mercredi 10 septembre 2008

faut-il se soucier du sournois soleil d'hiver ?

C’est Pia qui pose la question et se demande, à juste titre, s’ il faut continuer à se tartiner d’écran 50 toute l’année comme beaucoup de dermatos le recommandent alors que les filtres solaires ne sont pas forcément des ingrédients top pour la santé. Merci pour ta question Pia, je vais essayer d’apporter des éléments de réponse à cette question fondamentale qui divise les spécialistes de la cosméto. Mais, il faut que tu saches que, concernant le sujet, c’est un peu “choisis ton camp camarade” car il y a du pour et du contre des deux côtés. Alors, la tendance à vouloir se tartiner de produit solaire toute l’année est surtout très américaine. Tous les dermatos américains sont dingues avec ça et c’est vrai (et scientifiquement archi-prouvé) que le soleil, même planqué, est le premier pourvoyeur de rides. MAIS, petite précision, les US, c’est grand et avec des régions beaucoup plus ensoleillées toute l’année que chez nous. Je ne trouve donc pas ça idiot du tout de se mettre une protection solaire non-stop quand on vit à Los Angeles ou à Nice. D’ailleurs, toutes les marques américaines qui se respectent (Lauder, Clinique et cie) intègrent des filtres solaires dans leurs crèmes de jour. Passons maintenant aux arguments de l’autre école, que je nommerai l’école Clarins car c’est avec Lionel de Benetti, le chercheur en chef que nous débattons de la question depuis de longues années. Que dit Lionel ? Il dit qu’il ne veut pas mettre de filtres solaires systématiquement dans ses crèmes de jour (et c’est une position difficile à tenir car il doit aussi vendre des crèmes aux Etats-Unis...) car ce sont des ingrédients potentiellement allergisants et que les utiliser toute l’année sensibilise la peau. Il dit aussi qu’il est préférable d’ajouter un produit solaire par dessus sa crème de jour quand on a besoin d’un filtre. Je suis plutôt d’accord avec sa vision des choses, sachant que j’habite Paris, qui n’est pas à une lattitude telle que l’ensoleillement soit délirant et que pour faire maison/metro/bureau, on n’est pas exposé à fond. En revanche, le jour où on part faire la fofolle trois heures sur les quais et qu’il ne pleut pas, oui, là, on peut se mettre un écran, c’est mieux. Idem pour celles qui travaillent en plein-air : la protection solaire non-stop est vraiment recommandée. Pour raffiner le débat et te laisser désormais dans des abîmes de perplexité, Pia, sache aussi que certains antioxydants agissent comme une protection solaire légère sans les inconvénients des filtres (comme le serum C-Ferulic de SkinCeuticals qui coûte un bras mais qui le vaut...). C’est, à mon humble avis, la voie d’avenir... Encore une petite info : un fond de teint et de la poudre font déjà une bonne barrière aux rayons UV, c’est plutôt cool, ça donne une raison supplémentaire de se maquiller !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci beaucoup pour cet article pointu pointu! Très intéressant tout ça. (Moi je suis illustratrice, autant dire que je ne sors pas beaucoup de chez moi...)
Oui, je connais CE Ferulic, je viens de m'en racheter un flacon (aï!!) c'est dire si j'en suis contente!

Pia Terra a dit…

Arg! Fausse manip... j'ai posté en anonyme! Oups.

Sof a dit…

donc, c'est parfait puisque le CE ferulic appliqué religieusement tous les matins avant la crème de jour apporte une protection équivalente à un petit filtre solaire. Et message pour les filles qui sont prêtes à acheter une crème à 100 euros, mieux vaut acheter une crème pas chère et investir dans ce sérum...