dimanche 7 août 2022

Le bio, ceux qui n'en voulaient pas...

et sont en train de s'y mettre, un peu penauds parfois, mais après tout il n’y a pas de mal à changer d’avis ! Souvent ce sont des marques qui étaient très « tradi » et campaient fermement sur leurs positions. Le bio n’était pas leur histoire. Et puis petit à petit, en développant une offre parallèle, ils y viennent aussi et les font exister pendant un certain temps à côté de leurs gammes conventionnelles. Un vrai challenge marketing ! C’est le cas de Sothys par exemple, la marque d’institut très installée mais aussi quelques marques du groupe Pierre Fabre en pharmacies comme Furterer, A-Derma ou Klorane. En tout cas, c’est intéressant car on dirait qu’ils viennent au bio sur la pointe des pieds !

mercredi 3 août 2022

Le shampooing solide veut sa boîte



Oui parce que ce n’est pas le tout de proposer des shampooings solides, il leur faut une boîte pour voyager tranquille et c’est là que les initiatives les plus bizarres arrivent. Du genre de la boîte en liège 3 fois plus grosse que le savon qui te prend la moitié de ta trousse de toilette ! Certes il y a toujours la possibilité de le mettre dans un petit sac en plastique usagé (avec le gant de toilette en mode années 70) mais sinon, la boîte la plus pratique pour moi est celle de L’Occitane en alu (elle coûte 4 €) et avec une petite grille qui permet au savon/shampooing etc de bien sécher. En plus elle est plutôt jolie, elle peut rester dans une salle de bains design sans être obligée de se cacher !

dimanche 31 juillet 2022

la cosméto marine, le retour



Ca faisait fureur dans les années 80/90, les produits à base d’algues avaient la côte et tout le monde voulait partir en thalasso (moi aussi). Entre temps, c’est devenu presque has been, pourtant quelques entreprises sont reconnues pour leur savoir-faire dans le monde entier et fournissent quantité d’ingrédients pour la cosméto mais plus discrètement (en gros des micro-algues qu’on fait pousser dans des réacteurs donc pas de prélèvement intempestif). Et puis voilà qu’on dirait que la cosméto marine revient comme avec Océan Heritage, très belle marque qui va puiser son eau d’une grande pureté dans une réserve de la mer d’Iroise et fait appel à des technologies pointues. Je me demande juste si les consommateurs, à qui on répète à longueur de journée que toutes les mers du globe sont polluées par les microplastiques, va adhérer… En tout cas, le sérum est bien transparent comme s’il voulait dire qu’il n’a absolument rien à se reprocher !


mercredi 27 juillet 2022

« Mais moi, j’aime être bronzée »

C’est la phrase que j’entends dans la bouche d’une jeune femme de 22 ans. Je lui réponds : « moi aussi ! ». Et j’ajoute : et j’aime aussi manger des morceaux de brioche nappés de Nutella, boire des Spritz jusqu’au bout de la nuit, griller des clopes et glander devant la télé allongée dans un canapé. Au lieu de ça, et parce que je sais que c’est une question de santé, pas qu’une question de « j’aime/j’aime pas », je ne bois pas souvent d’alcool, j’alterne gym et canapé, je ne fume plus et quand j’attaque le Nutella, j’essaye de ne pas finir le pot ! Et si je vous parle de ça, c’est parce qu’on dirait que les messages de prévention ne fonctionnent plus du tout sur les juniors. Il y a des jeunes filles qui se ruent dans les centres de rayons UV et tout le monde se fait griller allègrement dès les premiers rayons. Et non, je n’ai pas la solution à ce problème, mais c’est flippant. 

dimanche 24 juillet 2022

Le SPF 50 sexy...



...va peut-être en encourager certaines à le porter d'avril à octobre (car oui, un SPF 50 est définitivement le meilleur anti-âge qui soit). Cette marque Australienne -ils savent de quoi il parlent pour la protection anti UV arrive chez Sepho et propose toute une gamme de solaires quotidiens avec filtres chimiques ou minéraux. j'adore les packs, bleu profond et très design. j'ai testé le solaire sous forme de sérum, fluide et facile à appliquer. Malgré sa légèreté, il est assez hydratant. Côté composition, on n'est pas du tout sur un produit naturel, beaucoup de silicones, mais perso, les solaires bio ou naturels me font souvent un teint de cadavre, même ceux qui prétendent le contraire. L'idéal est d'attendre 5 minutes pour se maquiller ensuite. Queen Screen SPF 50 +, Ultra Violette 43 €











mercredi 20 juillet 2022

L’huile de tournesol : aussi dans la cosméto

Une conséquence bien futile de la guerre en Ukraine : les approvisionnements d’huile de tournesol étant devenus très compliqués (le pays fournit 50 % de la production mondiale de cette huile), cela va poser aussi un problème à l’industrie cosmétique. Les produits en utilisant vont pouvoir, par dérogation, la remplacer dans les formules pendant un certain temps. Il pourra y avoir une étiquette supplémentaire sur le produit pour le préciser. Reste que ce n’est pas simple de modifier la formule d’un cosmétique sans toucher à l’ensemble du produit. Les huiles ne sont pas interchangeables pour des questions de viscosité et de tas d’autres facteurs (en plus de leurs propriétés diverses). Et cela va concerner beaucoup de formules car l’huile de tournesol apparaît souvent dans la liste INCI, c’est helianthus annuus seed oil.

dimanche 17 juillet 2022

C’est quoi un tubing mascara ?

Alors, la technologie tube pour les mascaras c’est un truc qui semble assez répandu dans d’autres contrées, US ou Japon mais beaucoup moins chez nous. En séchant, le mascara gaine le cil et fait comme un mini tube qu’on enlève ensuite très simplement avec de l’eau chaude à 38 degrés, ça se « décolle » du cil. C’est plutôt bien en été si on ne veut pas de waterproof (pour lequel il faut démaquiller à l’huile et qui fait souvent un voile devant les yeux…). Ca résiste bien à l’eau de la piscine ou de mer puisque généralement en dessous de 38 ° 😊 . Celui sur la photo est signé Tarte, marque américaine au nom fabuleux quand même (ça doit être pour ça qu’ils se sont attaqués au marché français si tardivement). Tubing Mascara, Tartelette (28 € chez Sepho). Hélas, aucune indication sur le pack ou sur le site pour savoir comment ça se démaquille, c’est assez nul…