mercredi 29 août 2007

SkinCeuticals

Plus labo, tu meurs… Avec ses flacons compte-gouttes en verre, ça ne fait pas de doute, cette marque de dermocosmétologie américaine, rachetée par L’Oréal, vise le marché du produit sérieux en pharmacie. On n’est pas là pour rigoler, les formules -non parfumées- revendiquent des concentrations en principes actifs antioxydants bien supérieures à la concurrence, ce qui est assez tentant car, au moins, ces principes actifs là ont déjà fait leurs preuves. Pour rappel : les antioxydants, c’est ce qui permet à la peau de préserver ses cellules en bon état de fonctionnement (c’est aussi pour ça qu’on vous conseille de manger plein de fruits et légumes pour éviter de choper un cancer). Tous les antirides contiennent des antioxydants (vitamines C et E principalement) mais tous ne sont pas également efficaces, souvent pour des raisons de stabilité des vitamines, une fois incorporées dans les crèmes. SkinCeuticals est une gamme construite sur trois axes : prévenir, protéger et corriger. J’ai testé trois produits, « C E Ferulic » un sérum plein d’antioxydants, « Face Cream » une crème de jour et « Hydrating B5 » un sérum réhydratant. Le sérum antioxydant, star de la gamme, est un peu collant et luisant quand on l’applique mais il pénètre très vite. Pas de surcharge sur la peau, ni de boulochage, même en appliquant aussitôt après la crème de jour, particulièrement bien formulée niveau texture. Elle est fluide mais suffisamment riche. Quant au sérum réhydratant, il est à base d’acide hyaluronique. Il est fortement concentré, ce qui se sent dès l’application car il est très glissant sur la peau. Trois gouttes, pas une de plus, suffisent à redonner du « gonflant » à l’épiderme (je vous rassure, ça ne dure pas des heures et on ne se retrouve quand même pas avec les joues d’Isabelle Adjani…). Je l’ai surtout appliqué le soir, comme soin de nuit mais il est peut-être encore mieux juste avant de se maquiller pour une soirée (résultat pas forcément garanti jusqu’à 4 heures du mat…). Les produits sont chers (de 40 à 120 euros pour le sérum) mais, à bien y réfléchir, vu les doses minuscules qu’on utilise, ça reste raisonnable car on en a vraiment pour longtemps. Finalement, de toutes les nouvelles crèmes qui sortent à la rentrée (environ une vingtaine), c’est une des propositions les plus intéressantes (et la moins fun aussi !). Quant à savoir si ces produits vont vraiment empêcher ma peau de vieillir, on en reparle dans vingt ans…

1 commentaire:

bibi69 a dit…

Ca y est skiceuticals est arrivé a lyon, place de la Croix Rousse à Carré Santé, je suis trop contente ce produit est une révolution