dimanche 18 février 2018

Emulsion Nettoyante, Oh My Cream


J’ai enfin reçu les produits Oh My Cream, que j’ai vus partout (enfin sur ma petite planète beauté) et que j’avais vraiment hâte de tester. C’est fait et pas de déception, la gamme est top. Je vous fais un mini refresh sur OMC. Créé en 2013, c’est d’abord un site marchand très pointu où l’on trouve plein de marques naturelles ou bio (entre autres Paï, Ren, Tata Harper etc), dix boutiques où l’on conseille vraiment bien, diagnostic de peau à l’appui. Les produits vendus sont tous sélectionnés pour leur approche naturelle et leurs compos clean, le site donne la liste INCI de toutes les formules et tout est très joliment présenté, ça ne gâche rien, on parle bien de beauté… Tout fait envie ! La suite logique ? La création d’une gamme « maison » pour le visage avec des nettoyants, un exfoliant doux et des huiles de soin. J’ai adoré l’émulsion nettoyante, un lait super onctueux, à masser sur le visage pour dissoudre les impuretés et démaquiller en profondeur. Il est à base de beurre de cupuaçu, nourrissant, d’avoine et de lin, apaisants et d’acide phytique qui lutte contre les méfaits de la pollution. Evidemment, me direz-vous, des super laits pour le visage il y en a déjà plein sur le marché. Sauf que celui-ci ne contient pas d’huiles minérales, de SLS, de colorants, de parfums synthétiques, de phtalates, de parabens, de phénoxyethanol ou encore de MIT. Bref, niveau composition, ça balance du lourd. La marque préconise le double nettoyage, chose que j’ai tendance à trouver un peu pénible habituellement mais avec des produits comme ça, je pourrais changer d’avis (#girouette). Les prix sont élevés mais pas inabordables, 25 euros pour ce lait dont il ne faut qu’une petite quantité.

mercredi 14 février 2018

Davines : on refait la déco ?


Allez zou, une nouvelle rubrique sur ce blog : « cosmeto déco » parce que oui, devant l’avalanche de cosmétiques disponibles sur le marché, on peut être tentée (surtout moi) de les choisir selon leur look. Exemple : les masques cheveux unidose de Davines, totalement sublimes (mais efficaces aussi sur les cheveux). Ils donnent envie de filer chez Leroy-Merlin pour changer toute la déco. On les expose sans complexe et on hésite presque à les utiliser pour les garder jolis dans la salle de bains (et j’ai même une collègue proche qui collectionne les bougies Diptyque et ne les fait PAS brûler car elle trouve qu’elles sont plus jolies intactes, ha ha ha ). Davines nous fait payer quand même assez cher la déco :  les masques sont à 9,90 € mais sur ma chevelure, j’en ai eu pour deux utilisations. A l’opposé de ça, il existe une foultitude de produits géniaux mais que tu as envie de planquer tellement ils sont moches, c’est pour ça que les placards existent, non ? 

dimanche 11 février 2018

Est-ce que je peux utiliser mon sérum visage sur le contour des yeux ?

Et ensuite appliquer mon contour des yeux…. ? 
Comme d’habitude, ça dépend. Du sérum déjà. Si c’est une formule à base d’acides de fruits (AHA) c’est carrément une mauvaise idée, c’est même risqué. Donc, pitié, lisez les étiquettes ! Pour les autres sérums, habituellement ils ne sont pas testés sur le contour des yeux donc les marques ne les vendent pas pour tels bien sûr. Mais, la plupart du temps aucun souci. Cela étant dit, le « layering » sur le contour des yeux, je ne suis pas sûre que ce soit utile. Pourquoi ? Parce que la peau y est ultra-fine et que ça ne sert à rien de la saturer d’actifs qui, au bout d’un moment, n’y pénètrent plus. Et sinon pour éviter vraiment les rides, les lunettes de soleil bien larges c’est idéal…

mercredi 7 février 2018

In transit camera close up, This Works


A y est, je l’ai ! Quoi ? Le fameux effet waouuu… Le graal de toutes les beauty addict. Le soin de jour qui fait aussitôt la peau plus jolie. Tout ça signé par la marque anglaise This Works que j’aime, décidément, de plus en plus. Avec une composition presque sans silicones (je dis presque car il y en a un peu, très loin dans la liste INCI), contrairement à tous les autres produits de ce genre. Pas d’huiles minérales non plus, ni de phtalates, sulfates, parfums de synthèse, parabens ou propylène glycol. Ca fait « primer » en même temps puisque ça floute magiquement les défauts et on peut même l’utiliser sur le contour de l’oeil. La marque conseille d’utiliser le produit comme masque aussi (bon, là pour moi ça manque d’intérêt). Il coûte 39, 90 €. Hélas, les produits sont dispo uniquement sur le site de Sepho et pas en vrai dans un magasin (donc il faut me croire sur parole ou profiter d’un passage en Angleterre pour tripoter la texture). 

dimanche 4 février 2018

Longue vie à Même !


Ca fait tellement longtemps que je veux parler de cette marque, mais à chaque fois, j’ai renoncé devant l’ampleur de la tâche. Il y a beaucoup de choses à dire et c’est un sujet si sensible, c’est si difficile de bien expliquer… Les fondatrices, Judith et Juliette, touchées de près par la maladie, ont lancé Même il y a un an environ pour répondre aux besoins des femmes atteintes d’un cancer. L’idée étant de proposer des produits ultra-safe, c’est à dire sans perturbateurs endocriniens ou suspectés de l’être. Et là, tout de suite, on flippe parce qu’on se dit, mais what ? ça veut dire que tout ce que j’utilise est naze ? Oui, peut-être… Surtout, les produits sont faits pour des femmes en cours de traitement et répondant à leurs besoins très spécifiques car la chimio, je ne vous apprends rien, c’est aussi un cauchemar pour la peau, les cheveux et les ongles. Tout est super bien pensé, comme les vernis, opaques et bien adaptés au problème du noircissement des ongles pendant la chimio. La crème corps, super hydratante et très bien tolérée, tout comme l’huile lavante, parfaite quand la peau est au top de sa sensibilité. Les prix sont raisonnables (20 € par exemple la crème corps) et, cela fera plaisir à mes lectrices très à cheval sur la liste INCI, le site donne tous les ingrédients in extenso et en indique la source et l’action. Tout est testé et validé par des oncologues. Ce n’est pas certifié bio car certains ingrédients utilisés en bio sont interdits aussi sur des peaux fragilisées (les huiles essentielles par exemple) mais on est dans le même registre. La marque est vendue en pharmacies ou directement sur le site (où on trouve aussi plein de conseils intelligents). Et leur nom ? Même ? Ben oui, même pas peur, même pas mal, comme un défi.