mercredi 27 août 2008

Que Choisir sur la cosmétique bio : bof...

Je suis carrément déçue par la lecture de l'article sur les cosmétiques bio dans le dernier Que Choisir. On enfonce des portes ouvertes, genre : Yves Rocher se proclame naturel mais ses produits ne le sont pas etc. C'est gentil de le signaler pour ceux qui ont passé les dix dernières années sur Mars mais les consommatrices avisées (donc les lectrices de Que Choisir) le savent depuis super longtemps... On y dit aussi que, en termes de cosmétiques bio, tout dépend du label et donc de la certification. Ben oui, ça on le sait aussi, ça fait quand même une paire d'années que le label Ecocert pour les cosmétiques bio existe. L'article continue en disant que, finalement, les cosmétiques bio ne peuvent pas être aussi bio que des aliments car, en fonction des labels, on autorise plus ou moins de produits "non-bio". Ca aussi, ce n'est pas un scoop, puisque si ce n'était pas le cas, c'est à dire si le label fonctionnait avec des règles aussi strictes que l'alimentation, il n'y aurait plus de cosmétiques bio du tout, hormis, of course, les huiles qui peuvent être 100 % naturelles. L'article précise aussi que les différents labels essayent  de s'harmoniser au niveau européen mais que ce n'est pas encore fait. Si vous lisez ce blog régulièrement, vous conviendrez que Belle et Buzz (et bien d'autres...) en a déjà parlé il y a longtemps. Puis, on a droit à un banc d'essai, selon la formule chère à Que Choisir. Les produits testés sont choisis selon des critères qui m'ont échappé puisque sont mélangés des produits labellisés ecocert (cosmebio et cosmeco ce qu'il n' est déjà pas juste de comparer puisque ce ne sont pas les mêmes cahiers des charges ), labellisés BIDH (label allemand), d'autres labels bio et des produits sans label du tout. Pas besoin d'être super futé pour comprendre que si le produit ne mentionne pas qu'il est bio, cela signifie qu'il ne l'est pas... Si encore on avait eu une véritable comparaison des labels entre eux, cela aurait été interessant. Pour finir, à mon avis, l'article ne met pas assez en avant le véritable problème d'étiquettage qu'on trouve sur les cosmétiques qui surfent sur la vague bio, à savoir : comme dans le cas de “Pure Calmille à la camomille bio” (Yves Rocher), ou encore un gel douche aperçu récemment “à la pomme bio”, on met un ingrédient bio dans le produit pour laisser penser que le produit est bio, ce qui n’est pas le cas. Il y avait le même type de problème avec le jus d’orange il y a quelques années, “jus d’orange” (pur et naturel) ou “jus aux oranges” (où on a rajouté du sucre et d’autres trucs). C'est cela qu'il fallait dénoncer et Que Choisir passe à côté du sujet, hélas. Enfin, cherry on the cake, un des produits du banc d'essai n'est plus disponible sur le marché, il me semble que, dans ce cas là, il est quand même plus logique d’éliminer le produit du banc d'essai, plutôt que présenter des résultats d'un produit qu'on ne risque pas d’acheter... Bref, on a connu Que Choisir plus incisif et plus pertinent sur le sujet.

2 commentaires:

Pia Terra a dit…

Mouai... C'est bisarre tout ça. Un sujet à la mode que peu de gens traitent sérieusement, finalement. L'écologie, ça fait vendre. C'est à pleurer. J'avoue qu'étant moi même très écolo et branchée Bio, j'ai presque toujours été déçue par les cosmétiques bio que j'ai testé(avec labels, vendus en magasins naturels etc)... aussi, j'assouplis mes exigences à une bonne éthique (Weleda, Caudalie pour les savons, eaux micellaires, toniques et certaines crèmes)... et pour le maquillage; Elysambre, plus pour la raffinement des étuis rechargeables très-très-jolis et la qualité irréprochable des ingrédients bio que pour une véritable supériorité esthétique du maquillage, je dois dire. (Mais chez nous on est très bisous, et mes enfants "mangent" le maquillage sur les joues, alors je fais très attention!!!) :-D

Anonyme a dit…

moi, ça me gonfle, je trouve que c'est plus important de rouler en vélo ou de manger bio que de prendre des cosmetiques bio, pour moi, ça vient en dernier, surtout que j'évite de prendre des longs bains qui usent plein d'eau...