dimanche 24 mai 2015

Est-ce que Cannes fait encore rêver ?

C’est peut être moi qui suis trop vieille/blasée/critique mais sincèrement, qui rêve encore en voyant les très (trop ?) nombreuses images de Cannes ? Trop de glam tue le glam. Dior, Chanel, L'Oréal, Guerlain, Dessange… Mais bon sang, qui n'y est pas ? Chaque année une nouvelle marque se dit "tant pis, moi aussi il faut que j'y aille". J'imagine que tout est bien rôdé niveau com et réseaux sociaux mais on s'emmêle les pinceaux (de makeup ! Ah ah). On ne sait plus si les marques habillent et/ou maquillent, qui vend quoi, à qui ? LVMH, L'Oréal, Kering, faut se souvenir des accointances de tout un tas de gens. Là où ça se corse carrément, c'est que les acteurs, en plus d'être égéries des marques sus-citées, sont désormais de plus en plus nombreux à être sous contrat pour des montres ou des bijoux. Certains mettent bien en avant leur poignet sur la photo, ça donne des poses étranges. Et tout le monde fait appel à une styliste pour éviter de s’habiller n’importe comment. On tourne en rond, il n’y a plus qu’à s’instagramer les uns les autres et la boucle est bouclée. Uniformisation absolue, absence de fun. Seul moment un poil marrant cette année : quand la rumeur a circulé qu’il était obligatoire pour les femmes de porter des talons hauts pour monter les marches ! J’adore l’idée qu’il y ait des gens pour croire à ça, imaginez les vigiles en train de mesurer la hauteur des talons...

mercredi 20 mai 2015

Lotion très active sans alcool, Mixa

La lotion sans alcool pour toutes les peaux y compris grasses, c'est une évidence pour moi car l'alcool stimule les glandes sébacées et génère une surproduction de sébum. Mais, ce n'est pas une évidence pour tout le monde puisque la plupart des lotions pour peaux grasses en contiennent. Du coup, celle-ci tombe bien : elle affiche clairement la couleur : très active mais sans alcool. Et, de fait, elle bosse bien sur les imperfections. A base de zinc, elle est un peu trop parfumée à mon goût mais bon… Attention, même sans alcool, elle arrache quand même un peu, surtout sur une peau plus mixte que grasse. On n'oublie pas de la faire suivre d'un hydratant léger. Elle coûte 4,35 euros 

dimanche 17 mai 2015

Cosméto low cost : le reportage d’Envoyé Spécial

C’est toujours une expérience étrange de regarder un reportage sur un sujet qu’on connaît par coeur, on est souvent déçu et on se gausse facilement des mises en scène amusantes avec pipettes et labos, des suspenses façon thriller “nous avons fait une découverte étonnante”. Donc, la découverte étonnante, c’est que les cosmétiques low cost ne sont pas plus nocifs ou moins efficaces que ceux qui coûtent plus cher ! J’ai l’air de me moquer mais pas tant que ça puisqu’à moi aussi, on me pose non stop la question du rapport efficacité/prix. Je crois que désormais, je vais tout résumer comme ceci : est-ce qu’une doudoune Dior tient plus chaud qu’une doudoune H&M ? Non. Mais elle coûte plus cher dans le magasin. C’est marqué Dior dessus, déjà. Il y a des pubs avec des égéries qui coûtent bonbon. Elle peut être plus chère aussi à fabriquer : on y met du vrai duvet dedans et pas du polyester (pas forcément moins chaud mais beaucoup moins cher), les boutons sont mieux cousus, le tissu est exclusif à la marque qui n’en vendra pas des centaines de milliers etc. Pour la cosméto c’est pareil ou presque. Les ingrédients des crèmes chères sont souvent chers, ce qui ne signifie pas qu’ils sont forcément plus efficaces. La pub coûte un bras et les packs luxueux avec miroir et pinceau aussi. Et non, le résultat entre un maquillage luxe et un maquillage cheap ne se voit pas à l’oeil nu (pas besoin d’un comparatif !) mais à l’usage. Le produit est plus facile à appliquer, tient mieux au fil des heures, propose plus de teintes (contre 4 pauvres teintes de fond de teint en grandes surfaces...). Finalement, le vrai souci, selon moi, ce n’est pas la concurrence entre grandes marques et low cost mais plutôt entre marques de grandes surfaces et nouvelles enseignes comme Kiko et ELF. Et pour rappel, à propos de la nocivité, tous les produits vendus dans l’union européenne sont soumis à la même législation, quel que soit le prix auquel ils sont vendus.

mercredi 13 mai 2015

Erborian ouvre sa boutique !

Et l'air de rien, c'est une super nouvelle. Ok, on a la déco qui va bien (un joli mix entre la Corée et Paris) et le personnel formé à la marque, mais il y a surtout le pur bonheur d'avoir TOUS les produits de la marque sous la main. Sans oublier l'idée géniale de faire un "BB Bar" où on peut tester les fameuses BB et CC Erborian, et profiter des conseils des spécialistes sur place pour trouver la bonne couleur. Elle est située au 45 avenue de l'Opéra, pas loin de toutes les épiceries et restos asiatiques et pile en face de la toute nouvelle boutique Herborist, la marque de beauté Chinoise !

dimanche 10 mai 2015

Eau Dissolvante Hydratante, Kure Bazaar

La marque de vernis "naturels" (je mets des guillemets car ils sont souvent présentés à tort comme des vernis bio, ce qui n'existe pas) lance ses eaux dissolvantes. Bon, évidemment, ils ne contiennent pas d'acétone mais ça, tout le monde sait faire. Comme Une, Kure Bazzar revendique une formule 100 % naturelle même si le principe actif utilisé comme solvant n'est pas le même que celui de Une. En même temps, ça reste un solvant, donc on ne le renifle pas ! Verdict après essai : pas mal du tout ! Il est venu à bout de mes trois couches de vernis + top coat extra résistant sans problème. La formule est aqueuse et laisse un film un peu gras sur la peau, mais moins huileuse que le Une. A priori il ne contient pas d'alcool alors que beaucoup de dissolvants de marques "safe" y font appel dans leurs formules. Les flacons sont énormes : 250 ml, pas trop facile à caser dans la salle de bains mais pour les vernis addict qui en font un usage immodéré, pourquoi pas… Reste que le prix est élevé, 36 euros, c'est vraiment beaucoup plus cher qu'un dissolvant basique mais, perso, je trouve que c'est un investissement qui vaut le coup, versus un dissolvant super toxique. Le prix du Une est identique et même plus cher (9,90 euros pour 50 ml) mais le flacon est plus facilement logeable dans une armoire de toilette : je dis ça parce que pour ranger le Kure Bazaar, il faudrait carrément que je vire une étagère, il est trop haut !

mercredi 6 mai 2015

Lisez les étiquettes : L'huile de tournesol

Et hop, une nouvelle rubrique parce qu'a priori, le décryptage vous aimez ça… Alors, entendons-nous bien, je suis journaliste et pas scientifique donc je fais de mon mieux. Avec la mode des huiles – toute l'industrie cosméto jalouse le succès de l'Huile Prodigieuse de Nuxe qui se vend à foison- je vois en ce moment des huiles dont l'ingrédient de base est la banale huile de tournesol ( Sunflower (Helianthus Annus) Seed Oil). Bon. Pas de souci, l'huile de tournesol c'est un ingrédient naturel, c'est bon pour l'organisme et bon pour la peau. Juste que quand c'est l'ingrédient principal, que le produit ne contient que ça ou presque et qu'il affiche 35 euros les 125 ml, on peut trouver ça gonflé. Et filer s'acheter un litre d'huile de tournesol bio (désodorisée !) pour se faire des bains d'huile sur les cheveux. Bien sûr, c'est toujours mieux de payer 15 euros pour de l'huile de tournesol que pour de l'huile de paraffine, et puis si le parfumage est bien conçu, vous pouvez vite devenir accro à la senteur. Je ne critique pas l'utilisation d'huile de tournesol en tant que telle (on la retrouve en petites quantités dans énormément de cosmétiques) mais si le produit est composé exclusivement ou presque de ça, on peut quand même tiquer. Et c'est toujours mieux de savoir ce qu'on achète.

dimanche 3 mai 2015

J’ai lu quelque part qu’on pouvait garder un masque toute la nuit sur la peau,

c’est ce que j’ai fait et j’ai la peau toute rouge et ça me gratte... Tu crois que je suis allergique à un composant ? ... Alors, déjà pour commencer, quand tu me dis “j’ai lu quelque part” ça m’inquiète drôlement pace qu’on trouve absolument tout ce qu’on veut sur internet y compris des conseils pourris (à part les miens, on est bien d’accord ?). Et puis, tu as du lire partiellement : car je te connais et je sais que parfois tu ne lis pas les notices des produits jusqu’au bout, ça te saoule. Bref, le masque qu’on garde toute la nuit, pourquoi pas, mais en aucun cas TOUS les types de masques... Par exemple, celui que j’ai cité en dessous, à l’acide glycolique, hors de question de le laisser toute la nuit. Il faut au contraire respecter scupuleusement son temps de pose. Pour les purifiants c’est pareil, quinze minutes max. Idem pour les masques “effet lifting”. En fait, ceux qu’on peut laisser toute la nuit, ce sont les masques hydratants car leurs formules sont comme des crèmes un peu riches. C’est bien pour une peau assoiffée mais pas pour n’importe quelle peau et surtout, il faut en essuyer l’excédent et ne pas se coucher avec une couche épaisse sur le visage. Sinon, on obtient un drôle d’effet, comme ce qu’on peut aussi constater parfois avec des crèmes cold cream en hiver. Elles sont tellement occlusives que la peau sature et suffoque sous l’épaisseur. Bon, maintenant si tu as bien respecté tout ça et que ta peau te gratte quand même, alors, oui, tu es peut-être allergique à un des composants. Lequel ? Impossible à dire d’emblée. Mieux vaut éliminer le produit de ta salle de bains. Et ce n’est parce que tu es allergique à un produit d’une marque que tu seras allergique à tous les produits de cette marque. Il y a généralement peu d’ingrédients communs à tous les produits d’une même marque, si ce n’est par exemple de l’eau thermale (donc réputée bonne pour les allergiques de tous poils).