dimanche 13 octobre 2019

Fresh Volume Extrême, Santé


Un mascara bio avec un pack grandes surfaces = le mariage de la carpe et du lapin mais bon, c’est le premier résultat « visible », selon moi, du rachat par L’Oréal de la marque bio Santé. Du coup c’est un peu inhabituel, cette brosse jumbo toute dodue dans une marque bio. Oui, parce que dans les marques bio, va savoir pourquoi, les brosses sont généralement rabougries -si tu es bio tu n’as pas le droit au volume, tu fais profil bas avec tes cils ok ? Au final, c’est plutôt bien, je ne l’ai pas testé en conditions extrêmes mais après une journée normale, je n’avais pas des yeux de panda. Le bout très fin de la brosse permet de bien choper les petits cils dans les coins. Et l’avantage c’est que la formule se démaquille super bien car le mascara bio a une moins bonne tenue. Pour faire encore plus vrai, il a gardé son étiquette allemande (qui prouve qu’il vient du pays où on ne prend pas le bio à la légère), il coûte 10,50 €. Au sujet du rachat de Santé (Logocos), je lis plein de trucs hallucinants sur le net pointant du doigt le fait que les « grosses » marques écrasent les « petites » en les rachetant… Aucun message en revanche sur l’éventuelle envie de fric des proprios de petites marques qui les pousse à revendre. Tout le monde est naïf ou bien ? Pas mal de remarques aussi autour du rachat des marques bio « gentilles » par les « méchantes » multinationales. Perso je ne suis pas contre, car j’ai l’espoir que le bio devienne le nouveau standard et ne pas le laisser dans son pré carré y contribue (tant que le système capitaliste définit les règles du jeu). Mais chacun sa vision… 

mercredi 9 octobre 2019

se faire raser la peau, seriously ?

Paraît que c’est la dernière mode chez quelques dingues (on imagine ça assez bien chez KK). Au départ, ça se fait chez un dermato qui élimine à l’aide d’une lame ultra-fine les couches de cellules mortes à la surface de la peau. Jusque là, rien de très choquant, après tout, c’est ce que font les peelings en dissolvant les premières couches de l’épiderme. Le résultat, c’est qu’on a le grain de peau totalement lissé (façon fesses de babouin si vous voyez ce que je veux dire) et fragilisé à donf. Effet magique ensuite avec du fond de teint, on a la peau d’une poupée ! Y en a à qui ça plaît. Mais ce qui fait TRES peur c’est que forcément des filles qui n’ont pas les moyens d’aller chez le dermato vont essayer de le faire elles-mêmes… 

dimanche 6 octobre 2019

Me voilà bien perplexe…


… devant cette annonce envoyée par le service de presse d’une petite marque bio. La marque lance une campagne participative pour obtenir des fonds afin -je cite- de « financer la création de leur nouvelle identité visuelle » pour réussir à s’installer sur le marché du cosmétique bio en GMS (les hypermarchés en gros). En gros, elle demande des sous pour faire son boulot de marque commerciale dans un système économique capitaliste, à savoir, réussir à faire en sorte que ses produits soient plus attractifs que les autres et se vendent. Je suis peut-être très tradi hein mais, si on ne sait pas déjà comment vendre ses produits, je sais pas, peut-être faudrait-il renoncer à avoir sa propre marque et laisser faire les professionnels. Bon ça c’est le premier point choquant. Le deuxième, c’est que ça laisse sous-entendre que le marché du bio en GMS est une terre vierge et que la vocation de cette petite marque est de défricher cette contrée sauvage. Rigolo… ok, il existe sans doute quelques naïfs pour penser que les hypermarchés n’ont pas encore intégré le bio dans leurs rayons beauté. Mais Léa nature, Garnier Bio, La Provençale de L’Oréal et tous les nombreux autres vont bien se marrer… Et dans le lot, il y aussi des entreprises éthiquement irréprochables (Léa Nature entre autres). Troisième point tout aussi choquant, elle reverse 10 % de cet argent à la SPA. Mais ???? Vous demandez de l’argent pour en reverser une partie à la SPA ? Non, merci je préfère verser moi-même à qui je veux et tant qu’à faire puisque vous semblez manquer d’argent, ne prenez pas l’engagement d’en reverser directement, attendez déjà d’avoir un chiffre d’affaires, un vrai, pour faire ça. Enfin, comment faites-vous alors pour payer le service de presse qui m’envoie cette info si pertinente ? Avec l’argent que vous réclamez ? (dans ce cas, on peut peut-être leur filer du fric directement chez eux). Ou alors, coup de vice, vous leur devez de l’argent et ils se vengent en m’envoyant ça, tout est possible… tout ça ne m’inspire hélas que des réflexions un peu méchantes car, pourquoi ne pas lancer une campagne participative pour récolter des fonds afin de développer des formules efficaces dans les produits (ah au fait, je n’ai plus trop envie de les essayer) ou afin d’inviter les acheteurs des centrales d’achat dans de bons restos dans le but de s’attirer leurs bonnes faveurs ? (ben oui hein tant qu’on y est). Oui je sais j’ai un très mauvais esprit.

mercredi 2 octobre 2019

Tolériane Sensitive Le teint crème, la Roche Posay


Encore un produit pour celles à qui le fond de teint fait peur. Très facile à appliquer (en gros comme une crème de jour) il sublime le grain de peau en toute simplicité. L’effet est super naturel pour un maquillage invisible mais les rougeurs sont atténuées et les rides bien floutées. Destiné aux peaux très sensibles, il est sans parfum et contient de la vitamine B 3 et de la glycérine. Zéro prise de tête pour choisir la nuance, il y a deux teintes et c’est tout (ce qui prouve que c’est sans risque de démarcations). Il coûte 15 € environ.  

dimanche 29 septembre 2019

Me gâchez pas mes souvenirs…

Ok c’est de ma faute, je regarde rarement la télé (la vraie je veux dire, pas Netflix ou OCS ;-) et là j’étais ramollo sur mon canapé, me demandant depuis dix minutes pourquoi je n’allais pas tout de suite faire ma toilette et me coucher plutôt qu’à regarder des images ineptes défiler. Et puis soudain, au milieu des pubs, en pleine paix, sans crier gare, le début de MON morceau préféré de MON adolescence « Rapper’s Delight », oui celui que j’ai chanté en yaourt pendant des années et que je réécoute toujours inlassablement maintenant. Tout ça sur les images d’une pub pour un parfum Paco Rabane. La honte quoi. Et ça m’a foutu une de ces haines… En même temps, ce qui tombe bien c’est que je ne suis pas dans la cible (bien trop vieille évidemment) alors ma haine ne sert pas à grand-chose du point de vue des ventes de ce parfum. Mais si j’étais dictateur, j’interdirais l’utilisation de morceaux existants pour les pubs et j’obligerais les agences de pub à payer des artistes pour écrire des morceaux neufs et arrêter de piller MON patrimoine. Et tant que j’y suis, si j’étais dictateur, « Rapper’s Delight » deviendrait l’hymne national et les joueurs de foot seraient obligés de le chanter et de danser avant le match. Et en version longue en plus (face A et face B).

jeudi 26 septembre 2019

Est-ce qu'il faut rincer son eau micellaire ?

Question intéressante de Sonia qui l'a entendu dire mais qui ne se souvient plus par qui : son dermato ? sa pharmacienne ? Bref, moi aussi je l'ai souvent entendu et je vais donner mon avis sur la question. Et comme dab, mon avis n'est pas totalement tranché (la vie serait plus simple mais non) parce que, à croire les spécialistes, s'il faut rincer son eau micellaire c'est parce qu'elle contient des tensio-actifs. Oui mais. Normalement, les tensio-actifs des eaux micellaires sont très doux et structurés en micelles qui ne restent pas sur la peau mais sont éliminées par le passage du coton. Il n'est donc pas nécessaire de les rincer. Surtout que si on les rince à l'eau du robinet, ça n'a aucun intérêt vu que l'eau du robinet est souvent calcaire et dessèche la peau. Maintenant, petit bémol : si l'eau micellaire est très parfumée et/ou gélifiée et poisseuse, alors oui il faut la rincer mais dans ce cas plutôt à l'aide d'une eau thermale ou florale. Conclusion : mieux vaut bien choisir son eau micellaire pour ne pas avoir à la rincer (donc Créaline H20 de Bioderma ou Jonzac par exemple).  

dimanche 22 septembre 2019

Synchro Skin Concealer, Shiseido


Il est tellement difficile de trouver un bon anti-cernes que je teste à peu près tout ce qui sort, histoire de ne pas passer à côté de la pépite. Il faut dire que c’est mon produit indispensable, je pars même en voyage avec deux anti-cernes au cas où un des deux soit vide avant la fin du séjour (exemple le Touche éclat YSL, dont on ne sait jamais s’il en reste beaucoup ou pas dans le stylo, agaçant…). Donc, en voilà une de pépite. C’est un stick avec une formule en gel qui s’étale en deux secondes sur le contour de l’oeil et se tapote ultra facilement. Pas de matière dans les ridules (je poudre quand même vite fait pour éviter que ça ne migre) et un rendu très naturel. Tout ça pour 35 euros donc cher mais pour les désespérées des cernes dans mon genre, ça les vaut. A ce prix là, on fait aussi super attention à bien le reboucher car ça sèche…