucinant de vues sur Instagram. C’est génial, ça plaît à tout le monde ». Entre Instagram et les Coréennes totalement fan de masques aussi, on ne risque donc pas d’y échapper. Sauf que, au fond, est-ce qu’on a vraiment envie/besoin de tous ces masques en tant que consommatrices (je pose la question : un masque vous change-t-il la peau à ce point ?) ou bien tout simplement a-t-on vu beaucoup de masques sur Insta parce que c’est juste le truc le plus photogénique ? Aucun intérêt à se prendre en photo avec une nouvelle crème de jour ou un lait corps et pourtant, c’est là, dans notre routine quotidienne, que les choses se font pour la peau. Bien sûr dans le lot, il y a des masques top et/ou rigolos mais du point de vue leur utilité pour la peau, c’est bien moins évident que des soins au long cours. Et en plus, c'est plutôt cher (3 euros minimum le masque en tissu, à raison de un par semaine, faites vos comptes !).  

mercredi 25 mai 2016

Rouge baume, Sephora

Je pensais avoir tout testé ou presque côté rouges à lèvres, mais voilà, on peut encore avoir des surprises, la preuve ! Présenté comme un rouge baume, je m’attendais avec ce produit à une formule transparente pas trop pigmentée et bien confortable, comme on en trouve de plus en plus (pensez quand même que dans l’ancien temps de ma jeunesse ça n’existait pas e j’étais obligée de le faire moi-même en mélangeant du baume transparent et du crayon à lèvres… oui, je suis très vieille). Et bien non, c’est plutôt le mariage – improbable- d’un baume et d’un rouge mat, car la formule est certes très confortable et fine (ça glisse parfaitement sur les lèvres) mais pigmentée et mate ! Bizarre ? Oui, mais en attendant c’est non seulement très agréable à porter mais en plus très réussi niveau couleur. Plus présent qu’un baume coloré mais moins qu’un rouge mat, comme un rouge mat pour l’été ! La texture est un peu gélifiée et le produit contient un SPF 20. Il coûte 10,95 euros et celui que je porte est le 03, Enchanting Blush...

dimanche 22 mai 2016

Maestro UV SPF 50, Giorgio Armani Beauty

La protection solaire invisible existe, je l’ai rencontrée ! C’est ce fluide SPF 5O signé Armani et qui coûte un bras et demi (70 euros). Niveau sensation, c’est très proche de “Dream Screen” de Benefit que je porte depuis deux ou trois ans tous les étés. Ce n’est pas véritablement un solaire mais plutôt une protection de ville. La texture est fluide, c’est très économique (pourtant, je sais, on ne dirait pas !), il n’en faut que quelques gouttes, le produit peut durer à l’aise deux gros étés (de mai à octobre). Il faut juste bien penser à le remuer avant utilisation et surtout, attendre au moins cinq minutes avant de passer au maquillage et/ou poudrage. En effet, c’est limite grassouille quand on l’étale, ce qui est idéal pour être sûre de bien passer partout sur le visage mais ensuite, ça sèche et c’est une excellente base de maquillage. Le produit possède une pipette comme tous ceux de la gamme Maestro mais hélas, le flacon est en verre, ce qui pourrait tout à fait refroidir celles qui auraient l’idée de le fourrer dans une trousse de toilette pour partir en vacances avec... Il devrait plaire à celles qui fuient le moindre rayon et trouvent toujours les produits solaires trop épais sur le visage. Je l’adosre aussi sur le décolleté où la sensation d’un vrai solaire épais m’est encore plus désagréable qu’ailleurs. En ce qui me concerne, dès les beaux jours, il faut que je pense à protéger cette zone car, à force d’avoir été surexposée (davantage que le visage pour moi car encore plus fragile), elle ne dérougit plus. On dirait que j’y ai un coup de soleil permanent (la haine !).

mercredi 18 mai 2016

Lait lavant à la banane, Léonor Greyl

Pas toujours facile de donner une marque de shampooings et soins qu’on peut acheter les yeux fermés. Pourtant, ceux que je pourrais conseiller quoi qu’il arrive, ce sont ceux de Léonor Greyl. Je me souviens avoir rencontré Léonor il y a 25 ans quand je débutais. Elle m’avait expliqué qu’il ne fallait pas laver les cheveux gras avec des shampooings classiques trop agressifs et qui excitaient les glandes sébacées. Elle préconisait des huiles et des produits lavants entièrement végétaux (argiles, terres) qu’il fallait émulsionner lentement pour laver sans irriter. Alors, c’est sans doute Lorraine Massey, la coiffeuse américaine qui a popularisé le low poo mais Léonor Greyl avait compris avant tout le monde qu’il fallait éviter les vrais détergents. Témoin, ce produit tout doux qui existe depuis longtemps dans la gamme et qui a été récemment relooké. Je le conseille à toutes celles qui se lavent les cheveux souvent mais ont le cuir chevelu sensible. Les produits sont relativement chers (26,50 euros pour celui-ci) mais finalement, à la longue, c’est gérable car il faut en mettre peu -attention, ça ne mousse pas vraiment- et se passer d’après-shampooing.

dimanche 15 mai 2016

Crème de nuit ou Sleeping Pack ?

Choisis ton camp camarade ! En mode old fashion, le truc qu’on met sur sa peau la nuit est donc une crème de nuit et en mode hype, c’est un (une ?) sleeping pack … Pas de différence ? Si un peu quand même (je suis narquoise, mais honnête). En gros, le sleeping pack (ou sleeping mask pour certaines marques) possède une texture légèrement gélifiée, très fraîche qui fond sur la peau. Ca fait comme un film à la surface de la peau, censé retenir les actifs (qui sinon vont passer la nuit en boîte ??? Nan, ok, j’arrête) un peu comme un masque qui ne finirait jamais sur l’oreiller. Et oui, ça vient de loin c’est Coréen... Bref, si avec une crème de nuit il vous arrive d’avoir une peau limite grassouille et pas fraîche au matin, le sleeping pack est fait pour vous car il est très transparent et léger. En revanche, si votre peau boit avec avidité la crème de nuit, oubliez le sleeping pack, sûrement bien trop léger et restez sur la vraie bonne crème de nuit bien riche. 

mercredi 11 mai 2016

Crème raffermissante sublimatrice Bio Beauté By Nuxe

J’avoue, Nuxe n’a pas trop de mal à me convaincre d’essayer de nouveaux produits. Je suis fan de la marque depuis ses débuts et plus encore de la gamme bio, surtout pour le corps. Celui-là avait déjà tout me plaire sur le papier, une senteur dingo pour moi (le cédrat de Corse, miam), une formule raffermissante et après test, c’est encore mieux que prévu. Déjà, c’est tout bête mais elle hydrate carrément bien. Sans coller ou laisser la peau poisseuse mais idéalement satinée et souple. L’épiderme reste ultra élastique et délicatement parfumé mais pas de senteur qui dure. Normal, c’est du bio, et le parfum bio ne laisse pas de sillage. D’ailleurs, perso, je préfère que l’odeur soit présente à l’application mais ne reste pas ensuite sur la peau, c’est un vrai choix intime. Dans sa compo on trouve aussi des pigments soft focus, exactement comme dans les bases de maquillage, pour donner un aspect plus lisse au grain de peau. Enrichie en béta-carotène, elle booste la mélanine, histoire de mettre toutes les chances de son côté niveau couleur pour l’été… Elle coûte 24,90 euros pour 200 ml et on en met très peu à la fois, le pot dure longtemps.

dimanche 24 avril 2016

le maquillage bio, on n’y pense pas assez

Je ne sais pas pour vous mais moi, j’avoue que, bien que très très concernée par le bio, c’est finalement en maquillage que j’y pense le moins. A part Une que j’adore et que je porte très souvent, le reste me fait rarement vibrer. Pourtant, là aussi ça commence à bouger. Par exemple, cette ombre crème de Studio 78 est carrément une bonne surprise. La teinte, entre brun et mauve est idéale pour un makeup neutre, parfaite pour les yeux bleus ou verts. et la texture, mate et poudrée s’étale facilement, se module et s’intensifie comme on le souhaite. Reste le nom du produit, un peu mystérieux et pas facile “On se balade” est le nom de la gamme et “A Prague”, le nom de la couleur. Well... Totale perperxité en ce qui me concerne ! Ca se shoppe sur le site moncornerb à 23 euros. La marque a un site mais étrangement ce produit n’y est pas, en revanche plusieurs adresses sur Paris ou en Province pour regarder le produit dans les yeux... Et je vous parle bientot d’autres marques de makeup bio comme Kjaer Weiss ou Colorisi, à mon retour de vacances... smiley smiley smiley !