mercredi 13 février 2019

Le bon tri dans la salle de bains


C’est une goutte d’eau mais régulièrement je récupère dans la poubelle de la salle de bains, les flacons vides de gel douche que le reste de la famille jette négligemment. Oui, c’est moi la maniaque obsessionnelle du tri, qui râle contre les crétins de l’immeuble même pas capables de mettre leurs plastiques dans la poubelle de recyclage (c’est pourtant pas super compliqué comme geste écologique, à désespérer de l’espoir d’une action collective…). Bref, vous l’aurez compris, je suis à cheval sur le tri. Aussi je me permets de vous en rajouter une petite couche avec cette infographie signée L’Oréal (on y reconnaît leurs produits) qui explique ce qu’il faut trier et où. Mais il y a des subtilités : les déos bille en plastique vont dans la poubelle de tri mais pas les déo sticks (sauf dans certaines communes qui le précisent), tout comme les tubes de plastique alors que les flacons de plastique oui. Vous pouvez mettre dans la poubelle de verre les flacons de vernis avec les bouchons et les pinceaux. Mais pour les pots de crème en verre, il faut bien penser à enlever le couvercle et mettre celui-ci dans la poubelle de tri. Quant aux maquillages (mascaras, rouges à lèvres, ombres), ils ne se recyclent pas, il faut les jeter avec les ordures ménagères.

dimanche 10 février 2019

Can’t stop, won’t stop, Nyx


Où commence le fond de teint et où s’arrête la poudre ? C’est la question que je me suis posée en essayant ce produit. Davantage une poudre couvrante qu’un fond de teint à mon humble avis mais le distingo est subtil. Il plaira donc aux filles qui veulent un truc vite fait pour le teint mais pas de gras ni d’épaisseur. La texture est fine, s’applique avec un pinceau pour encore plus de légèreté. Mais son énorme avantage (outre son mini-prix de 15,90 €) c’est les 24 teintes… A tester en magasin impérativement !

mercredi 6 février 2019

le crayon gris pour les sourcils, même pas peur !

Aujourd’hui j’ai glané plein de conseils auprès de Julia Knafo, la maquilleuse porte-parole de Bobbi Brown en France. Contrairement à d’autres maquilleurs entre les mains desquels j’ai un peu peur de passer (non, non, pas de noms), elle, j’adore ce qu’elle fait et je m’inspire toujours beaucoup de ses conseils. Ce n’est pas trop difficile vu qu’elle bosse pour une de mes marques préférées. Par exemple, ce matin, elle a fait une petite retouche sur mes sourcils (ouais enfin, en gros je n’avais rien fait) et surprise, au lieu d’utiliser un crayon blond, elle a préféré un crayon gris. Je n’aurais jamais pu imaginer que le crayon en question soit compatible avec ma couleur de peau et de cheveux mais en fait ça marche impec, bien mieux qu’avec un blond. Ma peau est claire et mes cheveux blonds cendrés (en vrai j’ai du blond avec du blanc dedans) et le résultat est joli, naturel mais présent. Conclusion : il faut écouter les maquilleurs, même si ce qu’ils disent semble parfois étrange… Et je ne vous montrerai pas le crayon gris car je ne l’ai pas sous la main; mais croyez-moi, il est vraiment gris. 

dimanche 3 février 2019

Baume en spray Topialyse, SVR


Et dans la catégorie, « le lait pour le corps qui te fait gagner du temps le matin », le gagnant est… le nouveau Topialyse. Plus pratique, je n’ai pas encore vu -tout en étant très efficace, je précise. Avant de l’essayer j’ai cru qu’il s’agissait d’un spray comme il y en a depuis un an ou deux, mais en fait non, c’est vraiment un lait qui sort en jet de cette bombe. Surprenant…Très fluide mais pas liquide (je sais, c’est subtil) il hydrate à fond. On peut le vaporiser directement sur la peau ou dans le creux de la main (si on a la trouille d’en mettre partout). Dans la formule, on trouve des huiles de coco, cameline et du beurre de babassu ainsi que de la niacinamide très apaisante et un prébiotique pour l’équilibre de la flore cutanée. Il est sans parfum, parfait pour les peaux ultra-sensibles, ultra-sèches et atopiques. Utilisable sur les enfants et bébés, et même pas d’huiles minérales dans sa compo, c’est la fête ! Il coûte 19,90 euros

mercredi 30 janvier 2019

Que penses-tu des sérums anti-imperfections où les silicones arrivent en 2 eme position dans la compo ?

Que du mal… En vrai, je ne comprends pas l’intérêt des marques à proposer ce genre de produits. Autant dans un fond de teint c’est utile (mais pas forcément en tête de liste !) autant dans un produit de soin c’est très décevant. Surtout qu’avec une composition ultra-siliconée, on a un effet « patinoire » sur la peau très désagréable et comme les silicones restent en surface pour flouter les défauts, je me demande sincèrement comment les principes actifs traitants (surtout contre les imperfections !) peuvent pénétrer. Autre souci : si on applique ensuite un fond de teint avec des silicones aussi (comme souvent), on peut avoir la désagréable surprise que ça peluche. Et j’en rajoute une petite couche : les silicones ont la fâcheuse réputation de boucher les pores, pas top quand on applique ça sur une peau grasse. Bon là, en fait, tout dépend du type de silicones, certaines sont très légères et disparaissent facilement au démaquillage le soir, d’autres, plus visqueuses résistent à l’eau démaquillante…  

dimanche 27 janvier 2019

Power Fabric Concealer, Armani


Alerte produit culte en vue ! Chez moi, il est en passe de détrôner le Touche Eclat Yves Saint Laurent, c’est dire s’il est bien… Avant de vous le détailler, deux mots sur le maquillage Armani, marque appartenant à L’Oréal Luxe qui, souvent, y lance ses produits les plus novateurs technologiquement parlant (normal aussi car c’est une marque chère). A première vue, leurs produits ressemblent à tous les autres, un mascara noir, un fond de teint fluide : on n’est pas au cirque, c’est sobre et de bon goût… Mais pas que, car à l’usage, les produits se révèlent bien meilleurs que tout ce qui existe sur le marché. Du coup, leurs consommatrices sont de vraies fans qui font marcher le bouche à oreille -quand on essaye le top c’est logique aussi ! Et puis à la tête de tout ça, il y a la très talentueuse maquilleuse Linda Cantello, connue pour être celle qui a « inventé » le smoky eye. Elle conçoit des produits très faciles à utiliser au quotidien. Mais revenons à ce nouvel anti-cernes, c’est simple, il est couvrant mais très élastique à l’application et reste souple sur la peau. Ca ne cartonne pas comme le font beaucoup d’anti-cernes un peu costauds et ça ne dessèche donc pas le contour de l’oeil. Le produit s’applique avec un embout mousse tout doux. Perso je pose trois touches sous l’oeil et je tapote ensuite du bout du doigt pour fondre le tout. Avec 12 teintes, on est sûre de trouver la bonne (mais il faut absolument tester en magasin). Il est cher (40 euros) mais il me durera un an minimum. Sur ma peau claire, le numéro 3 est parfait, il fonctionne aussi très bien sur les rougeurs et les taches.

mercredi 23 janvier 2019

Eau lactée micellaire, Re-Move My Clarins


On y perd son latin. C’est de l’eau, c’est du lait ? Les deux. C’est un lait très fluide. J’aime beaucoup cette texture et je trouve que le produit démaquille bien mais j’ai, au départ, voulu l’utiliser le matin et là, bof, trop riche pour mes ablutions matinales. Même en hiver, j’ai envie d’un peu de fraîcheur. Rien à voir avec l’eau micellaire habituelle. Bref, pour le soir, c’est impec. J’aime bien le pack, tout rond et coloré. Pas sûre que les afficionados de Clarins s’y retrouveront mais bon…Cette nouvelle gamme dont les compos sont beaucoup plus clean que les formules habituelles de la marque est destinée aux jeunes clientes de Clarins, c’est pour cela que ça s’appelle « My » Clarins (chut, j’ai passé l’âge). Je suis assez dubitative devant les efforts faits par les marques bien installées pour conquérir un public plus jeune. Généralement c’est synonyme de gros plantage mais je ne demande qu’à être convaincue…Le produit coûte 20 euros.