dimanche 22 juin 2008

des solaires qui ne brillent pas

J’avoue, je suis une maniaque de la peau qui brille et, en été, à cause de la chaleur, la peau secrète un max de sébum, plus encore qu’en hiver. Le produit qui m’est le plus indispensable reste la poudre libre, c’est dire si c’est pratique pour la plage ! Car évidemment, hors de question de se farder pour la plage (au secours !) alors, pour conserver, malgré tout, une peau à peu près nickel, je me jette sur les produits solaires qui ne brillent pas. Il n’y en a pas trente six parce que, réaliser des textures à la fois fines, fraîches mais pas alcoolisées et super chargées en filtres solaires, c’est difficile. Et encore, d’énormes progrès ont été réalisés puisqu’il ya une dizaine d’années, ces produits n’existaient pas du tout. Mes deux chouchoux sont le Micro-fluide mat, Vichy et le Fluide Extrême peaux mixtes, La Roche Posay, qui sont en plus formulés avec le filtre de L’Oréal (Mexoryl) un des meilleurs du marché car très stable et fiable. Un autre favori : Le Fluide Solaire Hyséac, Uriage, carrément intégré dans une gamme de produits pour peaux à problèmes. Ces solaires sont bien sûrs destinés aux peaux mixtes mais si on brille, c’est bien le signe qu’on a ce type de peau. En fait, les produits solaires pour peaux normales ou sèches me donnent des boutons au bout de deux jours d’utilisation, je n’ai donc pas le choix ! Je profite de l’occasion pour essayer de vous convaincre de ne pas exposer vos visages au soleil. Je passe vite sur les risques de cancer de la peau, vous savez déjà tout ça, de même que le soleil comme plus grand pourvoyeur de rides qu’aucune crème au monde, même à 12000 euros ne peut réparer. Et, last but not least, le soleil épaissit la peau. Sur le visage, cela signifie que le sébum n’arrive plus à s’écouler correctement et qu’il s’accumule sous la surface de la peau. Pour mieux resurgir sous forme de gros boutons dès qu’on arrête de s’exposer. Sympa ! Résumons : avec un peu de chance, vous pouvez cumuler des boutons dus à des produits solaires inadaptés, des boutons dus à l’excès de sébum saisonnier (avant l’exposition) et des boutons dus à la rétention de sébum (après l’exposition). Vive l’été... Bref, démerdez-vous comme vous voulez, moi, c’est protection 50 le matin après le nettoyage et chapeau à large bords ou parasol. En fin de journée, je rince tout ça et j’applique une crème de jour (pas besoin de se tartiner d’après-soleil trop riche si on une peau mixte) et un voile de... poudre libre, youpi !

1 commentaire:

pia terra a dit…

Hahahaha!! Merci, merci, merci Sof!!