dimanche 16 mars 2008

la thalasso, c'est out ?

J’achève la lecture du dernier Marie-Claire avec le croustillant article sur les secrets minceur des stars (déjà rabâché sur du moins beau papier dans Closer, soit dit en passant...) et là, je vous livre le scoop du mois (de l’année) : aucune star qui se respecte à Hollywood ne mange NORMALEMENT. Toutes ont des nutritionnistes qui leur donnent des tas de conseils. Un constat : toutes font du 34 ou au pire un petit 36 et, donc, oui, pour faire cette taille, il faut soit être anorexique soit téléphoner à son diététicien avant d’ouvrir le frigo. D’ailleurs, en ce qui me concerne, et sans aucun espoir d’être actrice un jour, je ne peux déjà plus regarder un veau marengo sans lui compter les calories et lui faire avouer son ratio proteines/lipides, c’est limite un toc. Bon, au niveau des trucs de star et des cures de rehab en tout genre, je me pose quand même une question essentielle. Pourquoi, personne aux States n’a encore créé un camp pour les grands obèses en Afrique ? Oui, pourquoi, puisque la question principale est la gestion de la surabondance, autant aller directement dans ces contrées ravitaillées par les gnous. Imaginez le programme : déjà le médoc anti-pallu, c’est la gerbe assurée pendant toute la durée du séjour. Ensuite, pas de clim parce que quand il fait bien chaud, on a quand même moins faim. Ajoutez une petite tourista quasi obligatoire, sans ça, c’est pas l’Afrique et prévoyez évidemment des menus africains : portions riquiqui, un peu de riz et vaguement de la viande (de gnou) de temps en temps, quelques fruits qu’il faut mériter car l’épluchage est obligatoire. Oubliez le petit carré de chocolat du soir, fondu c’est dégueu et ça colle au papier alu. Pour les cas désespérés, on peut aussi ajouter (supplément de 1000 dollars) la corvée de l’eau avec les bidons sur la tête pendant trois kilomètres. Et pour ceux qui ont regrossi pendant l’année qui a suivi la cure africaine, je propose le régime préhistorique : course au gibier avec des flèches en Corrèze en hiver, sans chauffage ! Et en réponse à LA question du week-end, mon IMC, c’est 22,8 : quasi l’obésité pour Hollywood !

2 commentaires:

moi a dit…

22,8 22,8 oui ben autant dire 23, c'est donc toi la plus basse mais bon à 23, t'es obése aux States!!

Sof a dit…

obèse à Hollywood et anorexique à Houston, Texas... ouais c'était moi la plus basse ce week end, et comme ça m'arrive de plus en plus rarement d'être la plus jeune,ou la plus ceci ou la plus cela, je m'auto congratule !!! en même temps vu ce que je me prive à longueur d'année, j'aimerais bien obtenir un meilleur résultat et être gaulée comme Angelina Jolie..