mercredi 24 février 2021

Le rétinol, il faut se méfier ?

Oui, si on a la peau sensible, on a tout intérêt à y aller mollo avec le rétinol. Ca ne veut pas dire qu’il faut totalement s’en passer mais l’appliquer un jour sur trois par exemple et bien surveiller sa peau pour voir si elle devient trop rouge ou « cuisante ». Mais au fait, pourquoi s’infliger ça ? Et bien parce que c’est une molécule anti-âge qui fonctionne (il n’y en a pas tant que ça…) sur les rides, la fermeté, les taches et qu’elle fonctionne justement parce qu’elle agresse un petit peu la peau. La forçant ainsi à se renouveler. D’où l’intérêt d’apprendre à bien la doser. 

dimanche 21 février 2021

L’atelier du sourcil : La pince à épiler ultime



Elle ne fait pas le café mais presque… Donc elle épile, elle brosse -grâce au petit goupillon- et surtout, elle éclaire ! Et sa lumière est super puissante. Bref, ultra-pratique pour les maniaques du poil ou celles qui n’ont pas de lumière du jour dans leur salle de bains, ou qui aiment s’épiler la nuit… Elle est vendue 28 € et livrée dans un petit fourreau de tissu noir pour ne pas l’abîmer au fond de la trousse à maquillage (c’est là qu’on les retrouve les pinces à épiler mourantes, non ?)

mercredi 17 février 2021

KylieSkin, on en parle ?



Il est temps que je fasse un petit coming out. J’ai beau être adepte du bio, plutôt décroissante, zéro déchet, toussa… en moi sommeille une vieille Barbie qui se jette sur tout ce qui est rose. En plus je suis blonde, donc dès que je porte du rose, on dirait VRAIMENT une vieille Barbie. Et les produits que je vous montre là, ceux de Kylie Jenner (pour celles qui ont passé les dix dernières années dans une grotte non connectée, c’est la soeur de Kim K), je les trouve sublimes. Ce qui me retiendrait de les acheter c’est l’idée de filer du fric à la famille Kardashian mais sinon, j’irais direct claquer ma paye… En plus, là vous ne pouvez pas toucher, mais c’est tout doux. Bon, la légitimité d’une fille refaite de partout à me vendre des produits de beauté, ça se discute (enfin non ça ne se discute pas justement, on s’en fout, de toute façon c’est pas elle qui les fait). Gros tiraillements entre mon moi social (raisonnable, bon goût) et mon moi profond (Barbie, limite vulgos). Allez, je retourne enfiler mes mules roses à talon et mon boléro de satin bordé de fourrure (rose), c’était les fringues que je préférais pour ma Barbie.

dimanche 14 février 2021

Sans conservateurs ?

Allez un petit point rapide sur les produits qui peuvent se vanter d’être sans conservateurs. Il n’y en a pas tant que ça mais quand même… Déjà ceux dans lesquels il n’y a pas d’eau comme les cosmétiques sans eau, solides ou poudres donc. Il y a également les huiles -végétales ou minérales- qui au pire rancissent et perdent une partie de leurs propriétés mais peuvent être utilisées pendant trèèèèèèès longtemps. Autre option sans conservateur, la cosméto stérile : c’est ce qu’a développé Pierre Fabre pour certains de ses produits. C’est idéal pour les peaux sensibles, le produit est stérile dans son emballage et comme il n’y a pas de retour d’air, pas de contamination possible avec nos pattes. Certains produits unidoses sont aussi sans conservateurs puisqu’on les utilise une fois seulement. Mais dans la pratique, les unidoses sont souvent des échantillons, et ils contiennent quand même des conservateurs puisqu’on ne fait pas de fabrication spéciale pour eux, juste des emballages plus petits. En passant, les unidoses, c’est vraiment du déchet inutile. Autre solution pour se passer de conservateurs, fabriquer en petites quantités et mettre en gros la date d’achat et d’ouverture sur le produit et le finir dans les trois mois max… C’est la solution que propose la marque Danoise Nuori. Compliqué mais très efficace car on est sûre d’avoir une formule saine et dotée d’ingrédients actifs (mais pas pour celles qui oublient leurs produits dans les étagères). Sinon il y a aussi la cosméto UHT, stérilisée comme le lait longue conservation. Pourquoi pas, mais adieu les vitamines et les ingrédients un peu fragiles (ils sont nombreux) qui craignent les températures élevées. Et sinon, il y a le frigo mais j’en ai déjà parlé, perso ça ne me convient pas. Bref, pas de solution idéale. Il y a généralement plus de conservateurs dans les crèmes en pots car on y met les doigts, les tubes sont plus hygiéniques et donc moins « contaminables ». Mais en réalité, si le produit existe à la fois en pot et en tube, on fait rarement pas une fabrication spéciale. 

mercredi 10 février 2021

J’ai testé le coton-tige réutilisable…



… parce qu’il ne faut jamais dire jamais et qu’il y a plein de gens qui trouvent ça génial. Bon, je précise que je n’utilise pas de coton-tiges en plastique, qui sont d’ailleurs interdits et qu’on ne trouve plus. Les coton-tiges que j’achète sont en bambou, c’est facile à éliminer dans les déchets et si ça arrive dans la mer, les tortues ne s’étranglent pas avec (ça se délite dans l’eau bien avant). Et alors ? Alors rien, je n’ai pas adoré. Ok c’est efficace, l’embout est muni de picots qui récoltent le cerumen (pardon pour les détails). Mais attention, là je vais raconter ma life, moi j’aime me servir d’un coton-tige juste après le lavage des cheveux parce que j’ai un peu d’eau dans les oreilles. Et c’est là que c’est moins bien qu’un vrai coton-tige, ça n’absorbe pas. Côté lavage, ça reste simple : de l’eau et du savon. Voilà, vous savez tout…


dimanche 7 février 2021

Bouclier Anti-Pollution Fluide Protecteur Jour, Alban Muller



Et revoilà la marque qui ne dit rien aux gens mais qui parle bien aux professionnels de la profession (dommage ce ne sont pas les plus gros acheteurs de cosmétiques bien évidemment) : Alban Muller, société qui a une excellente expertise dans le bio et qui conçoit et fabrique pour ceux qui n’ont pas les moyens de se payer un labo exclusif (ça fait du monde). Bref, j’avais déjà parlé du contour des yeux, parfait et voici un fluide de jour, hydratant et fin, vite absorbé, parfait aussi. La texture est à mi-chemin entre la crème et le gel, c’est frais mais ça hydrate et repulpe à fond. Côté ingrédients, on y trouve des extraits de grenade, figue de barbarie et graines de lin qui renforcent la barrière cutanée. En gros et vite résumé, la formule est bio, hydrate idéalement, protège sans coller, sait se faire oublier et c’est tout ce qu’on lui demande… Il coûte 49 €.  

mercredi 3 février 2021

la cosméto qui va au frigo

Sur le papier, elle pourrait révolutionner la beauté puisque si on met ses crèmes au frigo pas besoin de les bourrer de conservateurs. Sauf que : la cuisine et la salle de bains, chez moi c’est pas à coté, et chez d’autres, c’est pire car c’est parfois carrément pas au même ETAGE ! Autre solution, le mini frigo dédié aux produits directement dans la salle de bains. Alors là, ça m’achève parce que je trouve ça moche, ça ruine la déco, et encombrant. En plus, j’ai pas envie d’un truc supplémentaire qui marche à l’électricité. J’ai quand même fait le test de garder certains produits au frigo et la vérité c’est que je les y oublie (je viens d’en retrouver un c’est pour ça que je fais ce post 😉 . en plus, j’aime pas le contact du produit froid sur ma peau. Bref, pas pour moi… 

dimanche 31 janvier 2021

Gucci Westman et ses tutos de makeup…



Il m’arrive de regarder des tutos savants de makeup artists super calés pour en apprendre davantage sur certaines pratiques (par exemple Pat MacGrath ou Lisa Eldridge) mais perso, mes préférés sont ceux de Gucci Westman. C’est une maquilleuse ultra célèbre et talentueuse qui a aussi sa propre gamme de makeup (géniale, belle, compo clean mais of course très chère). Elle a réalisé pas mal de vidéos dispos sur YouTube. Ce qui est top c’est qu’elle n’a pas 20 ans -même si c’est une super belle femme- donc on voit bien son boulot sur sa peau un peu ridée, avec des rougeurs (elle a un peu de rosacée). Elle ne cache rien et c’est une adepte d’un look naturel amélioré, ce que je m’acharne à reproduire depuis des années (et que le monde entier m’envie…#blague). On peut la voir utiliser les blushs et fonds de teint en sticks (mon obsession). Bien sûr tout ça se passe dans un monde merveilleux américain et riche avec des baraques de malade mais c’est aussi ce qui fait tout le charme du truc, parce que c’est beau. Beige/feutré/chic/ ma vie idéale 😉  Sa leçon de makeup sur Julianne Moore est magnifique. 

mercredi 27 janvier 2021

Le sérum pour les mains et les pieds, Même



Le marché des crèmes pour les mains -ça ne va pas vous étonner- a le vent en poupe. Evidemment, à force de les laver non-stop, on n’a plus rien qui les protège, du coup ça mouline sérieux du côté des labos pour trouver des formules sympa. Celle-ci en fait partie et d’autres qui lui ressemblent vont arriver sur le marché : très fluides, quasi transparentes et pas collantes du tout, elles isolent la peau et sont géniales pour récupérer les épidermes gercés et irrités. Tout ça avec 98 % d’ingrédients naturels et pour 10,50 €. Il en faut très peu à la fois et ça fonctionne aussi pour les pieds ; c’est bien car les produits pieds sans huiles minérales sont rares… 

dimanche 24 janvier 2021

obvious



Le parfum au naturel commence à se frayer un petit chemin dans le monde ultra codifié de la parfumerie classique. Je dis un « petit » chemin parce qu’il y a de plus en plus de fabricants mais surtout le sujet commence sérieusement à intéresser les grandes maisons. On va voir arriver beaucoup de nouveautés dans les mois qui viennent. En tout cas, il y a plein de bonnes surprises. La dernière pour moi, c’est la marque très aboutie « Obvious ». Des compositions naturelles donc avec des jus super bien construits et modernes mais aussi des flacons sympas et des noms inspirants. J’ai tout senti et tout me plaît même « Une rose » alors que je suis habituellement très peu portée sur les parfums fleuris. Sauf que là, c’est un fleuri épicé et ça change tout, ça rend la rose moins vieillotte. Le départ est fusant avec un accord bergamote, mandarine, pamplemousse. Puis le coeur fait exploser les notes de rose bulgare et de géranium, soutenues en fond par un poivre rose et de la cardamome. Made in france évidemment et à un prix (110 €), cher mais pas tant que ça au regard de la quantité (100 ml) et de la qualité.  


mercredi 20 janvier 2021

En voilà une bonne nouvelle !

La France devient le premier pays de l’union européenne à pouvoir exporter ses cosmétiques en Chine sans test sur les animaux. C’est la FEBEA (Fédération des entreprises de la beauté) qui nous l’apprend. Les tests étaient faits par les autorités de contrôle sanitaire locales et non par les marques. C’est subtil parce que les produits fabriqués et commercialisés en Chine depuis 2014 n’étaient plus testés sur les animaux mais ceux qu’on importait oui. Autrement dit, si tu étais une marque étrangère et que tu construisais une usine en Chine, les produits n’étaient pas testés mais si tu les fabriquais ailleurs, alors il fallait les tester… Un vrai casse-tête jusqu’alors pour les marques qui voulaient vendre sur ce marché puisque, pour rappel, les tests sont interdits en France comme dans le reste de l’Europe depuis 2009. 

dimanche 17 janvier 2021

900 Care, c’est l’avenir ?



Peut-être… En tout cas le concept est séduisant. Il s’agit de produits d’hygiène sous forme de comprimés, à diluer ensuite dans un contenant pour le gel douche ou directement dans la bouche pour le dentifrice. L’idée évidemment c’est moins de déchets, moins de plastique et moins de gros emballages lourdeaux à transporter vu que ce qui pèse dans un produit d’hygiène, c’est l’eau. Concrètement, on choisit son contenant de la couleur de son choix et ensuite on achète des recharges, soit en s’abonnant sur le site soit au coup par coup. Tout ça, c’est pas mal mais les formules, même si elles sont bien notées sur Yuka, ne sont pas bio. On peut aussi choisir d’acheter les recharges et ensuite de les mettre dans un contenant en verre chez soi, pour ceux qui veulent avoir encore moins de plastique sur la conscience. Mais le prix coince un peu à mon avis. Un exemple : sans abonnement et uniquement pour les recharges : c’est 29 € pour 4 mois de dentifrice par personne (livré en une fois). Idem pour 4 mois de gel douche (4 X 240 ml). A titre de comparaison un gel douche de 250 ml Jonzac bio, avec emballage en plastique recyclé et fabriqué en France est à 4 euros environ, 4 euros aussi environ pour un Le Petit Marseillais Bio. Ca met donc le produit au prix d’un gel douche plus haut de gamme mais est-ce un vrai marché économiquement viable pour le gel douche ? Pas sûre… 

mercredi 13 janvier 2021

Biphase Lipo-alcoolique Bioderma : mieux que le gel !



Le groupe Naos (Bioderma, Esthederm, Etat Pur) lance une alternative super intéressante au gel hydroalcoolique. Il s’agit d’une solution biphasée plus liquide, sans résidus et plus hydratante aussi que le gel (et c’est une bonne nouvelle pour les mains !). Je l’essaye depuis deux jours et j’adore. Il faut bien le secouer pour mélanger les ingrédients et le vaporiser directement dans les mains et frotter. La formule est évidemment brevetée et garantie biocide : elle élimine les virus (y compris les virus enveloppés comme le corona, la grippe et l’herpès), les bactéries etc. Il contient de l’éthanol, de l’huile de karité et du squalane et n’est pas parfumé, of course ! L’avantage de sa composition, c’est qu’elle répare efficacement la barrière cutanée, contrairement au gel. Biphase lipo-alcoolique coûte 7,90 € pour 100 ml et, à mon avis, dure plus longtemps qu’un gel de même contenance. Bon à savoir : les profits dégagés par la vente du produit sont reversés aux associations qui oeuvrent pour la prévention des épidémies. Et il se vend en pharmacies.

dimanche 10 janvier 2021

la fin des amincissants ?

C’est peut-être le signe que la société est VRAIMENT en train de changer… Cette année (et déjà l’année dernière on était sur cette tendance), il y a de moins en moins de nouveaux amincissants sur le marché. Et une des marques les plus emblématiques, Elancyl, a changé de mains puisque le groupe Pierre Fabre auquel elle appartenait l’a revendue… J’aimerais bien avoir les chiffres de vente de ce type de produits sur les années passées pour les comparer mais impossible de les trouver, donc tout ce que je vous dit est évalué à hauteur de mon nez. Donc soit nous sommes devenues plus sages et sommes de moins en moins nombreuses à croire aux promesses des labos. Soit on s’est lassées, parce que se tartiner tous les jours d’un produit qui ne nous fera perdre que 0,2 millimètres, c’est laborieux. Soit les femmes sont désormais dans une totale acceptation de leur corps tel qu’il est, et si c’est le cas, c’est révolutionnaire (mais j’ai un doute je vous le dis franchement parce que les cabinets des médecins esthétiques ne désemplissent pas…). En tout cas, on marche sur des oeufs, plus un seul magazine n’ose proposer un Spécial Minceur, alors qu’il y a dix ans, on était obligées de faire ça, les lectrices attendaient ces numéros avec impatience. Moi, ça m’a souvent saoulée, j’avoue j’en avais ma claque de faire des interviews de nutritionnistes qui se contredisaient les uns les autres chaque année. C’est comme ça que, par exemple, je me suis forcée pendant des années à ingurgiter un petit dej alors que je n’ai pas faim le matin. Depuis des années j’ai arrêté et ça ne va pas pire du point de vue de mon poids et de tout le reste donc, relax… Je crois que le débat « nutrition » s’est vraiment déplacé sur les bons produits et perso, c’est ma nouvelle religion. En mangeant moins d’aliments raffinés, je me porte mieux. Le souci c’est que ça ne libère pas la femme (oui car l’homme en cuisine prépare principalement des pâtes et pas des soupes de légumes bizarrement). Mais c’est un autre débat ! 

mercredi 6 janvier 2021

pourquoi pas plus de mannequins de 50 ans dans les pubs beauté ?

C’est Solange qui s’insurge. Et oui je suis d’accord avec elle, c’est ridicule à la fin de voir des filles de 25 ans vanter les mérites des crèmes anti-âge. SAUF QUE… tests à l’appui dans les agences de pub et chez les marques concernées, rares sont les femmes de 50 ans à s’arrêter sur une pub avec un visage de femme réaliste. On est tellement habituées à ce que la pub nous fasse rêver qu’on devient insensible à un visage « normal ». Oui, on critique la pub avec la belle meuf toute jeune mais on achète quand même. Ou alors quand on montre des vieilles, ce sont des actrices ultra-connues, super bien retouchées par des médecins compétents, pas des vieilles juste mignonnes. D’ailleurs, quand on fait un casting de femmes « mûres » c’est très compliqué de trouver des visages d’actrices sans retouches, donc où est la légitimité ? Bref, c’est la croix et la bannière pour montrer un visage pas trop jeune (et les mannequins ont toutes dans la vingtaine, il n’y a que les super stars genre Gisèle et ses copines qui bossent encore aussi tard). Sans compter les photographes qui ont un faible esthétique pour les peaux fraîches (ben oui c’est plus joli en photo, c’est comme ça). Donc le jeunisme est naturellement ancré dans la pub mais il ne faut pas se priver d’un petit examen de conscience : qui a envie d’un produit de rêve vanté par une créature qui ne fait pas rêver ? Après, l’autre choix, c’est de ne pas mettre de visage dans ses pubs, comme Filorga ou tant d’autres, et de laisser la vedette au produit. 


dimanche 3 janvier 2021

Pour 2021, je nous souhaite…



… de pouvoir porter du rouge à lèvres, bien rouge, bien mat. Je n’ai jamais eu autant envie d’en porter que depuis que c’est compliqué. Moi qui n’en mettais que trois fois par an, je suis prête à me peindre les lèvres non-stop. Et les jours où je sais que je ne vais pas ressortir, j’en mets pour moi toute seule. Oui, parce que le coup des rouges à lèvres sans transfert, ok c’est vrai ça tient bien mais bon, mieux vaut ne pas trop bouger le masque ! Bref, tous mes voeux !