dimanche 9 mai 2021

Huile en brume Body Hero, Glossier



Pas de doute : malgré des compos pas toujours à la hauteur, la marque Glossier réussit à chaque fois à m’attirer l’oeil et à me tenter. Les emballages, les noms, les odeurs… Ici c’est une huile pour le corps. Pourtant, l’huile sur le corps, je m’y adonne de temps en temps, peut-être une ou deux fois par mois, pas plus, quand j’en ai marre du lait. Mais là, je craque pour sa senteur très délicate de fleur d’oranger, un pur délice, très addictif… Elle coûte 26 €, je vous la montre telle quelle mais elle est vendue avec un petit vapo pour une application pratique, ouf ! Elle est parfaite pour les beaux jours car elle satine joliment la peau sans la graisser outrageusement. Un jour sur deux pour moi ce sera parfait car il me faut aussi en alternance un produit bien émollient qui assouplit la peau. 

mercredi 5 mai 2021

Déodorant Baume Peaux Sensibles Amande et poudre végétale, Nuxe Bio



C’est la grosse bagarre entre les marques en ce moment sur le déo bio (enfin je dis ça tous les ans au mois de mai !). Tout le monde en sort, il y en a plein qui sont totalement inefficaces mais celui-ci est plutôt bien placé pour mener la course en tête. Car il est efficace. Sur du bio c’est pas gagné donc on salue l’exploit ! Il contient de l’amidon de maïs (en gros de la Maïzena!) et des huiles. Il est formulé sans eau. Il ne sent presque rien, un vrai plaisir pour moi. La texture est grasse mais n’est pas désagréable à l’usage sous les aisselles (les miennes n’ont rien remarqué !). En revanche, côté application, ben, faut pas se mentir, c’est compliqué. On l’applique avec les doigts -genre 3 doigts qui font comme une petite spatule- qui ensuite sont gras et qu’il faut laver. C’est barbant le matin quand on est pressée. Très difficile aussi de savoir quelle quantité appliquer, on y va au pif. Alors, j’ai trouvé un truc un peu plus pratique pour l’étaler: une petite éponge plate à fond de teint dont je ne me servais pas. Pas idéal mais mieux que rien, bref, il faudrait quand même retravailler le concept. Il coûte 14,50 €

dimanche 2 mai 2021

Les rides dues au soleil, on s’en fout ?

C’est une copine de ma mère, elle est plus jeune qu’elle, elle a 65 ans. Hyper dynamique et très sympa mais là n’est pas la question. Je l’observe et son visage est totalement traversé par de gros sillons très creux, comme les rides de quelqu’un qui aurait passé sa vie au grand air. Pourtant, elle n’est pas agricultrice, mais elle est souvent dehors au jardin. Elle a aussi deux ou trois très grosses taches brunes sur le visage. J’en parle avec ma mère ensuite et elle me dit « alors elle, les rides, elle s’en fout ». Je comprends et j’approuve, les rides on s’en fout. Mais… Si on ne protège pas son visage du soleil parce que « les rides on s’en fout » , on s’expose à des désagréments bien plus pénibles que les rides, pas forcément à 65 ans mais plus tard, au grand âge quand la peau devient ultra-fine et très sensible. Et avec la hausse de l’espérance de vie, c’est des choses auxquelles il faut bien penser. Tous les vieux autour de moi (en gros ma mère et ses potes de 80 et plus) sont obligés de subir des séances pas sympas chez le dermato pour éliminer les trucs qui dégénèrent  : kératose actinique (une lésion précancéreuse très courante), carcinome… et bien sûr quand on est plus jeune, il y a le risque des dangereux mélanomes. Il y a aussi ma cousine qui est bergère dans le sud, elle a 57 ans. Son nez a tellement brûlé par le passé (et en Montagne pour la transhumance évidemment qu’elle avait autre chose à faire que se tartiner la peau de crème solaire) qu’elle est obligée désormais de porter un protège-nez en cuir quand il fait beau. Voilà. Et bien sûr il ne s'agit que de personnes qui ne pensaient pas s'exposer au soleil (pas des lézards en plein midi sur la plage à St trop). Alors ok les rides on s’en fout mais ne plus pouvoir mettre du tout son visage au soleil parce qu’on a zappé la crème les 30 années précédentes, c’est cher payé. 

mercredi 28 avril 2021

Peut-on faire confiance à une marque qui fait des fautes ?



En gros, la vraie question c’est : l’amateurisme a-t-il sa place quand on achète un cosmétique ? Bon, vous vous doutez de la réponse venant de moi, mais je détaille pour le plaisir. J’ai déjà eu pas mal de fois entre les mains des notices de produits mal traduites et pleines de fautes, ça m’a agacée parce que quand on n’est pas foutu de se payer un traducteur autre que google translate, on n’essaye pas de s’implanter sur le marché français plein de râleuses dans mon genre… Là, c’est autre chose -pire- les produits sont français. Et je ne peux pas m’empêcher de penser que le peu de soin mis à rédiger peut refléter tout le reste, composition, choix des ingrédients etc (et le site est truffé de fautes aussi). Histoire de laisser quand même sa chance au produit et n’écoutant que mon courage, je l’ai testé. Hélas, la formule est aussi bof que l’étiquette. En gros, de l’eau distillée, des hydrolats, de la glycérine et de l‘aloe vera. Pas aussi hydratant donc que ça prétend l’être, c’est de la flotte améliorée et ça n’est pas du tout suffisant pour une peau sèche. Alors, les produits sont bio mais pas certifiés, ce qui ajoute à l’amateurisme du reste… C’est une toute petite marque qui le restera sans doute avant de disparaître et qui vend ce sérum 27,50 €. 

dimanche 25 avril 2021

L’alcool dans les crèmes visage…

Tout le monde sait que l’alcool n’est vraiment pas génial sur la peau et pourtant, tous les ans, on voit débarquer à l’orée de l’été des formules « légères » qui sont des crèmes hydratantes vite absorbées et bourrées d’alcool (alcohol denat en 2 eme ou 3 eme position dans la liste des ingrédients). Franchement, elles ne conviennent à personne. Les peaux sèches doivent les fuir à tout prix, sinon bonjour le boulot pour relipider ensuite une peau toute cartonnée. Et les peaux mixtes doivent les fuir aussi car, à force d’éliminer sans ménagement le sébum, la peau en produit encore plus par effet rebond. Idem pour les peaux grasses. A mon avis, mieux vaut ne rien mettre sur sa peau en été -ou un sérum léger- qu’appliquer un fluide à base d’alcool. Pas de souci avec le soleil en revanche, l’alcool ne fait pas de taches sur la peau. Beaucoup le croient encore mais dans un parfum, ce qui pouvait faire des taches au soleil, c’était les matières premières servant au parfum (les extraits) pas l’alcool. Et normalement, depuis quelques années c’est un problème réglé car on sait maintenant débarrasser les matières premières des substances photosensibilisantes dans les parfums.   

mercredi 21 avril 2021

Fond de teint poudre, Fenty Beauty



Pro Filt’r Soft Matte Powder Foundation : c’est son nom complet. J’avoue que je ne comprends pas bien l’intérêt de donner des noms qu’on a du mal à retenir mais bon… Si vous arrivez en disant « fond de teint poudre Rihanna » chez Sephora, je suppose qu’ils comprendront. Bref, tant pis pour le nom mais côté texture, c’est top. Pour moi, qui suis une pro du fond de teint poudre, c’est une formule très bien conçue. Elle est modulable : on peut obtenir un résultat ultra-léger ou plus couvrant selon les besoins. Mais la poudre étant très fine et peu pigmentée, ce ne sera jamais très couvrant (perso c’est pour ça que je l’apprécie). Je conseille de l’appliquer au pinceau kabuki pour avoir un résultat naturel, l’éponge je n’ai jamais trouvé ça très efficace pour les fonds de teint poudre, ça fait vite des plaques, l’application n’est pas facilement homogène. En plus, avec le pinceau, l’opération prend très exactement 30 secondes. C’est idéal pour les peaux mixtes car l’effet est mat, mais évidement pas assez hydratant pour les peaux sèches. Gros casse-tête pour le choix de la nuance, il y en a 50 ! Surtout sans pouvoir aller choisir en magasin. Le site de Sepho propose un outil pour trouver la bonne couleur mais j’avoue que j’y crois moyen, pour moi rien ne vaut le test en vrai. En même temps, avec autant de nuances, même si on n’est pas pile poil dans la précision il n’y a pas trop de risques de se planter. Il coûte 34 euros. 


dimanche 18 avril 2021

Crème fondante hydratante, Akane



C’est la suite du post concernant les pots de crème qu’on nous recommande de réutiliser comme pots à bijoux ou pots de fleurs… Voilà le pot vraiment écolo qui passe au compost et ne contient pas de plastique car il est en cellulose de bois. Il est moche, c’est vrai mais tant pis (et il va falloir s’habituer, c’est le premier dans son genre mais sûrement pas le dernier). La texture est vraiment bien, ni trop grasse ni trop légère et parfaitement émolliente, la peau est toute souple ensuite. Idéale selon moi pour les peaux mixtes. Côté actifs, on y trouve des polyphénols de pomme et de l’acide hyaluronique. Son prix ? 25 € , plutôt raisonnable. Et tout est fait en France et bio bien sûr.