mercredi 13 octobre 2021

Caffeine Eye Cream, Mario Badescu



Née en 1967, la marque Mario Badescu est un peu l’ancêtre des marques genre The Ordinary ou Typology. C’est axé sur l’ingrédient et lui seul, avec des emballages standard pas glam du tout et des prix plutôt raisonnables. Perso j’aime beaucoup, les produits sont sans parfum et très efficaces. La preuve avec ce contour des yeux à base de caféine qui coûte 22 €. Il s’adresse à celles qui ont des problèmes de poches. La caféine est réputée pour son action drainante et ça fonctionne donc très bien sur les poches. Il y a aussi beaucoup d’adeptes des formules anti-imperfections de la marque. Après avoir été longtemps uniquement dispo aux US, la marque est maintenant très bien distribuée en France, chez Nocibé, Sephora, aux Galeries Lafayette.

dimanche 10 octobre 2021

Mademoiselle bio, le makeup…



Des petits boîtes aux formes arrondies, des couleurs douces, des textures tendres… Le makeup créé par Mademoiselle bio donne tout de suite envie de l’essayer ! C’est chose faite pour moi et je suis conquise. J’ai essayé le blush, à mi-chemin entre la crème et la poudre. Il donne un résultat hyper subtil et très transparent, il est vraiment facile à utiliser, même par les maladroites. Du bout des doigts ou avec un pinceau un peu ferme et rond. Bien aussi la poudre libre de finition. Sa texture est assez sèche, donc parfaite pour les peaux mixtes à grasses et très transparente aussi une fois appliquée. Sa couleur fait un peu peur, elle semble très foncée dans le poudrier mais à l’usage, aucun souci : elle ne blanchit ni ne ternit la peau (ouf !). Le poudrier est d’ailleurs plutôt pratique pour de la poudre libre, il voyage super facilement. Côté prix, ça reste raisonnable :  14,50 € le blush et 17,50 € la poudre. Et évidemment c’est bio (ça va sans dire !)

mercredi 6 octobre 2021

Quand tu te mets au bio après tout le monde…



… ça donne quoi ? Et je ne vais pas parler de n’importe qui, mais de la marque A-Derma, référence hyper connue en pharmacie. Alors les produits (qui s’appellent Biology) sont bien, mais finalement pas mieux que d'autres marques bio vendues en pharmacies. Il y a des crèmes et des démaquillants, rien de bien original. Textures ok, parfumages proches de tout ce qui se fait en bio depuis longtemps. Honnête mais sans originalité. Et ça fait un peu « j’arrive après la bataille ». Bon, certaines diront « mieux vaut tard que jamais ». D'accord, mais on se demande pourquoi avoir attendu si longtemps pour s’y mettre. Et du coup pourquoi aussi lancer une nouvelle gamme spécifique ? La démarche serait plus cohérente si la marque passait ses produits phares en mode bio, non ? Et puis pourquoi en faire des caisses avec des pubs à la télé comme si on avait inventé un truc génial ? Du style, Eh oh ! Coucou les gens ! On a fait un démaquillant et une crème bio, c’est dingue non ? Ben non les gars, c’est pas dingue, tout le monde ou presque fait ça depuis longtemps. Dans le genre, je préfère encore la démarche de Caudalie qui sort de nouveaux produits certifiés bio discretos sans ameuter la terre entière. Parce que oui aujourd’hui, sortir un cosmétique bio, ce n’est plus un exploit, quelqu’un peut le leur dire ?

dimanche 3 octobre 2021

Crème mains super hydratante, My Clarins



Celle-là je l’adore ! C’est une crème pour les mains qu’on peut laisser dans un sac (ou en voyage !) sans qu’elle prenne de place vu le format gourde de compote plate. Et la texture est super moelleuse mais mate et vite absorbée (ce n’est pas si fréquent). Pour l’odeur j’avais peur, vu les espèces de noix de coco dessinées sur le pack. Et en fait non, l’odeur est discrète. La compo est bien, à 98 % d’origine naturelle. Elle coûte 10 € sur le site de la marque (mais 7,50 € chez Marionnaud). 


mercredi 29 septembre 2021

le rendez-vous dermato

Je vous en parle parce qu’il faut que moi aussi je le prenne… Le fameux rendez-vous d’automne pour faire enlever les taches sur les mains (ou ailleurs). Bref, tout ce qui se fait en hiver quand on ne risque pas d’aller au soleil ensuite et de risquer une hyperpigmentation… Et si je vous en parle c’est aussi parce que l’année dernière j’ai oublié. Ok il y avait le covid etc mais j’ai laissé filer le temps et ensuite il était trop tard. Donc, pensez-y et ça vaut bien évidemment pour tous les traitements esthétiques (peelings, lasers…). Surtout qu’il faut généralement un premier rendez-vous pour poser le diagnostic avant d’être dans le vif du sujet !

dimanche 26 septembre 2021

Eau de parfum 100 % naturelle, Chloé



Reconquérir les trentenaires ? On dirait que c’est la mission que s’est confiée Coty avec le lancement d’une version 100 % naturelle de son grand classique. Je me suis jetée dessus car c’est à peu près le seul parfum fleuri que j’adore, et je sais pourquoi : la rose y est travaillée tout en fraîcheur et en verdure, ambiance tige coupée et rosée sur le museau… La version naturelle est proche de l’originale mais il lui manque bien sûr la tenue, souvent assurée par des substances peu recommandables dans les parfums : les phtalates (entre autres, sorry, je ne suis pas une experte de la compo des parfums). Il lui manque aussi son petit twist acidulé, bref c’est réussi mais comme touts les parfums naturels, c’est bien moins spectaculaire. Est-ce que cela suffira à faire revenir toute cette tranche d’âge qui s’est totalement détournée du parfum ? Difficile de dire, mais en tout cas, c’est la grosse tendance du moment puisque Rochas a aussi sorti un parfum « naturel » Girl. Côté emballages, ça bouge aussi, avec My Way d’Armani qui est rechargeable. Tout ça apporte un peu de fraîcheur dans le monde très très morne de la parfumerie actuelle -avec des déclinaisons sans fin de jus sans grande personnalité. Ce nouvel opus de Chloé coûte 65 € les 30 ml.    

mercredi 22 septembre 2021

As-tu testé la coloration végétale Ivive de René Furterer ?

Non car je ne colore pas mes cheveux, je les décolore avec un balayage et j’ai très peu de cheveux blancs. Donc, pas d’avis perso sur le produit mais j’ai plein de consoeurs qui l’ont testée (et qui sont très exigeantes sur la question) et qui ne tarissent pas d’éloges. En gros, elles disent que cela gaine les cheveux et que le rendu est brillant, la texture du cheveu est respectée mais que, attention, ça ne couvre pas les cheveux blancs de façon opaque comme une coloration chimique. C’est une coloration bio, proposée par les coiffeurs (pas tous…) et certains l’associent à d’autres colorations pour les racines très blanches. Evidemment ça ne s’improvise pas, il faut vraiment un bon technicien. Les bons points par rapport aux autres colorations végétales qui existent, c’est que c’est rapide (45 minutes max) et compatible avec les colorations chimiques : on peut jongler de l’une à l’autre sans problème. Petit rappel : avec d’autres colorations végétales, c’est une opération impossible et les cheveux peuvent virer au vert (très très galère… il faut attendre la repousse ou tout couper). D’où l’intérêt de toujours bien spécifier ce qu’on a fait sur ses cheveux à son coiffeur et de toujours lire deux fois les notices des produits utilisés à domicile ! Elle est dispo en 7 teintes.

dimanche 19 septembre 2021

Holidermie : alignement des planètes



Le monde de la cosméto croule sous les nouvelles marques, je n’arrive plus à les compter ces derniers mois. Pourtant, certaines auront de façon quasi sûre, un succès immédiat. Et c’est le cas de Holidermie. Née il y a un an, elle a été lancée par l’ex-styliste de Vogue Mélanie Huynh et surfe sur la tendance du in and out, à savoir compléments alimentaires pointus associés à des soins, le tout ponctué de gestes de yoga du visage. Tout est très très bien formulé, efficace, clean. La créatrice de la marque s’est entourée de pointures pour le développement des produits (une ex Clarins, le parfumeur Francis Kurkdjian etc). Côté look, c’est franchement réussi aussi. Tout est rose pâle -bon évidemment le produit que je montre est gris pâle ! ça donne super envie. En photo la Crème Hydra Energisante Holiglow, impec pour les peaux normales à sèches qui n’aiment pas les textures riches, perso je l’adore. Elle coûte 55 €

mercredi 15 septembre 2021

Emmaüs Solidarité et L’Oréal…

Certains ont du mal à imaginer un partenariat entre Emmaüs et L’Oréal, pourtant, ça fait déjà dix ans que ça dure. Ce mariage de la carpe et du lapin a permis la mise en place d’ateliers de socio-esthétique, de séances de coiffure etc. Pour aller encore plus loin, le groupe de cosmétiques ouvre un espace dédié à la beauté dans un local d’un centre d’hébergement du 10 ème arrondissement de Paris géré par Emmaüs. Sur orientation d’un travailleur social, on viendra y chercher des produits et des conseils, dans le but de favoriser la resocialisation et la réinsertion. Ateliers collectifs et soins individuels seront proposés. La mise à disposition de produits d’hygiène et de beauté sera basée sur un système de bons pour acquérir des produits. L’aspect très positif (selon moi) c’est que plutôt que recevoir un produit au pif, les bénéficiaires pourront choisir ce qui leur fait plaisir. Et s’intéresser à son image, cela participe pour beaucoup à la confiance en soi et au bien-être général, physique comme mental…

dimanche 12 septembre 2021

Qu’est ce que tu as dans ton sac à main pour les retouches ?

En vrai, quasiment plus rien. J’ai traîné pendant des années une petite trousse remplie de makeup de secours et je ne m’en servais jamais. Pas parce que je n’en avais pas besoin mais parce que je n’y pensais pas, tout simplement ! Donc j’ai arrêté la petite trousse mais j’ai encore un baume à lèvres et un rouge à lèvres vermillon un peu shiny et pas très mat (mais c’est très « pré-covid ») pour me donner bonne mine le soir. Il faut dire que j’ai arrêté aussi les sacs à main grands formats. En cause une méchante capsulite (maladie typique de la meuf de 55/60 ans qui a les épaules bloquées et des tendinites à revendre). Adios le cuir, maintenant j’ai un modèle en nylon poids plume qui fait la taille d’un gros bouquin. Je suis régulièrement obligée de le vider et de reconsidérer ce qu’il y a dedans car il finit par être tellement boudiné que je n’arrive plus à le fermer (et en plus c’est moche). En même temps, les gros sacs statutaires de grandes marques qui coûtent un smic, c’est parfois mignon sur les jeunes femmes, mais passé un certain âge ça fait tout de suite rombière et vieille bourge donc pas de regrets. Je préfère m’alléger en vieillissant. 😉

mercredi 8 septembre 2021

Non, tous les shampooings solides ne sont pas bio…

Et pourtant c’est ce que croit une de mes copines. Et je sais qu’elle n’est pas la seule. En ces temps de grande confusion entre la question du déchet plastique qui se superpose à celle des formules « clean » c’est un grand fourre-tout dans lequel plus personne n’y comprend rien. Les suremballages cartonnés naturels ajoutent à la confusion. Cela étant dit, beaucoup de formules sont sans silicones et sans sulfates, mais pas toutes. Donc, une fois de plus, c’est mieux de lire les étiquettes. 

dimanche 5 septembre 2021

1% pour la planète, vous connaissez ?

Dans la jungle des actions caritatives, il y a beaucoup de bonnes intentions mais peu de vrais changements à long terme. D’où mon envie d’expliquer certaines initiatives. Par exemple le 1 % pour la planète, démarche assez rare dans les sociétés de cosméto, qui consiste à donner 1% de son chiffre d’affaires (pas de ses bénéfices, c’est ce qui fait la vraie différence). L’ONG a été crée en 2002, entre autres, par Yvon Chouinard, le fondateur de la marque Patagonia. Actuellement il y a 2500 entreprises dans le monde qui donnent mais seulement deux gros contributeurs dans la beauté en France : Caudalie (qui en est le premier contributeur mondial dans le domaine des cosmétiques) et Léa Nature. Pas de boîtes avec des actionnaires car il est difficile de leur expliquer « coucou, on va vous donner moins d’argent à la fin de l’année car on réserve 1% du chiffre d’affaires à l’ONG qui s’occupe de la planète. ». Donc, la plupart des entreprises qui y contribuent sont familiales et presque toutes engagées dans le bio. Caudalie n’est pas bio mais pas très loin puisque qu’elle possède une charte de fabrication qui exclut 60 ingrédients. Parmi les autres sociétés qui donnent, j’ai repéré celles-ci : Horace, Ho Karan, Holidermie, Ladrome, Acorelle, Nostra, Prescription Lab, Rodolphe… Mais il y en a d’autres, elles sont listées sur le site de l’ONG qui y détaille aussi les actions menées et les projets. Bref, c’est vraiment intéressant pour celles et ceux qui tiennent compte de ce critère dans leurs achats.

mercredi 1 septembre 2021

Rouge G, Guerlain



Le luxe, ça me plait quand ce n’est pas juste pour payer plus cher un truc qu’on trouve partout. Et là, avec Guerlain, c’est l’exemple parfait de l’objet luxueux qui mérite son succès. Oui c’est cher mais l’écrin à 36 euros, évidemment on le garde longtemps. Celui-ci fait partie de la nouvelle collection avec des écrins recouverts de tissu. Avec des carreaux c’est Graphic Tartan mais il existe aussi en tweed ou en velours rouge. Ensuite, on ajoute la teinte de son choix (33 euros). On peut acheter plusieurs teintes et les changer dans l’écrin selon l’humeur ou la saison. Pour celles qui ne connaissent pas l’objet, on fait glisser le rouge à lèvres et le capot s’ouvre pour découvrir un miroir très pratique…  

dimanche 29 août 2021

Acheter un parfum

Je suis toujours assez surprise de voir des gens acheter du parfum après l’avoir senti quelques minutes à peine sur leur peau. Pour moi c’est prendre le risque énorme d’être déçue à l’usage. Car la plupart des parfums sont construits de telle sorte qu’ils ne révèlent pas toutes leurs notes olfactives en même temps. Grosso modo, ce qu’on sent en premier, ce sont les senteurs très fugaces comme les agrumes ou les notes aromatiques ou herbacées, généralement ça plaît à tout le monde, ce sont les notes de tête. Puis viennent les notes de coeur comme les fleurs, un peu moins légères et enfin le fond avec les senteurs plus lourdes et qui font tenir le parfum : oud, patchouli, santal… le souci c’est ce que ces notes de fond ne se sentent pas forcément tout de suite ou plutôt, il se peut qu’on ne sente plus qu’elles au bout de quelques heures parce qu’elles ont pris le dessus sur tout le reste. Et si on n’est pas dingue de la senteur c’est dommage car c’est celle qui imprimera sa marque pour longtemps. Donc, pour acheter un parfum, il faut vraiment l’essayer. Le vaporiser sur sa peau puis attendre au moins trois heures avant de se décider. Evidemment, pour une Cologne classique, la question ne se pose pas trop puisque qu’elle ne contient (en principe) que des agrumes et donc uniquement des notes de tête très fugaces. Pour info, si vous achetez du parfum en ligne, certains sites vous envoient un échantillon avec le produit commandé ; c’est hyper malin car vous pouvez essayer le parfum et ne pas ouvrir le flacon acheté. Si le test n’est pas satisfaisant, vous retournez le produit…

dimanche 22 août 2021

L’hygiène : un sujet à géographie variable

Tiens, une nouvelle polémique typiquement étatsunienne : faut-il se doucher tous les jours ? Bonne question. Depuis que des stars ont révélé ne pas doucher leurs enfants tous les jours, chacun y va de son avis. Et même si on met de côté la question environnementale (oui l’eau commence vraiment à manquer en Californie), le problème de la douche est aussi une question de santé de la peau. Il faut dire que les américains prennent souvent deux ou trois douches par jour. Ils sont super propres, archi-récurés, c’est du fanatisme ! Les mentalités vont peut-être changer pour arriver à une réhabilitation des affreux Français. Car, depuis la nuit des temps nous sommes la honte du monde occidental, on se traîne une mega réputation de crados. Pourtant, certains dermatos seraient prêts à nous donner raison, se doucher tous les jours, ce n’est pas forcément nécessaire, surtout si on veut sauver sa peau et éviter les maladies dues à un déséquilibre du microbiote cutané. En revanche, ce qui est non négociable, c’est le lavage des mains très fréquent et les dents bien sûr ! Et en passant, je vote pour la réhabilitation du bidet que les Italiens adorent et qui a quasiment disparu de nos salles de bains. Alors que, pardon d’entrer dans les détails, c’est quand même hyper pratique pour laver vite fait tout ce qui transpire, les pieds et le reste… 

dimanche 15 août 2021

J’ai les paupières irritées, je ne sais plus quoi faire…

… à part aller voir un dermato, mais il y a six mois d’attente dans ma région. Qu’est-ce que tu me conseilles ?

Déjà, je te conseille d’arrêter pendant quelques jours le maquillage car tu as peut-être une allergie à un de tes produits. Y compris le vernis à ongles souvent responsable d’allergies près des yeux (car on porte souvent les doigts à son visage) ou certains shampooings. Ensuite, tu peux essayer une des formules apaisantes vendues en pharmacies. Il en existe deux ou trois et c’est plutôt bien car pendant des années, il n’y avait aucun produit qui puisse soulager, hormis des dermo-corticoïdes délivrés sur ordonnance. Par exemple : Dexyane Med Palpébral de Ducray, Topialyse Palpébral de SVR et Atoderm Intensive Eye de Bioderma. En attendant de voir le dermato, si tu as du bol ça peut suffire. Et si tout va mieux au bout de quelques jours, réintroduis le maquillage avec un seul produit à la fois par jour pour déterminer (peut-être) le coupable.


mercredi 11 août 2021

la trousse de toilette jamais vite prête...



Rien à faire, à chaque fois au moment de partir en vacances, c’est la même chose : je refais une fois de plus ma trousse de toilette et j’y passe plus de temps que pour le reste de ma valise. Logiquement, c’est le contraire qui devrait se passer : j’ai pas mal de trousses et tellement de produits dans toutes les tailles que ça devrait être plus facile pour moi que pour le reste de la planète. Logiquement. Sauf que déjà, le mode de transport conditionne le choix de la trousse. Avion : casse-tête absolu pour décider qui seront les 10 produit liquides élus à rentrer dans le sac congélo Ikea. Train : là c’est le poids qui va être déterminant donc j’allège sans trop y croire (résultat la trousse prend quand même la moitié de la place dans la valise). Voiture : gabegie totale, trois trousses, une pour les soins visage et corps, une pour le maquillage et une pour les cheveux (oui vous avez bien lu). Et au dernier moment, une autre encore avec les nouveaux produits à tester (puisqu’on a de la place et que j’aurai du temps, hein…). Et bien sûr, ça me prend aussi du temps quand je rentre de vacances, mais souvent, je fourre bien vite les trousses sous le lavabo sans sortir les produits. Donc, au moment de repartir je calcule pendant des heures si le flacon d’eau micellaire a moitié rempli sera suffisant selon le nombre de jours (et si on part entre copines, il faut aussi prévoir le fait qu’elles n’auront pas leur matos et vont me dévaliser car elles savent que j’ai tout !). Et le produit que j’ai abandonné l’année dernière dans la trousse, est-ce qu’il est encore bon ? Et pourquoi je ne l’ai pas terminé directement ? Réponse à l’arrivée : parce qu’il sent une odeur bof… J’aurais du noter l’année dernière pourquoi je ne l’avais pas apprécié (ou le balancer directement mais je n’aime pas jeter). Donc ce qui devrait être plus simple pour moi que pour les autres est en réalité plus compliqué. C’est n’importe quoi… En revanche, là où je suis efficace c’est sur les voyages de trois jours. Tellement habituée à partir en voyage de presse express que j’ai une trousse « 3 jours » toujours prête. 

dimanche 8 août 2021

le nom d’un parfum…

Difficile de nommer un nouveau parfum, tout a été fait ou presque et les grandes marques squattent les noms les plus jolis. C’est toujours beau quand les noms évoquent une atmosphère particulière comme « Libre » de Saint Laurent ou « California Dream" de Vuitton qui t’envoie direct à L.A. D’où ma perplexité quand des marques lancent des jus avec des noms qui ne signifient rien. C’est le cas par exemple pour le Couvent (auparavant Le Couvent des Minimes). Pas de rapport avec les senteurs qui le composent, un lieu ou encore une humeur : les noms déboulent ex-nihilo. Et pour compliquer le choix, les flacons sont tous identiques, sobres et épurés certes, mais ils se ressemblent.. Et la collection est large, on peine à distinguer les jus les uns des autres. Du coup, on est un peu dérouté devant tant d’abondance. Pourtant, les jus sont fabuleux (Aqua Nymphaé, un régal !) et peu chers pour la qualité (entre 40 et 80 € pour la plupart). Ils sont signés Jean-Claude Ellena, pointure absolue et parfumeur ultra-talentueux auparavant chez Hermès entre autres, qui a signé les plus grands succès en matière de parfums. Mais désolée, Heliaca, Nubica et Hattaï ne sont pas assez parlants pour qu’on s’en souvienne -ou c’est moi qui suis obtue ? bref, si vous les croisez, jetez-y un vrai coup d’oeil, mais vous avez à intérêt à noter le nom de votre préféré si vous avez décidé de réfléchir avant d’acheter…

mercredi 4 août 2021

Violette, star des réseaux arrive chez Guerlain



On attendait avec impatience de connaître le nom du makeup artist qui succèderait à Olivier Echaudemaison, aux commandes du maquillage Guerlain depuis… belle lurette ! (et auparavant chez Givenchy). Et bien voilà, on n’est pas déçues car c’est la très médiatique Violette qui va officier désormais au poste de Directrice Création Maquillage. Bon, le truc compliqué, c’est qu’elle vient de lancer sa propre gamme Violette_FR (ce printemps aux US et en septembre en France) et que ça demande un sacré boulot ! En tout cas, son arrivée est très inspirante pour moi, elle joue énormément avec le maquillage et se maquille elle-même beaucoup, elle adore ça ! C’est peut-être étrange de le préciser mais il y a un paquet de maquilleuses qui ne se maquillent pas, bizarre non ? Comme toutes les filles de sa génération, elle a beaucoup de followers et sait très bien se mettre en scène, montrant sa vie privée (et rêvée) de New-Yorkaise d’adoption. Auparavant elle a travaillé aussi comme directrice du maquillage chez Lauder et a produit à ce titre quelques collections très remarquées. A l’époque, j’avais trouvé que c’était un peu le mariage de la carpe et du lapin, elle ultra branchée et Lauder plutôt old fashion. Ca n’a pas duré très longtemps et j’ignore comment ça s’est terminé. Il faut dire que dans ce métier, on a souvent les faire part de naissance mais rarement les avis de décès, aussi bien en termes de produits que de collaborations… 

dimanche 1 août 2021

Pieds Enchantés, Crème fraîcheur et soins, Delbôve



Jamais je n’aurais eu l’idée d’acheter un produit pour les pieds aussi cher (55 € !). Mais on me l’a offert et j’ai fini par le tester… Coup de foudre immédiat ! Pourtant ça partait mal aussi côté senteur, c’est blindé d’huiles essentielles et l’odeur est forte. En même temps, ça reste loin de mon nez !!! La texture est proche d’un beurre, il en faut donc très peu : une noisette max pour chaque pied. Et depuis que je l’utilise c’est tellement concentré que je ne m’en sers que deux fois par semaine - un bon rapport qualité prix quand même. Le vrai bonus de cette crème c’est son action à la fois rafraîchissante et ultra-hydratante et nourrissante. Pour les ingrédients, rien que du naturel avec un ingrédient surprenant dans une crème pieds, la niacinamide, l’ingrédient belle peau qu’on a désormais dans toutes les crèmes visage ! Sinon on y trouve du camphre et du menthol, parfait pour soulager les pieds qui gonflent et à l’action anti-microbienne. Si vous ne connaissez pas Delbôve, cette marque est Belge et très intéressante. Elle propose un univers « magique » un peu comme Garancia qui me laisse assez froide (je suis bien trop rationnelle pour adhérer) mais les formules sont vraiment très bien conçues.      


mercredi 28 juillet 2021

un bon shampooing pour alléger mes cheveux gras ?

Pour les cheveux gras et fins (ça va ensemble) je te conseille les shampooings à base d'argile, il y en a un chez Ducray qui s'appelle Argéal que je trouve génial, j'espère qu'ils ne l'ont pas supprimé (typiquement le genre de produit qui ne parle à personne parce que mal conseillé). Autre pépite, la pâte lavante volumisante au rassoul de Christophe Robin, chère mais ça vaut le coup sauf que, il faut procéder d'une façon spéciale : c'est à dire prélever une noisette de produit dans les mains, faire mousser en frottant ses mains puis appliquer sur le cuir chevelu et faire mousser. Faire suivre d'une noisette d'apres-shampooing ou masque sur les pointes uniquement. Les filles que je connais qui ont été déçues par le produit n'ont pas fait le bon geste et ont écoulé le pot en trois shampooings alors qu'il dure très longtemps (environ 25 shampooings pour moi).

dimanche 25 juillet 2021

Bodyguard Anti-moustiques parfumé



Tous les ans à l’approche de l’été je reçois des anti-moustiques à tester. Surtout ceux qui sont naturels et promettent une efficacité top. Hélas, les bracelets à la citronnelle et les vapos aux huiles essentielles n’ont jamais marché sur mes moustiques. Seules la chimie avec la pastille dans la prise ou la moustiquaire au dessus du lit fonctionnent vraiment. C’est vous dire si je suis difficile à convaincre sur la question… Mais ce produit-là est le plus efficace de tout ce que j’ai essayé en naturel. Je n’ai pas été piquée quand je l’ai appliqué sérieusement. C’est une lotion alcoolisée qui contient un répulsif (le IR 3535) approuvé par l’OMS, non toxique, et utilisable sur les femmes enceintes, les enfants de plus d’un an, les peaux sensibles. Ca donne un goût pas attractif à votre peau, les moustiques -tigres ou classiques- la survolent sans s’y arrêter (j’adore l’idée !). D’où le mode d’emploi : il faut l’appliquer vraiment sur tout le corps, mais c’est un spray, ça ne prend que trois minutes (et dans les mains d’abord puis les passer sur le visage pour ne pas vaporiser les yeux). C’est légèrement parfumé et il en existe plusieurs versions, ma préférée est celle aux agrumes, super fraîche, un régal quand il fait très chaud le soir. De toute façon, ce n’est pas entêtant du tout, on ne sent plus grand chose dix minutes après l’application. J’ai bien aimé aussi la senteur moringa. Il coûte environ 12 € pour 100 ml.

mercredi 21 juillet 2021

Rare beauty Selena Gomez



Je ne pourrais pas vous dire exactement ce que fait Selena Gomez comme métier dans la vie (chanteuse/actrice etc) le seul truc que je sais c’est qu’elle a genre 244 millions de followers (à partir d’un certain nombre je n’arrive pas à me représenter concrètement de quoi il s’agit, c’est comme les fortunes de milliardaires). Bref, elle est trèèèèès connue, suivie etc. Toujours est-il que, comme toutes ses copines, elle n’a pas du réussir à trouver de produits qui lui convenaient et du coup elle a décidé de les faire elle-même. Ok, elle n’a pas du beaucoup chercher (je rigole…). Autant vous dire que, quand j’ai reçu ses produits sur mon bureau, je n’étais pas dans de bonnes dispositions (quel mauvais esprit !). Et puis… je dois reconnaître que le truc est vraiment bien gaulé. D’abord des packs plutôt sympas, au design original. Et les formules nickel. L’anticernes (sur la photo) Liquid Touch est devenu en un essai mon top de l’année, hyper concentré mais contrairement à toutes les formules du genre, il reste très moelleux à étaler et ne dessèche pas, effet seconde peau garantie. Hyper naturel et efficace, ce n’est pas si courant chez les anticernes. Il coûte 23 € et je pense que j’en ai pour deux ou trois ans avant de le finir ! Il existe en 29 teintes (oui ça va être compliqué de choisir la bonne). Niveau lancement, tout ça ressemble très fort à « tiens, si on refaisait le même succès que Rihanna ? »

dimanche 18 juillet 2021

se démaquiller en été

Quand il fait chaud, on a tendance a privilégier les eaux micellaires pour se démaquiller car on cherche la fraîcheur… Pourtant, si on utilise une crème solaire au quotidien, c’est exactement l’inverse qu’il faut faire, à savoir : opter pour un bon lait démaquillant ou une huile, suivi d’une lotion. Car les crèmes solaires sont toutes formulées pour être résistantes à l’eau et l’eau micellaire ne suffit donc pas à les éliminer. Il faut du gras pour enlever le gras. Et bien masser pour dissoudre. Si on ne démaquille pas correctement, on risque de sensibiliser sa peau à long terme car les filtres solaires sont parfois mal tolérés. Pire encore si on réapplique le lendemain matin son filtre solaire sans avoir correctement nettoyé à fond sa peau. Donc, oui, même si on a l’impression d’avoir la peau propre, mieux vaut faire ça soigneusement.  

mercredi 14 juillet 2021

C’est comment la nouvelle Samaritaine ?



Oui, comme toutes les journalistes, j’ai été invitée à visiter en avant-première la Samaritaine enfin rénovée et réouverte. Bon, c’est magnifique, à l’extérieur comme à l’intérieur. Et côté shopping, je me suis dit que c’était un peu Le Bon Marché en version rive droite. Autrement dit, je ne suis pas sûre de pouvoir y acheter la moindre fringue mais je pourrais bien m’y aventurer pour des souliers en période de soldes. Au rayon beauté -qui est le plus grand d'Europe- on trouve tout ce qui buzze en ce moment, les marques tradi, les marques « clean », et celles qui sont peu chères et qu’on adore genre The Ordinary. La vraie bonne idée, c’est d’avoir prévu un puits de lumière du jour pour regarder les couleurs de maquillage en vrai. Le genre de détails qui fait cruellement défaut dans tous les autres grands magasins… Enfin, pour satisfaire une clientèle asiatique qui reviendra peut-être un jour, on y trouve des marques comme Clé de Peau du groupe Shiseido, ultra premium (ça veut dire chère 😉). Il y a aussi un spa Cinq Mondes, très beau (et plutôt grand comparé aux spas habituels de grands magasins avec des mini-cabines), totalement insonorisé et pas inaccessible côté prix. 

dimanche 11 juillet 2021

Eau Micellaire, Dermatherm



Voilà une marque qui fait un vrai retour et qui, selon moi, a eu un peu de mal à trouver son public jusqu’ici. Elle est bio et très neutre, sans aucun conservateur puisque les produits sont stériles. Leur conservation est rendue possible grâce à un procédé UHT (oui comme le lait) assez inédit pour des cosmétiques. Quand elle a été lancée il y a quelques années, je pense que les consommateurs de bio n’étaient pas en attente de formules super safe pour peaux sensibles. Mais les choses ont considérablement changé ces dernières années. et c’est peut-être le bon moment. C’est 100 % naturel, sans huiles essentielles ni alcool : un parfait mix pour une consommatrice de pharmacie en quête de bio. L’eau micellaire coûte 16,10 € et la marque propose aussi des crèmes visage, contour des yeux, masques etc. La marque appartient au Laboratoire Gravier, pionniers sur la cosméto bio (depuis 1975) et fabricants pour pas mal d’autres marques (les petites qui n’ont pas de quoi se payer un labo à elles).

mercredi 7 juillet 2021

Et l’e-commerce dans tout ça ?

Je ne sais pas s’il vous arrive d’acheter vos cosmétiques sur internet mais, sachez qu’en France nous ne sommes pas si nombreuses que ça à faire nos courses beauté en e-commerce. A peine 15 % des ventes de cosméto se font en ligne, ça laisse de la marge pour les années à venir ! Bien sûr ça a galopé ces derniers mois mais on est loin du Royaume Uni où 35 % des ventes passent par ce biais. En tout cas, c’est évidemment Amazon qui se taille la part du lion, c’est le numéro 1, suivi par Sephora et Nocibé. L’info qui changera peut-être la donne c’est que Sephora a conclu un accord avec Zalando pour proposer tout son catalogue sur le site en question. A suivre…

dimanche 4 juillet 2021

Le parfum sympa de l’été 21 ?



C’est lui, Verveine Cactus de L’occitane… Il est frais mais pas que ça, j’imagine que cette note cactus (inventée sans doute, car le cactus à ma connaissance ne sent pas grand-chose) apporte l’effet acidulé qui lui donne toute son originalité. Moins herbacé que la Verveine habituelle et finalement un peu plus urbain. J’adore aussi son flacon tout dégradé (c’est une obsession le dégradé en ce moment pour moi…). Il coûte 54 € le flacon de 100 ml et se décline aussi en gel douche, crème mains, lait après-soleil… 


mercredi 30 juin 2021

Est-ce que les crèmes anti-taches empêchent de bronzer ?

Oui normalement, si elles sont bien faites elles empêchent les mélanocytes de fabriquer de la mélanine et la mélanine de monter dans les couches de la peau pour bronzer. En gros, elles mettent au ralenti le processus de pigmentation. Si en plus elles contiennent des filtres solaires, c’est sûr qu’on ne bronzera pas du tout. Alors, oui mais on fait quoi si on veut bronzer ? Et bien, on choisit son camp, soit on bronze et on ne vient pas chouiner en octobre qu’on a des taches, soit on met un SPF 50 et on ajoute ensuite de la terre de soleil ou de l’autobronzant pour se consoler. L’idée, quand on a des taches -ou peur d’en avoir- c’est justement de fuir absolument le soleil et de renoncer à bronzer. Le bronzage, ça donne bonne mine à 30 ans mais à 45 et plus, ça ternit et vieillit la peau. Pour la simple et bonne raison que, au lieu de se répartir idéalement et de faire une jolie couleur uniforme à la surface de la peau, ça se met en paquets à certains endroits (les fameuses taches donc). Et vraiment, si tout le petit peuple de la cosméto est focus sur les taches, ce n’est pas un hasard. On pourrait remplacer le mot « taches » par le mot « bronzage en pointillés » histoire que tout le monde comprenne parfaitement de quoi il s’agit. « Bonjour, je voudrais une crème anti bronzage en pointillés », c’est moins vendeur, j’en conviens, mais au moins, ça reflèterait mieux la réalité !

dimanche 27 juin 2021

Gel Douche Solide Basis Sensitiv, Lavera



Je vous entends déjà ricaner… « hin hin hin, du gel douche solide, n’importe quoi, du savon quoi… ». Je le sais parce que c’est exactement ce que j’ai dit en découvrant le produit. Pourtant, après essai, je vous assure que ce n’est pas la même chose. Déjà, ce n’est pas le même procédé de fabrication. C’est beaucoup plus doux que du savon, moins rêche au contact de la peau, la mousse est toute fine, bref, rien à voir. Pour tout dire, j’ai beaucoup aimé l’expérience. Il est prévu pour une utilisation sur le corps et les cheveux, je ne l’ai pas encore essayé sur les cheveux, mais pour ne pas s’encombrer pour partir en vacances, c’est une piste sérieuse… A signaler : le produit est climatiquement neutre, toujours bon à savoir. Et bio of course. Il coûte 4,50 € environ

mercredi 23 juin 2021

Volume Millions de cils, Le Baume Noir, L’Oréal Paris



Allez hop ! L’Oréal dégaine son mascara naturel faisant d’un coup bouger toutes les lignes du marché cosmétique. L’idée, c’est qu’on ne va plus chercher dans une marque spécialisée un mascara noir naturel mais dans la marque la plus mainstream… Et le mascara est très bien, très équilibré, pas hyper volumateur mais bien allongeant et sans paquets, facile à appliquer et à démaquiller, c’est un sans faute. Maintenant, est)ce que les consommatrices vont adhérer au projet ? Gros mystère… Qui se soucie aujourd’hui d’avoir un mascara naturel à part les filles très calées sur la question ? Il coûte 14 € environ

dimanche 20 juin 2021

c’est quoi la différence entre un primer SPF 50 et une crème solaire SPF 50 ?

Toutes les filles posent cette question en ce moment car le marché commence à être inondé de formules protectrices quotidiennes, qu’on appelle des « primers » ou des solaires urbains ou des « shields » en anglais (donc des boucliers of course). La différence principale c’est que le primer est conçu pour être utilisé sous le maquillage, il est donc souvent plus léger, plus discret et contient des ingrédients « jolie peau » voire des principes actifs anti-âge comme une bonne crème de jour qui se respecte (et ça la remplace parfaitement en été). Surtout, la formule n’est pas conçue pour être à mort résistante à l’eau au sable et tout ce qui fait la problématique du solaire sur la plage ou en s’exposant très fort. Perso, comme je ne m’expose pas intentionnellement le visage et que je porte souvent un chapeau et des lunettes de soleil quand je suis dehors aux heures critique, je m’en contente… 

mercredi 16 juin 2021

Le makeup Zara




Les marques de fast fashion se lancent toutes dans la maquillage ou le parfum. C’est normal, il y a de l’argent à se faire, les marges sur le makeup sont confortables et les investissements pas trop importants. Sauf qu’il faut apporter aujourd’hui un petit plus, il ne suffit pas d’être bon marché, il y a plein de marques très pro qui occupent le terrain (Kiko, Nyx etc). D’où l’idée de Zara de proposer du makeup rechargeable avec des packs assez classes. Côté textures, c’est très bien, mais c’est bon, c’est pareil, du très bien, il y en a déjà ailleurs… le truc surprenant, ce sont les boîtiers, rechargeables donc, et totalement blancs, sans aucun logo ni marque. C’est super reposant. Les formules se veulent « clean » sans ingrédients controversés, bon, un peu comme tout le monde en ce moment mais c’est moins courant dans les marques peu chères… On aimerait que ce soit le cas de tous les produits Zara et pas seulement le maquillage… Les prix sont très raisonnables : 18 € ce trio de blush, 12 € la recharge de trois blushs et 5 € un par un. 

dimanche 13 juin 2021

Huile Prodigieuse bio Néroli, Nuxe



Voilà typiquement le produit dont tu te dis « mais pourquoi ne l’ont-ils pas fait avant ? » car oui, elle coche toutes les cases cette nouvelle huile… Elle est bio, c’est mieux (même si les précédentes versions étaient depuis longtemps à base d’huiles végétales) et elle sent divinement bon le néroli. Les fans de l’Huile Prodigieuse classique n’aimeront peut-être pas mais moi j’adore. Je la trouve plus discrète, moins solaire sans doute, et surtout, elle me rappelle illico le parfum de la Crème fraîche de Nuxe qui me rend dingo dès que j’ouvre le pot… Cette petite merveille coûte entre 20 et 30 euros selon les points de vente (d’ailleurs j’étais vraiment surprise de constater de telles différences de prix d’un site à l’autre !)

mercredi 9 juin 2021

Crème hydratante, anti-âge ou nutritive ? Je ne sais jamais quoi choisir…

Les sirènes du marketing ont l’art de perdre les consommatrices à force de vouloir en faire trop… Parce que ces dénominations ne correspondent qu’à de grandes catégories et pas à des formulations très précises. Alors en gros, les crèmes hydratantes c’est la base : un mélange d’eau et d’huile dont la fonction est d’empêcher la peau de perdre son eau. Il y a souvent dedans de l’acide hyaluronique, des lipides d’origine végétale : karité, argan, glycérine et des antioxydants (vitamine E, vitamine C). Donc on peut dire que toutes les crèmes sont hydratantes et bien sûr, c’est déjà une première étape pour empêcher la formation de rides. Les crèmes anti-âge font la même chose avec des actifs plus ciblés rides et perte de fermeté comme le rétinol ou les peptides. Les crèmes nutritives affichent souvent plus de lipides et sont conçues pour les peaux très sèches. Voilà le tableau très vite brossé du marché. Mais, au risque de me répéter, si ta peau est contente avec une crème hydratante, pas la peine de changer ! 

dimanche 6 juin 2021

Tu connais un bon shampooing doux ?



C’est Valérie qui ne sait plus à quel shampooing se vouer… Elle a les cheveux longs, secs aux pointes of course, et elle a facilement le cuir chevelu irrité. Elle a beaucoup de mal à supporter les formules bio souvent trop agressives. Je confirme qu’il y du tri à faire dans le capillaire bio. Les bases lavantes qui remplacent le sodium laureth sulfate ne sont pas toujours douces pour le cuir chevelu. Elle adore les produits Christophe Robin mais elle n’a pas le budget en ce moment. Je lui conseille d’essayer le Nodé-A de Bioderma. Pas nouveau mais il a un gros fan-club car il est très doux et bien équilibré. Nodé ça signifie « non-détergence », et effectivement il ne contient pas sodium laureth sulfate et ne délipide pas le cuir chevelu. Il mousse normalement, on n’est pas obligé d’en mettre des tonnes et de frotter longuement (c’est ça qui pose souvent problème avec certaines formules bio). Le prix est très accessible : environ 9 € le flacon de 400 ml.  


mercredi 2 juin 2021

la douche rapide et tiède...


…moins sympa que la douche bien longue, bien chaude (surtout en hiver) mais côté environnement, c’est vraiment mieux et évidemment vous vous en doutiez ! Cela dit, pour la petite minute info, un chiffre à méditer : 70 % de l’empreinte carbone d’un shampooing provient de l’énergie qu’il faut pour chauffer l’eau. D’où l’intérêt d’utiliser des produits faciles à rincer, en shampooings comme en gels douche. Après, chacun doit faire ses arbitrages : parfois le bon vieux savon est plus facile à rincer mais il faut le faire mousser dans ses mains longuement. La vie est compliquée…

dimanche 30 mai 2021

Mai : le mois de la prévention du mélanome

Je vous en remets une petite couche sur la protection solaire ? Le mois de Mai est dédié à la prévention et je reçois des infos qui gagnent à être partagées : un français sur cinq n’utilise jamais de protection solaire à la plage, un sur deux n’en utilise jamais en ville. Bref, il y a tant à faire… Pour ma part, je préconise vraiment de chercher l’ombre et si on n’aime pas les produits solaires (ce qu’on peut comprendre, c’est souvent gras, ça colle…) pourquoi ne pas prendre l’habitude de se baigner avec un tee-shirt protecteur ? Fabriqué dans un tissu qui garantit l’équivalent d’un SPF 50, c’est top pour ne pas brûler quand on se baigne. Ca évite aussi de relâcher des produits solaires dans l’océan ou les eaux usées de la douche. Bien sûr, le cosmétique protecteur reste indispensable sur les zones qu’on ne peut pas couvrir… Et pensez aussi aux chapeaux et casquettes. Il faut vraiment avoir des cheveux super épais pour être protégé, quand on vieillit et que la chevelure perd en densité, c’est aussi une zone à risques… Enfin, pensez à faire vérifier vos grains de beauté par un dermato (si vous réussissez à en trouver un, y a pénurie dans certains coins de France).


mercredi 26 mai 2021

le dentifrice, un cosmétique comme les autres ?



Pas tout à fait quand même, mais il en prend le chemin avec de nouvelles marques bien décidées à changer la donne. Problème, c’est souvent bien plus cher qu’un dentifrice classique (ici 12 €). Mais les initiatives sont plutôt intéressantes. Comme celle de Gallinée, la marque de cosméto spécialisée dans les pré et pro-biotiques qui se propose de nourrir les bonnes bactéries de la bouche tout en éliminant les nocives. Ca va à l’encontre de tout ce qu’on fait habituellement : les dentifrices « classiques » sont remplis d’ingrédients anti-bactériens, en gros on tue tout ce qui bouge… Je n’ai pas la formation scientifique suffisante pour approuver ou non la démarche mais je serais curieuse de savoir ce qu’en pensent les dentistes. En tout cas, ça donne un produit très particulier, pas moussant, plus proche des dentifrices bio que des autres. Il faut s’habituer mais pour moi qui utilise souvent des formules bio, c’est ok. Il ne contient pas de fluor. D'ailleurs, gros débat sur le fluor dans les dentifrices actuellement, les dentistes hurlent au scandale, mais il est bien difficile de se faire une opinion...

dimanche 23 mai 2021

J’ai acheté un top coat incroyable sur un site US…

C’est la fille de ma meilleure amie qui parle, et je regarde intriguée le produit puis le site de la marque américaine. Verdict : oui le top coat semble très efficace, hélas la compo signale qu’il contient du toluène, ingrédient qu’on ne retrouve quasiment plus dans les vernis vendus en Europe car il est toxique. Mauvais quand on le respire et potentiellement repro-toxique… Donc, bon, il y a de bonnes raisons pour ne pas le trouver en Europe. Et c’est vraiment important de se méfier quand on achète des cosmétiques sur des sites hors UE. Certains produits ne sont pas autorisés à la fabrication ni à la vente en Europe (et donc en France) mais peuvent être achetés à l’étranger et expédiés… 

mercredi 19 mai 2021

le produit bavard



Celui qui dit plein de trucs sur son emballage, comme cet exfoliant signé FAB (First Aid Beauty) et qui s’appelle Exfoliant corporel contre la peau bosselée kératinique. Il s’adresse à celles et ceux qui souffrent de KP (Kératose Pilaire pour les intimes). C’est un problème de peau assez pénible mais pas grave : les ouvertures des follicules pileux se kératinisent et sont rugueux. La peau n’est pas douce au toucher et présente des mini-points un peu inesthétiques. Je dis « un peu » car franchement, ce n’est pas hyper moche, de loin on dirait des taches de rousseur. Le produit contient 10 % d’acides de fruits et c’est a priori la seule formule capable d’atténuer la kératose pilaire. Mais, hélas, ce n’est pas miraculeux, ça améliore à peine. Il existe aussi d’autres produits avec le même genre d’ingrédients (en moins bavards) mais voilà, aucun n’est efficace au point d’éradiquer totalement la KP, contrairement à ce que laisse entendre l’emballage. Les dermatos préconisent des formules à base d’urée, un petit peu efficaces aussi mais pas spectaculaires. Désolée pour celles qui espéraient…


dimanche 16 mai 2021

devenir un ingrédient sexy…

Il est long le chemin qui rend un ingrédient incontournable et désirable. N’est pas Caudalie qui veut à pouvoir vendre des cosmétiques à base de pépins de raisin… La bave d’escargot, pourtant réputée bonne pour la peau, ne fait pas hurler de bonheur des foules de beautystas. L’escargot, on se l’imagine rampant et gluant et, en plus, en ces temps de véganisme, c’est un animal, ça ne passe pas très bien. On aura beau nous dire que les bestioles n’en meurent pas, c’est un fait, la proximité avec l’animal dans la cosméto fait partie du passé. Surtout que le pangolin et la chauve-souris sont passés par là, on se méfie aussi… Du coup, le légume revient en force : bien de chez nous, on sait ce que c’est, donc facile à comprendre, bon pour la santé aussi, il n’y a donc pas beaucoup à faire pour lui attribuer des mérites. De là à dire que l’huile d’oignon de chez Waam ou l’huile de brocoli de Aroma-Zone déplacera les foules, j’ai des doutes… En fait, s’il y a bien un bilan à faire en ces temps de pandémie, c’est que la science opère un retour fracassant. Là où on se méfiait il y a encore un ou deux ans, désormais on applaudit la recherche et les scientifiques qui sont -peut-être- en train de nous sauver. Alors les noms d’ingrédients comme « acide ceci ou acide cela » ne font plus peur et presque tout le monde sait qu’une bonne crème de jour contient de l’acide hyaluronique et de la niacinamide. Bientôt l’acide azélaïque fera parler de lui car il est souverain pour combattre l’acné et la peau sensible (ou les deux). Mais peut-être que l’alpha-arbutin, ingrédient star contre les taches sera la vedette de l’automne ?  

mercredi 12 mai 2021

Crème universelle, A-Derma



C’est la crème basique qui convient à tout le monde, enfants comme adultes. Et après l’avoir essayée, j’avoue qu’elle me plaît bien. Elle est simple mais efficace pour hydrater sans graisser. Elle pénètre vite et assouplit la peau sur le visage comme le corps. Elle est sans parfum, sans silicones ni alcool. Et quand on regarde la liste des ingrédients, ça ressemble à plein d’autres crèmes : de la glycérine, de l’acide hyaluronique, du beurre de karité, des extraits d’avoine, tout ça à 98 % d’origine naturelle et à un prix imbattable. On peut l’acheter, à mon avis, les yeux fermés… Elle coûte 8,99 € pour 50 ml. Sur la photo, la pastille de couleur dit 93 % d'origine naturelle mais le site précise 98 % (au cas où vous penseriez que je raconte n'importe quoi 😅)

dimanche 9 mai 2021

Huile en brume Body Hero, Glossier



Pas de doute : malgré des compos pas toujours à la hauteur, la marque Glossier réussit à chaque fois à m’attirer l’oeil et à me tenter. Les emballages, les noms, les odeurs… Ici c’est une huile pour le corps. Pourtant, l’huile sur le corps, je m’y adonne de temps en temps, peut-être une ou deux fois par mois, pas plus, quand j’en ai marre du lait. Mais là, je craque pour sa senteur très délicate de fleur d’oranger, un pur délice, très addictif… Elle coûte 26 €, je vous la montre telle quelle mais elle est vendue avec un petit vapo pour une application pratique, ouf ! Elle est parfaite pour les beaux jours car elle satine joliment la peau sans la graisser outrageusement. Un jour sur deux pour moi ce sera parfait car il me faut aussi en alternance un produit bien émollient qui assouplit la peau. 

mercredi 5 mai 2021

Déodorant Baume Peaux Sensibles Amande et poudre végétale, Nuxe Bio



C’est la grosse bagarre entre les marques en ce moment sur le déo bio (enfin je dis ça tous les ans au mois de mai !). Tout le monde en sort, il y en a plein qui sont totalement inefficaces mais celui-ci est plutôt bien placé pour mener la course en tête. Car il est efficace. Sur du bio c’est pas gagné donc on salue l’exploit ! Il contient de l’amidon de maïs (en gros de la Maïzena!) et des huiles. Il est formulé sans eau. Il ne sent presque rien, un vrai plaisir pour moi. La texture est grasse mais n’est pas désagréable à l’usage sous les aisselles (les miennes n’ont rien remarqué !). En revanche, côté application, ben, faut pas se mentir, c’est compliqué. On l’applique avec les doigts -genre 3 doigts qui font comme une petite spatule- qui ensuite sont gras et qu’il faut laver. C’est barbant le matin quand on est pressée. Très difficile aussi de savoir quelle quantité appliquer, on y va au pif. Alors, j’ai trouvé un truc un peu plus pratique pour l’étaler: une petite éponge plate à fond de teint dont je ne me servais pas. Pas idéal mais mieux que rien, bref, il faudrait quand même retravailler le concept. Il coûte 14,50 €

dimanche 2 mai 2021

Les rides dues au soleil, on s’en fout ?

C’est une copine de ma mère, elle est plus jeune qu’elle, elle a 65 ans. Hyper dynamique et très sympa mais là n’est pas la question. Je l’observe et son visage est totalement traversé par de gros sillons très creux, comme les rides de quelqu’un qui aurait passé sa vie au grand air. Pourtant, elle n’est pas agricultrice, mais elle est souvent dehors au jardin. Elle a aussi deux ou trois très grosses taches brunes sur le visage. J’en parle avec ma mère ensuite et elle me dit « alors elle, les rides, elle s’en fout ». Je comprends et j’approuve, les rides on s’en fout. Mais… Si on ne protège pas son visage du soleil parce que « les rides on s’en fout » , on s’expose à des désagréments bien plus pénibles que les rides, pas forcément à 65 ans mais plus tard, au grand âge quand la peau devient ultra-fine et très sensible. Et avec la hausse de l’espérance de vie, c’est des choses auxquelles il faut bien penser. Tous les vieux autour de moi (en gros ma mère et ses potes de 80 et plus) sont obligés de subir des séances pas sympas chez le dermato pour éliminer les trucs qui dégénèrent  : kératose actinique (une lésion précancéreuse très courante), carcinome… et bien sûr quand on est plus jeune, il y a le risque des dangereux mélanomes. Il y a aussi ma cousine qui est bergère dans le sud, elle a 57 ans. Son nez a tellement brûlé par le passé (et en Montagne pour la transhumance évidemment qu’elle avait autre chose à faire que se tartiner la peau de crème solaire) qu’elle est obligée désormais de porter un protège-nez en cuir quand il fait beau. Voilà. Et bien sûr il ne s'agit que de personnes qui ne pensaient pas s'exposer au soleil (pas des lézards en plein midi sur la plage à St trop). Alors ok les rides on s’en fout mais ne plus pouvoir mettre du tout son visage au soleil parce qu’on a zappé la crème les 30 années précédentes, c’est cher payé. 

mercredi 28 avril 2021

Peut-on faire confiance à une marque qui fait des fautes ?



En gros, la vraie question c’est : l’amateurisme a-t-il sa place quand on achète un cosmétique ? Bon, vous vous doutez de la réponse venant de moi, mais je détaille pour le plaisir. J’ai déjà eu pas mal de fois entre les mains des notices de produits mal traduites et pleines de fautes, ça m’a agacée parce que quand on n’est pas foutu de se payer un traducteur autre que google translate, on n’essaye pas de s’implanter sur le marché français plein de râleuses dans mon genre… Là, c’est autre chose -pire- les produits sont français. Et je ne peux pas m’empêcher de penser que le peu de soin mis à rédiger peut refléter tout le reste, composition, choix des ingrédients etc (et le site est truffé de fautes aussi). Histoire de laisser quand même sa chance au produit et n’écoutant que mon courage, je l’ai testé. Hélas, la formule est aussi bof que l’étiquette. En gros, de l’eau distillée, des hydrolats, de la glycérine et de l‘aloe vera. Pas aussi hydratant donc que ça prétend l’être, c’est de la flotte améliorée et ça n’est pas du tout suffisant pour une peau sèche. Alors, les produits sont bio mais pas certifiés, ce qui ajoute à l’amateurisme du reste… C’est une toute petite marque qui le restera sans doute avant de disparaître et qui vend ce sérum 27,50 €. 

dimanche 25 avril 2021

L’alcool dans les crèmes visage…

Tout le monde sait que l’alcool n’est vraiment pas génial sur la peau et pourtant, tous les ans, on voit débarquer à l’orée de l’été des formules « légères » qui sont des crèmes hydratantes vite absorbées et bourrées d’alcool (alcohol denat en 2 eme ou 3 eme position dans la liste des ingrédients). Franchement, elles ne conviennent à personne. Les peaux sèches doivent les fuir à tout prix, sinon bonjour le boulot pour relipider ensuite une peau toute cartonnée. Et les peaux mixtes doivent les fuir aussi car, à force d’éliminer sans ménagement le sébum, la peau en produit encore plus par effet rebond. Idem pour les peaux grasses. A mon avis, mieux vaut ne rien mettre sur sa peau en été -ou un sérum léger- qu’appliquer un fluide à base d’alcool. Pas de souci avec le soleil en revanche, l’alcool ne fait pas de taches sur la peau. Beaucoup le croient encore mais dans un parfum, ce qui pouvait faire des taches au soleil, c’était les matières premières servant au parfum (les extraits) pas l’alcool. Et normalement, depuis quelques années c’est un problème réglé car on sait maintenant débarrasser les matières premières des substances photosensibilisantes dans les parfums.   

mercredi 21 avril 2021

Fond de teint poudre, Fenty Beauty



Pro Filt’r Soft Matte Powder Foundation : c’est son nom complet. J’avoue que je ne comprends pas bien l’intérêt de donner des noms qu’on a du mal à retenir mais bon… Si vous arrivez en disant « fond de teint poudre Rihanna » chez Sephora, je suppose qu’ils comprendront. Bref, tant pis pour le nom mais côté texture, c’est top. Pour moi, qui suis une pro du fond de teint poudre, c’est une formule très bien conçue. Elle est modulable : on peut obtenir un résultat ultra-léger ou plus couvrant selon les besoins. Mais la poudre étant très fine et peu pigmentée, ce ne sera jamais très couvrant (perso c’est pour ça que je l’apprécie). Je conseille de l’appliquer au pinceau kabuki pour avoir un résultat naturel, l’éponge je n’ai jamais trouvé ça très efficace pour les fonds de teint poudre, ça fait vite des plaques, l’application n’est pas facilement homogène. En plus, avec le pinceau, l’opération prend très exactement 30 secondes. C’est idéal pour les peaux mixtes car l’effet est mat, mais évidement pas assez hydratant pour les peaux sèches. Gros casse-tête pour le choix de la nuance, il y en a 50 ! Surtout sans pouvoir aller choisir en magasin. Le site de Sepho propose un outil pour trouver la bonne couleur mais j’avoue que j’y crois moyen, pour moi rien ne vaut le test en vrai. En même temps, avec autant de nuances, même si on n’est pas pile poil dans la précision il n’y a pas trop de risques de se planter. Il coûte 34 euros. 


dimanche 18 avril 2021

Crème fondante hydratante, Akane



C’est la suite du post concernant les pots de crème qu’on nous recommande de réutiliser comme pots à bijoux ou pots de fleurs… Voilà le pot vraiment écolo qui passe au compost et ne contient pas de plastique car il est en cellulose de bois. Il est moche, c’est vrai mais tant pis (et il va falloir s’habituer, c’est le premier dans son genre mais sûrement pas le dernier). La texture est vraiment bien, ni trop grasse ni trop légère et parfaitement émolliente, la peau est toute souple ensuite. Idéale selon moi pour les peaux mixtes. Côté actifs, on y trouve des polyphénols de pomme et de l’acide hyaluronique. Son prix ? 25 € , plutôt raisonnable. Et tout est fait en France et bio bien sûr.

mercredi 14 avril 2021

Gouttes violettes anti-reflets chauds, Re-Start Color, Revlon



Voilà un produit reçu il y a peu et qui va filer directement dans la salle de bains de ma mère car elle a les cheveux blancs (et pas moi, pas encore…). Je trouve l’idée très bonne, voilà pourquoi je partage aussitôt. Pas de retour d’expérience donc pour l’instant. Le principe : on ajoute de deux à six gouttes de ce concentré violet à son shampooing ou à son après-shampooing. On laisse poser trois minutes et on rince. C’est plutôt pas mal parce que ça permet 1) de doser soi-même le produit pour celles qui flippent de se retrouver avec les cheveux violets 2) de ne rien changer à sa routine : pas besoin d’acheter un shampooing différent etc. Je pense qu’il est préférable de faire le mélange dans un petit bol avant de l’appliquer pour avoir une préparation bien homogène. Evidement ça fonctionne aussi pour éviter les reflets jaunes dans les cheveux blonds. Le produit coûte dans les 20 euros selon les sites pur 50 ml mais vu qu’on en utilise que quelques gouttes, il durer trèèèèèèès longtemps ! Et pour info, la notice est écrite en caractères minuscules, un non-sens vu le public auquel ça peut s'adresser (les souris grises)...

dimanche 11 avril 2021

Super Serum 10, Nuxe



Il est joli ce nouveau sérum plein de bulles. Mais plus encore que son look, c’est sa texture qui est bluffante. Il bénéficie d’une technologie mise au point par Capsum qu’on a déjà vu et essayé pas mal de fois (chez Chanel et bien d’autres). La texture est super agréable car les bulles sont des lipides en suspension dans un sérum aqueux à l’acide hyaluronique. Du coup on a une hydratation très fine et fraîche. La prouesse technologique, c’est que les billes d’huile sont des huiles végétales fractionnées ce qui n’était pas le cas jusque là. Il n’y a ni huile minérale ni silicones dans la composition. On y trouve aussi des cellules natives d’edelweiss à l’action anti-âge et de la niacinamide dont on ne peut plus se passer dans les formules récentes tant elle améliore en quelques jours/semaines le grain de peau (si, si ! c’est vraiment l’actif le plus intéressant du moment). Côté odeur, c’est frais et très léger, plutôt une bonne surprise pour moi car à part l’odeur de la Crème fraîche de beauté à laquelle je suis totalement addict, je ne suis pas toujours fan des autres senteurs de Nuxe (trop présentes pour moi souvent). Là ce n’est pas du tout le cas. Il coûte 70 €, c’est assez cher mais il dure longtemps.


mercredi 7 avril 2021

Regard Glow, Payot



L’anti-cernes des feignasses ? C’est lui ! ou des maladroites, au choix… Bref, un anti-cernes qu’on peut appliquer les yeux fermés (mais que je suis drôle). Les perfectionnistes, passez votre chemin. Ca ne camoufle pas grand-chose mais c’est justement ce qui fait toute la différence, c’est le petit truc qui réveille le regard et défatigue. Comme la formule n’est pas très pigmentée, il n’y a qu’une teinte qui va à tout le monde (bon, ça m’étonnerait quand même que ça convienne aux peaux très foncées). En plus, l’effet est rafraîchissant quand on l’étale, c’est super agréable. Le stick est large, on le met directement sur le cerne et on tapote vite fait. La compo est bien puisque à 99 % naturelle, c’est rare pour un produit de maquillage. Il coûte 32 € 

dimanche 4 avril 2021

Au top de l’agacement…



… avec ces marques qui m’expliquent que je peux transformer mon pot de crème corps en pot de fleurs en mettant de la terre et des graines dedans. Vous croyez vraiment que je vous ai attendu pour recycler les pots que je trouvais jolis ? Par ailleurs, est-ce que vous croyez vraiment qu’un pot de produit corps de 200 g fait un bon pot de fleurs ? Croyez-vous vraiment que j’aie envie d’un pot de fleurs marqué « gommage corps » dessus ? -oui, parce qu’il n’y a pas une étiquette à arracher, le nom et la notice sont gravés. Croyez-vous vraiment pouvoir vous en tirer aussi facilement sur la question des emballages plastiques qui polluent ? Ayez au moins la décence d’assumer vos emballages. Et croyez-vous vraiment que je vais faire ça avec tous les pots de produits cosmétiques que je consomme et me retrouver avec une vingtaine de pots par an (moches et pas pratiques avec des trucs écrits dessus) remplis de graines chez moi ? Au moins, certains font du greenwashing plus intelligent, là c’est vraiment prendre les gens pour des débiles. Je suis furax ! Et ce n'est pas la petite carte à planter insérée sous le couvercle qui changera la donne (oui, c'est ça la "surprise" dont on nous parle sur le couvercle)...

Et oui, je sais que j’en ai déjà  parlé il y a quelques semaines mais c’était une marque qui proposait que je transforme son pot en boîte à bijoux, la prochaine qui me suggère que je transforme son pot en réservoir à trombones, je crie 😉 Et non, je n’ai rien de mieux à proposer si ce n’est mettre les pots dans le bon bac à poubelles dans l’espoir que ça deviendra un autre pot de crème sans avoir besoin de produire du plastique neuf. Et encourager la pratique du vrac et de la recharge.