mercredi 24 septembre 2014

mes pinceaux (suite) : où les acheter ?

Les miens viennent de toutes les marques car j’en reçois de temps en temps et du coup, j’en ai gardés au fil des années. Mais, si je devais les acheter, j’irais sans aucune hésitation chez Sephora (enfin si j’étais en fonds je les achèterais tous chez Nars car ils sont juste magnifiques). Mon autre choix, un poil (ouarf) plus cher c’est Bare Minerals (toujours chez Sepho), très bien faits et solides. Concernant la qualité des poils, tout dépend de l’usage qu’on en fait. La plupart des gros pinceaux destinés à un résultat peu précis (grand format pour la poudre ou pour le blush) sont en chèvre et c’est pas mal car le poil résiste longtemps. Mais il y a différentes qualités, certains sentent même un peu trop la chèvre quand on les lave, c’est...moyen, on est d’accord. Le poney est bien aussi pour le même usage et sent moins fort. Pour le maquillage un peu plus précis, les poils synthétiques sont idéals. Plus fermes, ils permettent de prélever davantage de produit (par ex en kabuki pour le fond de teint compact, c’est nickel). Je pense qu’il s’agit du même type de poils qu’on utilise aussi pour les pinceaux pour les yeux, tout comme le nylon. Mais il est glissant et ne convient pas à toutes les utilisations (par exemple, les pinceaux plats à fond de teint ne m’ont jamais paru indispensables mais bon, c’est un avis très perso). Bon le seul souci, c’est que le type de poils est rarement indiqué quand on veut les acheter sur des sites : beaucoup de blabla sur l’utilisation mais rien sur le poil utilisé... Sauf chez Shu Uemura où il y a tout le détail mais là, ça coûte deux bras (en même temps, ceux-là on les a à vie). Enfin, pour savoir si le pinceau perdra beaucoup ses poils ou pas, hélas, c’est une question de fabrication et, normalement, le prix élevé devrait signifier que la fabrication est soignée et que l’engin ne perdra donc pas ses poils. Mais, à l’usage, force est de constater que certains pinceaux chers les perdent, d’autres moins chers, non : une vraie loterie !

4 commentaires:

Daphné a dit…

Mais je ne vois nulle part le si célèbre et peu coûteux Kabuki de chez E.L.F.… Seurane-maseurane, ne l'avez-vous point testé ?

Sof a dit…

tu as raison, j'ai oublié d'en parler, je l'ai déjà essayé et l'ai trouvé un tout petit peu court sur pattes, le souci c'est qu'il faut commander pour pouvoir toucher... Mais à ce prix, on peut faire le test, toutes celles qui l'ont eu entre les pattes l'ont adoré...

Laurence a dit…

J'ai le superbe Nars fait-main, noir, pas le kabuki,avec le long manche fin, je ne sais pas son nom pais il ressemble à mes gros pinceaux chinois pour l'aquarelle. Je m'en sers presque tous les jours pour le blush poudre depuis 3 ans au moins...Eh bien il n'a jamais cessé de laisser un ou deux poils sur mes joues, comme quoi, même à 50 ou 55 €.... Le 109 de Mac lui, pas donné non plus, remplit mon blush crème de poils c'est immanquable! Tu as raison, ce n'est ni une question de prix, ni une question de marque. la loterie, en effet !! Sepho, eco tool, Real-Techniques sont des bons compromis.

anneso a dit…

J'ai essentiellement des pinceaux Mac et j'en suis satisfaite (je n'en ai pas testé beaucoup d'autres non plus,en général c'est un achat qui dure longtemps) bien que le gros pinceau à poudre perde quelques poils,c'est vrai mais rien de terrible (quoique,pour 33 euros...)