mercredi 4 mars 2015

Belle Mine de Lancôme : la terre de soleil pâlit...

...et n’évoque même plus le soleil dans son nom ! C’est la réflexion que je me suis faite en essayant la nouvelle poudre Belle Mine de Lancôme. C’était déjà un peu l’idée avec Les Beiges de Chanel. Car désormais, quand on a des consommatrices déçues par un produit (les filles à peau claire qui ont eu le teint orange avec de la terre de soleil), on leur propose le produit dans sa version améliorée en changeant le nom. D’où le succès des BB auprès de femmes à qui on ne ferait jamais mettre un fond de teint (le nom fait repoussoir alors que certaines textures sont moins couvrantes que des BB !). Bref, la Belle Mine, c’est du soleil de printemps, quelques rayons, juste ce qu’il faut pour éviter le teint d’endive et pas de risque de se tromper ou d’en mettre trop. Niveau composition, elle a tout ce qui faut et surtout un effet flouteur pour gommer rides et défauts. Ce qui est rassurant dans tout ça, c’est l’idée que le bronzage foncé n’est plus forcément le but à atteindre. En 6 teintes, mais bien chère pour une poudre : 46 euros. Pour rappel, la poudre compacte classique de Lancôme est à 38 euros.

Lire la suite!

dimanche 1 mars 2015

Crème de Corps édition limitée pamplemousse, Kiehl’s

C’est la gourmandise du moment dans ma salle de bains, signée par la marque qui est le cauchemar des rédactrices (ben oui, on sait jamais où mettre le h !). Ok, j’adore les agrumes, mais il ne suffit pas de me faire un produit à l’orange, au citron ou au pamplemousse pour que j’adhère direct. Bien au contraire, les odeurs hespéridées sont tellement utilisées -galvaudées- qu’on a plus souvent un ersatz de Mr Propre que de vraies bonnes senteurs agrumesques. Celle-là est géniale, car elle sent quand on ouvre le pot, puis à l’application mais pas non plus toute la journée ensuite : pas d’interférence avec le parfum. Côté texture, c’est une valeur sûre de Kiehl’s, un genre de beurre très épais mais vite absorbé et franchement pas gras. Je signale au passage que cette crème ne contient pas de silicones, un vrai bonus pour moi dans un produit corps, surtout dans une marque pas branchée “nature”. J’ai reçu cet hiver beaucoup de produits corps très siliconés, C’est sympa à l’application mais, comme sur les cheveux, ça empêche un peu les principes actifs nourrissants de pénétrer. On se retrouve avec une peau très douce au début mais ultra-déssechée au bout de 15 jours de ce régime. Et en hiver, ça ne pardonne pas ! Elle coûte 36 euros et le pot dure très longtemps.

Lire la suite!

mercredi 25 février 2015

La cafeine : dans les amincissants et... les contours des yeux !

Trouver le même ingrédient dans sa crème amincissante et dans son contour des yeux, ça peut surprendre et pourtant rien de plus logique, puisque ce principe actif est efficace pour drainer. Evidemment, on le travaille différemment selon qu'il s'agit d'un produit corps ou yeux. Souvent dans une base de gel alcoolisé dans les amincissants pour que la pénétration soit rapide et profonde. Pour les yeux en revanche, le dosage est moindre et travaillé dans des textures très fines avec peu de corps gras mais pas d'alcool pour autant. Pas de parfum non plus et on l'associe à des hydratants repulpants comme l'acide hyaluronique. Mais le rapprochement contour des yeux /amincissant ne s'arrête pas là : les deux produits voient leur efficacité décupler avec une gestuelle bien effectuée. Le drainage, qu'on le fasse à grande échelle sur le corps ou avec des mini mouvements pour les yeux, ça marche ! Ne vous en privez pas, surtout si vous avez tendance à avoir l'œil fatigué (= bouffi !).

Lire la suite!

dimanche 22 février 2015

Gel micellaire yeux waterproof, Sensifluid, A-Derma

Je ne me lasse pas de tester tout ce qui sort en matière de démaquillage, je remarque que j’en parle vraiment souvent, c’est mon obsession, non ? Et en ce qui concerne le démaquillage des produits waterpproof, j’attends encore la révélation. Car je déteste les lotions biphasées, je ne sais pas m’en servir, il me reste toujours un voile gras sur les yeux, je suis obligée de repasser ensuite un démaquillant normal. Nouveau venu chez A-Derma, spécialiste des peaux sensibles, celui-ci est un gel aqueux, pas de gras en vue et un tube-pompe assez pratique. Quoique. Il est surtout pratique en théorie. Après, c’est moins bien. Le produit doit avoir une viscosité telle qu’il passe difficilement dans la pompe et qu’il faut amorcer longtemps, secouer, se contenter d’une lichette de produit. C’est limite pénible. Pourtant, il ne fait pas hyper froid dans ma salle de bains. Une fois qu’on a réussi à sortir le produit du tube, il faut l’étaler sur les yeux. C’est du gel, je n’y arrive pas trop mais j’ai essayé une technique finalement assez au point : je mouille le coton avec de l’eau et j’étale une noisette de gel par-dessus. Je passe sur mes paupières et je frotte doucement. Ca marche ! Moins rapide qu’une lotion certes, mais beaucoup plus doux et pas de résidus dans les yeux pour moi... Encore un effort pour améliorer la pompe et ça sera parfait. Il coûte 9,80 euros.

Lire la suite!

mercredi 18 février 2015

J'ai testé le Glov…

Et franchement pour me faire abandonner mes demak up grand format, mon lait et ma lotion, faut avoir des arguments. Et bien, s'il ne me restait pas encore une tonne de lait démaquillant et si j'avais une toute petite salle de bains et si je partais en vacances sans enregistrer de bagages, le Glov serait carrément mon nouvel ami. Bon, je vous vois venir, vous allez me dire que les Polonais (oui je crois que c’est polonais) viennent d'inventer le gant de toilette et qu'en plus, ils en sont fiers… Oui, c'est aussi ce que je pensais avant d'avoir testé le truc. Mais c'est plus efficace qu'un gant lambda, ça démaquille vraiment et à l'eau (allo ?) sans produit moussant. C'est donc écologique à souhait, gravement économique et très pratique aussi. L'explication ? Une matière bizarre avec un tissage spécifique, 30 fois plus fin que le coton, qui nettoie incroyablement bien. Je vous préviens : sec, ça ressemble à un truc en microfibre pour le ménage (et si ça se trouve c'est la même matière !), c'est hyper désagréable au toucher, il faut vite le mouiller ! Le seul reproche que je lui fais c'est que ça oblige à se démaquiller à l'eau et pour les adeptes du lait, c'est compliqué. Donc, on applique vite sa crème ensuite car comme tout nettoyage à l'eau, ça peut tirailler. Quand bien même on voudrait absolument utiliser ses produits habituels, rien n'empêche de se faire un coup de Glov de temps en temps. Après, bien sûr, il faut le nettoyer à l'eau et au savon pour éliminer tout le maquillage resté sur le gant. Le Glov existe en deux tailles, un petit et un grand, le petit est tout mignon mais un peu juste pour faire tout le visage, surtout si on se maquille beaucoup. Le petit coûte 12,90 et le grand 14,99 euros, c'est en exclu chez Monoprix.

Lire la suite!

dimanche 15 février 2015

Se mettre son mascara dans l'œil : nouvelle tendance

Hin hin hin… Faire exprès de se mettre son mascara dans l’oeil... L’idée doit venir d’un service marketing bien tordu ou très perfectionniste, en pleine mise au point d’un mascara qui gainera le cil dès sa racine. Parce que du coup, on finit par en mettre aussi sur le bord interne de la paupière et on obtient un magnifique effet liner. Ben ouais. A force de s'approcher de la racine des cils, on est DANS l'oeil. Et en plus, ça marche ! Et bien mieux qu'un vrai eye-liner sur la paupière en ce qui me concerne. Seul problème : c'est vraiment le genre de produit à ne pas mettre entre toutes les mains. Expertes only ! On n'a pas besoin d'attendre que le produit s'appelle mascara-liner, on peut le faire avec n'importe quel mascara fin comme une tige (oui, les poilus sont éliminés d'office, sinon c'est la torture assurée). Il y en a un chez Bourjois et un autre bientôt chez Une, normal c'est la même maison… Mais on peut aussi se servir d'un de ces nouveaux mascaras bi-faces (une à poils normaux et une à poils courts) en le positionnant bien en biais sur le bord interne de la paupière. Bon courage !

Lire la suite!

mercredi 11 février 2015

Brow Satin, Maybelline

Le crayon à sourcils pour les nulles en sourcils, c'est lui. Oui, parce que bien sûr, ça ne vous aura pas échappé, le sourcil costaud est à la mode. Mais je sens qu'on va aller vers du too much de filles qui ne savent pas faire, qui n'ont pas le bon éclairage ou qui sont pressées et donc, catastrophes en perspective… Alors oui au gros sourcil, mais bien gaulé. Et avec le bon outil, pas de risque de se tromper. La bête possède deux embouts, un pour dessiner, l'autre pour ombrer. Pour dessiner, attention, on ne trace pas un trait mais plein de petits traits fins comme pour imiter des poils. Ensuite on se sert de l'autre embout, avec l'ombre pour unifier tout ça. Sauf qu’on a le droit de zapper l'étape crayon et de passer directement à l'ombrage et ça marche aussi très très bien. C'est à dire, moins dense qu'une ombre à paupières et facile à appliquer et surtout à doser. Ca intensifie mais juste assez. En deux couleurs, chatain et brun et au prix de 9,50 euros.

Lire la suite!