dimanche 25 septembre 2022

Slaii Makeup Melting Butter Cleanser, Drunk Elephant



J’adore cette marque à laquelle je ne reproche qu’une chose, c’est son goût pour les noms de produits à rallonge, ça aide pas pour s’en souvenir… Là c’est donc un beurre démaquillant. C’est juste pour changer du lait + tonique pour moi le soir,s pas tous les jours mais une à deux fois par semaine. Le mode d’emploi ? On prélève une noisette de beurre à l’aide de la spatule (aimantée pour la laisser en permanence sur le capot, bien vu !) et on applique sur le visage en massant bien, y compris les yeux, mais en y allant mollo car c’est quand même moins doux qu’un démaquillant spécifique yeux. Ca se transforme en huile et on ajoute un peu d’eau et ça devient lait. Ne reste plus qu’à essuyer le tout avec un tissu humidifié (lavable et grand format pour moi) pour avoir la peau bien nette sans aucune déshydratation malgré l’eau. le produit La formule est sans silicones ni parfum ni huiles essentielles et elle est parfaite pour le nettoyage du soir, surtout si on porte un produit solaire dans la journée (ils sont quasi tous waterproof et ont du mal à partir avec un démaquillage classique) et/ou du makeup longue tenue. Le pot coûte 34 € et il dure longtemps. 

mercredi 21 septembre 2022

Brad Pitt, Kate Moss…

Askip le beau Brad lancerait une marque de produits de beauté issue des produits de sa vigne dans le Sud. Plus exactement issue des déchets de la vigne. Ca ne vous rappelle rien ? Caudalie ? Les pépins de raisin ? « Le Domaine » -c’est le nom- a été créé à l’aide des scientifiques spécialistes de la progéria qui avaient déjà lancé une marque de soins il y a quelques années, promettant des résultats exceptionnels. Les produits étaient bien mais finalement pas si révolutionnaires que ça. Les prix étaient à peu près normaux dans mon souvenir. Alors que là, les soins se vendraient dans les 200 à 300 euros… Je ne sais pas vous, mais moi les people qui se reconvertissent dans la beauté, je trouve toujours ça louche. Comme s’ils avaient trouvé le moyen facile de gagner encore plus d’argent. Alors quand en plus ils vendent les produits à des prix délirants, on se demande vraiment quelle mouche les a piqués. Sans doute qu’il y aura un public quelque part, mais en France, je doute. Brad avait présenté ses sculptures la semaine dernière en Finlande, il est très actif dans beaucoup de domaines ! Ah et puis la semaine prochaine, il y a aussi Kate Moss qui lance sa marque, ça n’arrête pas…

dimanche 18 septembre 2022

Fard à paupières crème mat, Illia



J’ai une passion pour les ombres à paupières beige/marron, terre de Sienne pour être exacte. J’adore ces tons taupe que je pose en aplat sur la paupière. Je trouve ça très beau sur les peaux pâles, surtout celles qui ont tendance à rosir des paupières. Et puis ça fait ressortir la couleur les yeux bleus ou verts. Mon dernier crush en la matière, c’est l’ombre liquide mate (nuance Cork) créée par Illia. La marque fait du makeup avec une charte stricte de formulation (vendu chez Oh My Cream) et c’est, à mon avis, les meilleurs produits de maquillage bio ou assimilé. Celle-ci tient toute la journée sans filer dans la paupière, c’est rare ! Elle est ultra facile à appliquer, directement avec l’embout mousse ou en la prélevant au doigt. On peut l’estomper pendant quelques secondes du bout du doigt et ensuite ça ne bouge plus. Comble de bonheur, elle se démaquille hyper facilement. Elle coûte 30 €. 

mercredi 14 septembre 2022

un tout petit peu saoulée

La vraie beauté commence quand on s’aime soi-même… Voilà c’est le mantra d’une nouvelle marque de cosmétiques mais on l’entend chez à peu près toutes les nouvelles marques qui se lancent… S’accepter comme on est. Bon ok pourquoi pas. Mais alors pourquoi lancer une marque de cosmétiques si on doit s’accepter comme on est ? Du coup, plus besoin d’hydrater sa peau pour éviter les rides, on s’en tape de l’anticernes si on se trouve jolie avec des cernes. Et que dire des boutons, on s’en fout on les garde ? Bref, le petit discours sur l’acceptation de soi, c’est pas un peu saoulant et inutile à la longue ? 

dimanche 11 septembre 2022

 Et les réseaux sociaux découvrirent la Biafine…

J’adore les nouveaux engouements pour les vieux produits. On enfonce bien les portes ouvertes, c’est jouissif. Donc, la Biafine cette vieille formule qui apaise les coups de soleil serait une crème anti-âge miracle bien cachée… Là, je ris parce que perso, je n’ai vraiment pas envie de me tartiner le visage avec de la Biafine. C’est gras et très inconfortable. Je préfère encore avoir des rides tiens ! ou alors utiliser un des merveilleux produits mis au point pendant les 20 dernières années par des armées de formulateurs pas plus cons que les inventeurs de la Biafine et qui ont à leur disposition des ingrédients récents aux propriétés reconnues. Soit dit en passant, pour apaiser les coups de soleil, il y a mieux que la Biafine, n’importe quel pharmacien vous le dira. Et est-ce qu’il viendrait à l’idée de tout ce petit monde de lâcher son Iphone dernier cri pour un modèle d’il y a 15 ans ? Non bien sûr et c’est pareil pour la cosméto, au fil des années, les formules s’améliorent.

mercredi 7 septembre 2022

Clean Screen SPF 30, Ultra Violette



Sans parfum, filtres solaires minéraux, texture poids plume… Ce soin solaire de la marque Australienne ravira les peaux mixtes et celles qui n’ont pas envie d’une épaisseur en plus sur le visage. C’est agréable, on l’oublie très vite… On peut l’appliquer après sa crème de jour, enfin, 5 minutes après quand même pour ne pas mélanger les textures. Sans surprise on y trouve du dioxyde de titane, le filtre minéral de référence. Et le SPF 30 c’est parfait pour le soleil de septembre, moins violent qu’en juin ou juillet. Il coûte 38 € et je l’utilise en guise de crème de jour après un sérum bien hydratant. 

dimanche 4 septembre 2022

Après-shampooing sans rinçage, Nutri Plenish, Aveda



Dans la série les grandes avancées du monde contemporain, je vous présente : l’après-shampooing sans rinçage. Et je valide à fond l’expérience, je pense même que plus jamais je n’utiliserai un après-shampooing à rincer (je ne crains pas d’être définitive parfois…). Celui que j’ai essayé est signé Aveda et il est parfait pour mes cheveux fins car on le vaporise. Du coup, c’est léger et vite fait et bien sûr, on économise de grosses quantités d’eau. Franchement pour les cheveux fins, c’est idéal, on ne risque pas d’en mettre trop et le cheveu reste léger. D’autres marques arrivent sur la question, je vais en tester plein mais celui-ci est d’ores et déjà un must ! Surtout qu’avec la quantité infime qui est nécessaire je pense que le produit durera… 3 ou 4 ans. Il coûte 36 € pour 200 ml. La compo est à 98 % naturelle et l’odeur de plantes s’estompe très vite (le sujet est crucial pour un produit qui ne se rince pas). Bon, là où ça commence légèrement à être compliqué c’est que je vaporise l’après-shampooing sur les longueurs et le tonique épaississant sur les racines pour le coiffage. Surtout ne pas se gourer et faire l’inverse !

mercredi 31 août 2022

Dentifrices : la fin du tube alu ?



Peut-être car c’est une vraie nuisance pour l’environnement, le mélange d’alu et de plastique ne se recyclant pas. Donc, plein de nouvelles propositions : à croquer, liquides, en poudre etc, ça bouge tellement dans ce rayon qu’on ne sait plus où donner de la tête. J’ai tout testé ou presque. Je trouve impec le dentifrice liquide de What Matter’s, très proche finalement d’une formule classique niveau confort d’utilisation et pratique avec son flacon pompe rechargeable (mais recharge en plastique). Très bien aussi le dentifrice à croquer de 900 Care, il mousse bien et rapidement. On remplit le contenant (pas ultra ergonomique cependant) en achetant les doses. Bien aussi les petites gourdes d’Elgydium, faciles à recycler (et bio), contrairement aux tubes alu classiques. En revanche, très bof la pâte en pot dans lequel on trempe sa brosse ; ce n’est pas hygiénique, on met de l’eau dedans si on mouille sa brosse avant. Ça n’inspire pas confiance du tout. La question du fluor est vraiment très clivante, visiblement ça fait le buzz sur les réseaux sociaux entre défenseurs et détracteurs du fluor. Pour ma part, je n’ai pas les compétences nécessaires pour savoir qui a raison ou tort, mais les dentistes voient de plus en plus d’enfants arriver dans leurs cabinets avec les dents cariées. J’ai entendu dire que dans certains pays les eaux de table étaient fluorées et que le fluor des dentifrices créait un surdosage. Apparemment ce n’est pas le cas en France et comme j’ai déjà filé à mon dentiste de quoi s’acheter deux Porsche, je crois que je vais continuer le fluor. Souvenons-nous aussi que ce qui est valable à l’autre bout de la planète ne l’est pas forcément partout. Le bon point c’est que la teneur en fluor est indiquée sur l’emballage, si on lit les étiquettes, on peut faire son choix en toute connaissance de cause. Et on regarde aussi de près les dosages, ce n’est pas le même selon que le dentifrice est destiné aux enfants ou aux adultes.

dimanche 14 août 2022

mercredi 10 août 2022

Toutes les huiles se valent-elles ?

On pourrait le croire car quoi de plus ressemblant à une huile qu’une autre huile ? Et oui, elles font globalement le même boulot, comme, par exemple, de démaquiller le mascara waterproof quand vous n’avez pas ce qu’il faut sous la main… (moi avec une goutte ou deux d’huile de cuisine). Mais, en vrai, elles ont des pouvoirs différents selon les plantes dont elles sont issues. Et même des touchers différents : la noisette est plus sèche, la coco est plus onctueuse. Ce que l’on sait moins, c’est leur degré de comédogénicité c’est-à-dire, en gros, leur capacité à vous filer des boutons… Perso je ne suis pas trop concernée car je ne mets jamais d’huile sur le visage, je déteste ça, mais je vois plein de gamines ne jurer que par les huiles et se tartiner du matin au soir (les mêmes qui finissent par supplier le dermato de leur filer du Roaccutane ?). Bref, les huiles, c’est top mais mollo et surtout on retient que beurre de cacao, palme, coco, germe de blé et bourrache ne sont pas idéales pour une peau mixte ou grasse (mais sur les jambes et les bras, pas de souci). Et il faut aussi y penser quand on les applique sur les cheveux. Car sur le cuir chevelu, on peut aussi avoir des boutons et/ou en avoir sur le haut du front quand l’huile est étalée trop près du cuir chevelu. Celles qu’on peut utiliser sans crainte : noisette, argan, avocat, beurre de karité, jojoba, tournesol.

dimanche 7 août 2022

Le bio, ceux qui n'en voulaient pas...

et sont en train de s'y mettre, un peu penauds parfois, mais après tout il n’y a pas de mal à changer d’avis ! Souvent ce sont des marques qui étaient très « tradi » et campaient fermement sur leurs positions. Le bio n’était pas leur histoire. Et puis petit à petit, en développant une offre parallèle, ils y viennent aussi et les font exister pendant un certain temps à côté de leurs gammes conventionnelles. Un vrai challenge marketing ! C’est le cas de Sothys par exemple, la marque d’institut très installée mais aussi quelques marques du groupe Pierre Fabre en pharmacies comme Furterer, A-Derma ou Klorane. En tout cas, c’est intéressant car on dirait qu’ils viennent au bio sur la pointe des pieds !

mercredi 3 août 2022

Le shampooing solide veut sa boîte



Oui parce que ce n’est pas le tout de proposer des shampooings solides, il leur faut une boîte pour voyager tranquille et c’est là que les initiatives les plus bizarres arrivent. Du genre de la boîte en liège 3 fois plus grosse que le savon qui te prend la moitié de ta trousse de toilette ! Certes il y a toujours la possibilité de le mettre dans un petit sac en plastique usagé (avec le gant de toilette en mode années 70) mais sinon, la boîte la plus pratique pour moi est celle de L’Occitane en alu (elle coûte 4 €) et avec une petite grille qui permet au savon/shampooing etc de bien sécher. En plus elle est plutôt jolie, elle peut rester dans une salle de bains design sans être obligée de se cacher !

dimanche 31 juillet 2022

la cosméto marine, le retour



Ca faisait fureur dans les années 80/90, les produits à base d’algues avaient la côte et tout le monde voulait partir en thalasso (moi aussi). Entre temps, c’est devenu presque has been, pourtant quelques entreprises sont reconnues pour leur savoir-faire dans le monde entier et fournissent quantité d’ingrédients pour la cosméto mais plus discrètement (en gros des micro-algues qu’on fait pousser dans des réacteurs donc pas de prélèvement intempestif). Et puis voilà qu’on dirait que la cosméto marine revient comme avec Océan Heritage, très belle marque qui va puiser son eau d’une grande pureté dans une réserve de la mer d’Iroise et fait appel à des technologies pointues. Je me demande juste si les consommateurs, à qui on répète à longueur de journée que toutes les mers du globe sont polluées par les microplastiques, va adhérer… En tout cas, le sérum est bien transparent comme s’il voulait dire qu’il n’a absolument rien à se reprocher !


mercredi 27 juillet 2022

« Mais moi, j’aime être bronzée »

C’est la phrase que j’entends dans la bouche d’une jeune femme de 22 ans. Je lui réponds : « moi aussi ! ». Et j’ajoute : et j’aime aussi manger des morceaux de brioche nappés de Nutella, boire des Spritz jusqu’au bout de la nuit, griller des clopes et glander devant la télé allongée dans un canapé. Au lieu de ça, et parce que je sais que c’est une question de santé, pas qu’une question de « j’aime/j’aime pas », je ne bois pas souvent d’alcool, j’alterne gym et canapé, je ne fume plus et quand j’attaque le Nutella, j’essaye de ne pas finir le pot ! Et si je vous parle de ça, c’est parce qu’on dirait que les messages de prévention ne fonctionnent plus du tout sur les juniors. Il y a des jeunes filles qui se ruent dans les centres de rayons UV et tout le monde se fait griller allègrement dès les premiers rayons. Et non, je n’ai pas la solution à ce problème, mais c’est flippant. 

dimanche 24 juillet 2022

Le SPF 50 sexy...



...va peut-être en encourager certaines à le porter d'avril à octobre (car oui, un SPF 50 est définitivement le meilleur anti-âge qui soit). Cette marque Australienne -ils savent de quoi il parlent pour la protection anti UV arrive chez Sepho et propose toute une gamme de solaires quotidiens avec filtres chimiques ou minéraux. j'adore les packs, bleu profond et très design. j'ai testé le solaire sous forme de sérum, fluide et facile à appliquer. Malgré sa légèreté, il est assez hydratant. Côté composition, on n'est pas du tout sur un produit naturel, beaucoup de silicones, mais perso, les solaires bio ou naturels me font souvent un teint de cadavre, même ceux qui prétendent le contraire. L'idéal est d'attendre 5 minutes pour se maquiller ensuite. Queen Screen SPF 50 +, Ultra Violette 43 €











mercredi 20 juillet 2022

L’huile de tournesol : aussi dans la cosméto

Une conséquence bien futile de la guerre en Ukraine : les approvisionnements d’huile de tournesol étant devenus très compliqués (le pays fournit 50 % de la production mondiale de cette huile), cela va poser aussi un problème à l’industrie cosmétique. Les produits en utilisant vont pouvoir, par dérogation, la remplacer dans les formules pendant un certain temps. Il pourra y avoir une étiquette supplémentaire sur le produit pour le préciser. Reste que ce n’est pas simple de modifier la formule d’un cosmétique sans toucher à l’ensemble du produit. Les huiles ne sont pas interchangeables pour des questions de viscosité et de tas d’autres facteurs (en plus de leurs propriétés diverses). Et cela va concerner beaucoup de formules car l’huile de tournesol apparaît souvent dans la liste INCI, c’est helianthus annuus seed oil.

dimanche 17 juillet 2022

C’est quoi un tubing mascara ?

Alors, la technologie tube pour les mascaras c’est un truc qui semble assez répandu dans d’autres contrées, US ou Japon mais beaucoup moins chez nous. En séchant, le mascara gaine le cil et fait comme un mini tube qu’on enlève ensuite très simplement avec de l’eau chaude à 38 degrés, ça se « décolle » du cil. C’est plutôt bien en été si on ne veut pas de waterproof (pour lequel il faut démaquiller à l’huile et qui fait souvent un voile devant les yeux…). Ca résiste bien à l’eau de la piscine ou de mer puisque généralement en dessous de 38 ° 😊 . Celui sur la photo est signé Tarte, marque américaine au nom fabuleux quand même (ça doit être pour ça qu’ils se sont attaqués au marché français si tardivement). Tubing Mascara, Tartelette (28 € chez Sepho). Hélas, aucune indication sur le pack ou sur le site pour savoir comment ça se démaquille, c’est assez nul…

mercredi 13 juillet 2022

du nouveau en makeup bio



Le maquillage, c’est le parent pauvre du bio… Mais c’est assez logique car pendant longtemps les consommatrices de bio n’étaient pas de grandes acheteuses de maquillage (un marché très axé sur les jeunes). Et puis c’est difficile d’obtenir des formules satisfaisantes en bio pour le maquillage. Mais bon, tout le monde met du mascara a priori donc, ça vaut le coup de s’y intéresser. Idem pour la petite poudre qu’on a toutes dans une trousse de maquillage… Total, cet automne, plein de nouveautés débarquent. C’est So Bio Etic qui peaufine son offre avec une base de teint façon primer siliconé (à 10,90 €) mais, c’est là toute la performance, sans silicones. Et sincèrement, la formule est plutôt pas mal. Bien aussi, la poudre translucide qui est toute blanche mais reste translucide sur la peau. Ca change des poudres bio beigeasses qui ternissaient le teint en deux minutes (et je peux dire que j’en ai essayé des wagons…). Comme c’est éco-responsable, l’étui est en carton et il n’y a pas de miroir (avec un prix top de 13,50 €), le produit a donc vocation à rester dans la salle de bains mais c’est très bien. Je vous montre aussi le poudrier de la marque Pace, pas certifié bio mais dont les composants se revendiquent « clean » à base d’amidon et de mica. Elle coûte 36 € avec un pack plus luxueux. La teinte est un beige universel, pas terne du tout. Les deux produits ont des compos 100 % naturelles. Et puisque je parlais de mascara, je suis toujours en test de la meilleure formule de mascara bio. Je pense que c’est un peu moins simple que pour la poudre, on en reparle…

dimanche 10 juillet 2022

Tu conseilles quoi comme crème visage en été ?



Tout dépend bien sûr de ta peau. Si elle est sèche, tu peux continuer à utiliser une crème bien hydratante mais si elle est mixte, la chaleur va accentuer la production de sébum. Donc, il faut hydrater sans surcharger avec une crème très légère. Mon dernier coup de coeur, c’est celle-ci, signée Aurelia London, une marque très bien formulée, hyper clean et qui bosse à fond sur la question du microbiome. Bien sûr, pas de probiotiques comme dans les compléments alimentaires car ce sont des organismes vivants et c’est interdit dans les cosmétiques. Mais des ingrédients qui « nourrissent » les bonnes bactéries de la peau. J’adore sa texture fine mais bien hydratante quand même et sa senteur un peu acidulée sans trop s’imposer… Elle convient parfaitement aux peaux sensibles. Balancing Ultra Light Moisturiser Cream. 41 € Pour info, la marque existe depuis 2013. C’est amusant parce que pendant longtemps il n’y a pas eu de marques très tentantes crées au Royaume Uni mais depuis quelques années, c’est super dynamique (exemple Paï ou Ren…).

mercredi 6 juillet 2022

Beautiful Skin Sun kissed Glow, Charlotte Tilbury



Ahhhh, enfin une vraie innovation dans le domaine des terres de soleil ! Pourtant je ne suis pas fan de la marque (la créatrice fait peur, non ?) mais là je m’incline… C’est une texture entre poudre et crème, modulable à volonté, qui ne ressemble à rien de ce qui existe. Il faut l’appliquer au gros pinceau en touches très légères sur les zones bombées du visage et recommencer si ce n’est pas assez prononcé. Le bénéfice ? Un effet ultra naturel pas du tout terne qui ressemble à du vrai bronzage sans effet de matière à la surface de la peau. Le prix est élevé (52 €) mais le poudrier est énorme, plus gros qu’un poudrier normal. D’ailleurs, il restera dans la salle de bains, bien trop gros pour un sac ! Il est dispo en quatre teintes, j’ai essayé la « Fair » parfaite pour un teint clair. 

dimanche 3 juillet 2022

Voile Protecteur, Symbio Sun, Phytodess



Pas simple de trouver le produit pour cheveux idéal pour les vacances. Bon, ok tout le monde n’en a pas besoin mais les cheveux colorés ou les blonds qui ne veulent pas se transformer en paille, oui ! Bref, celui-ci est très équilibré, il hydrate sans faire le cheveu grassouille (perso l’huile dans les cheveux je déteste, trop souffert d’avoir eu les cheveux gras quand j’étais jeune !) et il protège en laissant la fibre toute douce. Un régal. La compo ne contient pas d’alcool, on pourrait presque être tentée de l’utiliser toute l’année en fait… Il est signé Dessange, qui fait de très bons produits. Mais c’est vendu en salons ou en ligne pas dans les grandes surfaces (ça ce sont les produits Dessange sous licence L’Oréal, vous suivez ?). Attention à ne pas en mettre trop, 4 vaporisations sur les longueurs, c’est suffisant… Il coûte 25 € 

mercredi 29 juin 2022

SPF 30 ou 50 ?

Les dermatos conseillent le 50, mais il faut bien comprendre qu’il est préférable de mettre un 30 sans rechigner que du 50 qui laissera des traces blanches et sera super épais et difficile à étaler. C’est ce dont les copines se plaignent… En gros, si vous ne vous exposez pas intentionnellement et portez une casquette ou un chapeau, le SPF 30 est suffisant, surtout sous nos latitudes. 

dimanche 26 juin 2022

Pure Niacinamide 10, La Roche Posay



La niacinamide c’est mon ingrédient préféré et on en trouve désormais dans tous les produits et plus encore. Là, c’est un sérum (enfin vendu comme tel…) où elle est dosée à 10 % . La texture est surprenante, un genre d’émulsion blanche un peu collante qui n’est pas hyper facile à prélever. Loin donc des sérums habituels plutôt transparents. Mais bon, passé ce détail, c’est assez vite absorbé par la peau et le dosage à 10 % est vraiment bien pour combattre les taches et unifier la peau (parfait donc après 50 ans!). Le seul truc qui me dérange c’est l’alcool, placé quand même assez haut dans la formule, en 4ème ingrédient. J’aurais préféré « sans » comme celui de Paula’s Choice qui est top. J’utilise le sérum en ce moment à raison de deux ou trois gouttes sur le visage, c’est assez hydratant et ça me sert de soin de nuit en été. Histoire de ne pas annuler ces effets, j’applique le lendemain matin une crème solaire SPF 30 ou 50. Il coûte environ 35 €.

mercredi 22 juin 2022

I Want Body, Spray texturisant, Eleven Australia



Je commence à toucher ma bille en sprays volumateurs, le favori incontesté restant celui d’Aveda… mais…. (on se croirait dans Blanche Neige) ce petit nouveau m’a bien plu car il est tout à fait différent. Il faut bien le secouer pour mélanger au liquide la poudre qu’il contient. Il en faut très peu, sur cheveux humides, 3 spray max sinon ça donne un résultat un peu collant bizarre. Et surtout, il faut le vaporiser loin du crâne, 25 cm environ sinon, pareil, résultat collant. Donc, si on arrive à bien le vaporiser (#challenge), ça marche ! Ensuite, on sèche au sèche-cheveux. La matière du cheveu est un peu transformée, un peu plus rigide mais ça donne une belle texture. Le spray coûte dans les 20 euros et il dure super longtemps (à moins de se planter sur la vaporisation ah ah ah!). 

dimanche 19 juin 2022

Photoderm Aquafluide SPF 50 +, Bioderma



Poursuivons la quête du solaire parfait avec celui-ci, qui pourrait bien devenir un chouchou de mon été. Il est fluide, facile à étaler, ne sent rien car sans parfum et sèche sur la peau en devenant invisible. L’effet blanc est quasi insoupçonnable, ce qui est rarissime pour un SPF 50 +. Evidement, on n’est pas sur une formule minérale ou bio mais un solaire classique à base d’octocrylène, avec une bonne tolérance oculaire, résistant à l’eau, l’humidité et la transpiration (ça a vraiment son utilité, surtout dans les pays tropicaux). J’ai attendu à peine 5 minutes pour me maquiller ensuite et c’était nickel pour de longues heures de protection. Tout ça pour un prix de 10 € environ. Et pour celles qui demandent, non je n’ai pas encore trouvé de solaire bio satisfaisant toutes mes exigences. J’ai la peau claire et je veux me protéger efficacement, ce qui passe par un produit agréable à utiliser.

mercredi 15 juin 2022

L’eau micellaire en pastilles, 900 Care



Le produit rupturiste qui va peut-être nous changer la vie c’est cette innovation de 900 Care. Parce que là, on pourrait donc arrêter d’acheter de grosses bouteilles d’eau micellaire en plastique ? Une vraie révolution ! A laquelle j’adhère illico. Le mode d’emploi est simple, on met la pastille dans le flacon, on ajoute de l’eau chaude (max 50 °), ensuite on attend trois heures, et voilà. Seule ombre au tableau, le flacon est moche (vertueux certes car en plastique recyclé mais moche quand même) cela dit, rien n’empêche de se servir d’un joli flacon en verre avec pompe. Le truc un peu délicat, c’est que la notice dit qu’il faut de l’eau chaude mais pas au dessus de 50 °, pas bouillante quoi. Bon, j’ai fait au pif, de l’eau que je pouvais encore toucher car je ne savais pas comment déterminer de l’eau à 50 °, sauf à me munir d’un thermomètre de bain pour bébés (que je n’ai plus en ma possession depuis fort longtemps !). La formule est sans alcool, sans silicones et à 98 % d’origine naturelle. Le prix est très accessible : 7 € les 4 recharges (soit 400 ml de produit) sur abonnement pour 3 mois (c’est leur principe de vente).

dimanche 12 juin 2022

Dingue de Paï



Parfois quand on rencontre les créateurs d’une marque, on reste sur sa faim. Soit les gens sont peu charismatiques (ça arrive, c’est comme ça) soit ils vendent des cosmétiques comme ils vendraient des roulements à billes (ça arrive, c’est comme ça aussi). Et puis parfois, on rencontre des passionnés et là, on n’a qu’une envie c’est passer le reste de la journée à les écouter. C’est ce qui m’est arrivé la semaine dernière avec la fondatrice de Paï, Sarah Brown, ultra intéressante et engagée. J’aimais bien la marque mais la rencontrer m’a carrément convaincue. Depuis, je suis Paï addict ! Déjà elle a le sens de l’autodérision, elle a un produit solaire dénommé « British Summertime » et oui, elle sait bien que ça nous fait rigoler cette histoire d’été anglais ! Son expertise est réelle, son rayon, c’est la peau sensible. Et elle parle vraiment des ingrédients, c’est même son dada. Ses formules sont bio et elle dit clairement « il y a dix ans, le bio était perçu comme un « tue-l’amour » pour les cosmétiques, personne ne trouvait ça sexy et on a du beaucoup expliquer et se battre commercialement parlant. Pourtant, pour moi, c’était ultra-important, je suis contente que notre expertise soit aujourd’hui reconnue et que le bio fasse de plus en plus d’adeptes ». Son produit fétiche est l’huile Bioregenate Rosier Sauvage dont elle dit qu’elle est vraiment miraculeuse pour la peau. Elle n’en met que trois gouttes (surtout pas plus) sur tout le visage chaque soir. Elle a récemment sorti des concentrés dans des mini fioles en verre que j’adore (peptides, vitamine C…), de quoi faire sa tambouille perso (le peptides 5% coûte 19 €) en le mélangeant à sa crème visage ou appliqué directement comme un sérum matin et soir. Bref, c’est typiquement une marque qui met en confiance, rassurante et sérieuse mais très contemporaine dans sa démarche.  

mercredi 8 juin 2022

Oxygen Glow CC Cream SPF 30 Perfectrice Eclat, Filorga



Le produit qui fait tout en été, on est nombreuses à le chercher. Parce que s’appliquer une crème de jour puis une crème solaire puis un maquillage pour le teint, évidemment c’est la tannée et évidemment on aimerait trouver plus pratique. D’où la multiplication des formules hybrides, souvent avec des SPF 30, plus faciles à formuler avec des pigments que les SPF 50. Et le 30 en ville, c’est bien, surtout si on ne se met pas carrément en plein soleil. Celle-là est dotée de pigments encapsulés (c’est blanc quand ça sort du tube mais en étalant, les pigments se libèrent et colorent la peau). La teinte est universelle et très légère, parfaite pour les peaux claires, ça donne juste un soupçon de bonne mine mais ça reste naturel et surtout, il n’y a pas de démarcations quand on étale. Ensuite, le fini est un peu trop brillant pour moi (le fameux glow sans doute) et je la poudre. Au final, ça ne bouge pas de la journée même par 30 degrés (testée la semaine dernière en Italie). Elle coûte 34,90 €

dimanche 5 juin 2022

Pensez-y !

Du 12 au 17 juin, c’est la grande campagne de dépistage des cancers cutanés. C’est la 24 ème édition et hélas, les bons gestes ne sont toujours pas appliqués. Cette année, la semaine de dépistage met l’accent sur les expositions non voulues, tous les gens qui bossent dehors dans le BTP, les surfeurs, les agriculteurs… Globalement, ce qu’on sait aussi c’est que les hommes sont encore moins précautionneux que les femmes (en même temps n’est-ce pas le cas pour tous les sujets concernant la santé ?). Mais les dermatos rappellent que nous ne sommes pas tous égaux face à ces risques. Un sujet est potentiellement à risque de développer un cancer de la peau si :

- Il a eu des expositions solaires intenses au cours de la vie

- Il a eu de nombreux grains de beauté (plus de 50)

- Il a reçu des coups de soleil sévères dans l’enfance

- Il a la peau claire, les yeux clairs, les cheveux roux ou blonds

- Il a des antécédents personnels ou familiaux de mélanome

- Il est immunodéprimé.

23% des Français sont concernés par 3, 4 ou 5 de ces caractéristiques. Les dermatos appellent à pratiquer l’auto-examen : selon eux, le moyen le plus sûr et le plus efficace pour surveiller sa peau et détecter l’évolution éventuelle d’un grain de beauté ou l’apparition d’une lésion. Quelques chiffres : 15500 nouveaux cas de mélanomes par an (en hausse), qui sont les cancers cutanés les plus dangereux avec environ 2000 décès. Donc, protégez-vous du soleil et surtout ne vous exposez volontairement. Et consultez un dermato dès que vous avez un doute (si vous en trouvez un sinon ça marche bien aussi par téléconsultation avec photo par le biais d’un généraliste en cas d’impossibilité de trouver un dermato -c’est le cas désormais dans de nombreuses régions).

dimanche 29 mai 2022

Un fond de teint respirant ?

Rengaine mille fois entendue… "Un fond de teint qui laisse la peau respirer". Comme si la peau respirait (non, elle ne respire pas) et comme si les fonds de teint qui sont proposés sur le marché étouffaient la peau. Et dire que certaines marques utilisent cet argument minable... Rappelons une fois de plus que le fond de teint n’est pas nocif pour la peau. Si on a cette sensation « d’étouffement » c’est principalement parce qu’on en a mis trop ! Du point de vue de sa composition vite résumée, ce n’est qu’une émulsion avec des pigments. A la limite, je comprendrais davantage qu’on parle de produit étouffant avec les BB crèmes qui sont, la plupart du temps, très siliconées, ce qui crée une certaine épaisseur sur la peau et une éventuelle sensation d’étouffement. Mais paradoxalement, ce sont les utilisatrices de bb crèmes qui trouvent les fonds de teint étouffants ! Donc stop au fond de teint bashing !

mercredi 25 mai 2022

Crème Fraîche 3 en 1, Nuxe



Tiens, tiens, un produit qui fait à la fois démaquillant, masque et crème de soins, ça ne vous rappelle rien ? Mais si bien sûr, c’est l’argument d’Embryolisse et Nuxe vient clairement chasser sur ses terres. Mais, pour les fans de la gamme, c’est plutôt sympa d’avoir un produit à tout faire, surtout pour partir en vacances, surtout en été quand la peau a besoin d’être bien hydratée. Côté senteur, rien n’a bougé, on est toujours sur le même accord fleur d’oranger si caractéristique et qui fait pour beaucoup dans l’attrait de la gamme. Le mode d’emploi est simple : deux noix de produit pour démaquiller visage et yeux, on masse et on rince à l’eau et une noisette pour hydrater. Pour le masque, on laisse poser le soir en couche plus épaisse et on enlève l’excédent. Elle coûte dans les 20 € pour 100 ml. La formule est à 98 % d’origine naturelle, toujours bon à savoir.

dimanche 22 mai 2022

Paris Paris, Chanel


Gros gros crush pour cette nouvelle eau signée Chanel. Ca faisait bien longtemps que je n’avais pas eu un tel coup de foudre pour un jus assez classique -encore que classique ne signifie pas grand chose ici- Et déjà je suis jalouse parce que le nom et la marque vont attirer des milliers (millions ?) de clientes et on va toutes sentir la même chose, donc je me grouille de le porter maintenant… Je suis peut-être snob de ne pas vouloir sentir comme tout le monde mais ce n’est pas ça je crois, je trouve que le parfum donne une identité, une signature, donc c’est compliqué à partager ! Alors ? Ca sent quoi ? La rose mais une rose verte avec sa tige et le pétale frais dans le jardin. Rien à voir avec les parfums à la rose un peu mièvres qui sont si nombreux sur le marché. Selon la marque, il incarne l’allure inimitable de la Parisienne (bref tout moi ! ah ah ah). Il y a aussi des agrumes et ce qui fait, à mon sens, toute l’originalité du jus créé par Olivier Polge, c’est la note de poivre rose. Ce n’est pas la première fois que la rose est associée au poivre mais ici, c’est particulièrement réussi. Il coûte 135 € mais on se consolera avec l’idée que le flacon est grand : 125 ml. 

mercredi 18 mai 2022

Est-ce que toutes les crèmes hydratantes se valent ?



Intéressante question de Maeva, qui veut savoir si en entrant dans une pharmacie et en demandant une crème hydratante, les produits proposés sont équivalents. Réponse : même si ce sont des produits qui ont la même fonction, les compositions varient d’une formule à l’autre, comme avec les autres cosmétiques. Basiquement, on y retrouve souvent de la glycérine, du beurre de karité, de l’acide hyaluronique et d’autres corps gras mélangés à de l’eau pour former une émulsion. Pendant très longtemps, les crèmes, surtout en pharmacie, contenaient des huiles minérales qui ont l’avantage d’être totalement inertes et sont très bien tolérées, mais obtenues par la pétrochimie, plus personne n’en a envie (alors que c’est plutôt une valorisation des sous-produits mais bon…). Là où il y a des différences, c’est souvent sur la façon d’apporter ces corps gras à l’intérieur de la peau. Celle sur la photo, Cerave encapsule les céramides (du gras qui sert de ciment entre les cellules et qui constituent 50% de l’épiderme) pour assurer une libération prolongée tout au long de la journée. La peau reste donc bien hydratée sans être grasse. Elle contient également de la niacinamide, formidable pour apaiser les peaux irritées et à imperfections. Sans parfum et à un prix très light (12 €) elle est testée non comédogène. Il y a d’autres marques intéressantes comme Avène, Bioderma ou La Roche Posay et je conseille vraiment si on a une peau qui a tendance à avoir des irritations de choisir une formule sans parfum. En bio, la Crème Miraculeuse de Jonzac, sans alcool ni huiles essentielles et non parfumée également est parfaite.  

dimanche 15 mai 2022

BarePro Fond de teint poudre compacte, BareMinerals



La marque BareMinerals revient à ma plus grande joie ! Et mon produit préféré, c’est ce fond de teint compact qui peut réconcilier toutes celles qui détestent les fonds de teint liquides ou les trouvent trop fastidieux à appliquer chaque matin. Donc c’est le petit frère du fond de teint compact qui existait il y a quelques années avec une formule plus naturelle. Il est toujours aussi efficace et modulable. Pour un résultat discret, je déconseille de l’appliquer avec la petite éponge fournie, on en met trop. L’idéal, c’est un pinceau bien ferme comme un kabuki (je sais je répète ça çà chaque post sur le fond de teint compact mais visiblement il y en a qui n’ont toujours pas compris). On balaye sur le produit et on balaye ensuite le visage. On obtient un fini mat, avec un teint unifié mais sans marquer ni les pores ni les rides. J’ai eu beau essayer des dizaines de fonds de teint liquides, c’est celui-ci qui remporte tous les suffrages… Tellement pratique et rapide ! Il coûte 37 € et existe en 35 teintes ! Et impossible de trouver l’équivalent en grandes surfaces moins cher, les formules sont beaucoup plus épaisses (le fini plombe le teint) et le choix de teintes trop limité. Le concurrent direct dans ma salle de bains c’est un Mac, donc même genre de prix.

mercredi 11 mai 2022

ceci n’est pas une blague…

Ci-dessous le mail que j’ai reçu il y a quelques jours. Non seulement il y a en ce moment deux nouvelles marques de cosmétiques par jour, mais on me suggère d’utiliser les mêmes que mon cheval (comme si c’était super naturel pour tout le monde d’avoir un cheval !). Alors, bon, nul doute que les produits doivent être très bien, ils sont bio, naturels etc. Mais sincèrement, est-ce que j’ai envie de partager ma salle de bains avec le cheval ou de faire des allers retours entre l’écurie et la salle de bains avec ma trousse de toilette ? Sérieux ? Je sais que les temps sont durs et que certains sont prêts à déployer tous les arguments possibles pour vendre des produits mais là, on vient de franchir une vraie limite ! En même temps, merci parce que j’étais pliée de rire. (et l’argument « afin d’aider à réduire la consommation globale de produits », c’est énorme et je l’entends très souvent, on peut aussi faire le choix de ne pas produire du tout de nouveaux produits vu qu’il y en a déjà des tas sur le marché.)



Objet : Et si vous utilisez les mêmes cosmétiques que votre cheval ?

Bonjour,

La gamme des essentiels est conçue pour le bien-être des animaux, des humains et de la nature.

La créatrice crée et fabrique elle-même les produits de sa gamme afin de garantir la traçabilité de chaque ingrédient et l’efficacité des soins. Tous les produits sont naturels, certifiés bio et ne contiennent ni matières animales ni huiles essentielles qui peuvent provoquer des réactions à l’utilisation.

Elle imagine des soins multi utilisation, aux multiples propriétés afin d’aider à réduire la consommation globale de produits.

Ils sont donc adaptés aux chevaux, mais aussi, aux autres animaux de compagnie comme les chiens et les chats et... aux humains !

Elle propose 5 essentiels pour prendre soin de son animal, de soi et de la nature

- Le Gel réparateur BIO cheval, chien, chat et humain
- L’Authentique Karité BIO cheval, chien, chat et humain
- L’huile Quotidienne BIO pour sabots
- Le Shampoing Doux BIO cheval et chien
- La Lotion assainissante BIO pour fourchette pourrie

Nous feriez-vous le plaisir de présenter l'un de ces produits, ou le concept ?

Souhaitez-vous recevoir l'échantillon de votre choix, en vue d'un éventuel projet éditorial ?

dimanche 8 mai 2022

Urea Repair Plus mousse pieds, Eucerin



C’est la saison des pieds bien entretenus qui recommence ! Perso, c’est un vrai boulot de maintenir des talons pas trop moches, il faut que je crème au moins 3 ou 4 fois par semaine pour un bon résultat. Et oui, ça me saoûle. Donc toutes les options faciles m’intéressent. Comme cette mousse pour les pieds avec 10 % d’urée lancée par Eucerin. En 20 secondes, c’est fait, le bonheur ! La peau est bien hydratée et assouplie et on ne glisse pas ensuite dans les chaussures car ce n’est pas gras. Il existait déjà des mousses du même genre dans d’autres marques (Alessandro, Vitry) mais celle-ci a le mérite de se trouver encore plus facilement en pharmacies. Elle coûte 14 € environ et il faut très peu de produit (au début évidemment on en met trop car ça sort bien vite du flacon !). 

mercredi 4 mai 2022

12 mois de recherche, 2 ans de développement et 50 essais

Voilà, c’est ce qu’on entend parfois lors d’une présentation de nouveaux produits. Et à chaque fois, ça me fait ricaner. En gros, c’est pour signifier que la mise au point n’a pas été facile, on a ramé grave, les ingrédients ne se laissaient pas faire, toussa. Bon, ben oui et alors ? On s’en fout totalement. D’abord parce qu’on ne nous dit jamais « c’est un produit qu’on a formulé en deux jours, c’était super simple » et pourtant ça arrive. Et même il arrive qu’on pense qu’il aurait fallu rester plus longtemps sur la formule parce qu’elle est nulle, hi hi. Mais je m’égare. Enfin, bref, savoir que la formule a été super compliquée à mettre au point ne dit rien, mais absolument rien, de son efficacité. Qu’on se le dise ! Et puis aussi, c’est le boulot des formulateurs et des directeurs scientifiques de faire plein d’essais et de la recherche, sinon à quoi servirait leur salaire ? On mettrait les ingrédients dans la machine et on touillerait !

dimanche 1 mai 2022

Bronzing Radiance Self-Tanning Cream, Freshly Cosmetics



Encore une nouvelle marque ? Oui mais celle-là a visiblement un max de clientes déjà avec une énorme visibilité sur les réseaux sociaux. Autant vous dire que bien sûr j’étais passée à côté ! Discours identique à toutes les autres « on ne trouvait pas ce qu’on voulait sur le marché alors on a créé notre marque… ». La marque est espagnole et c’est là-bas qu’elle est la plus connue ce qui est normal. J’ai donc essayé un de leurs plus grands succès, le lait autobronzant progressif. Et je suis la bonne personne pour tester puisque c’est le genre de produit que j’utilise de mai à septembre… Verdict : il est impeccable. D’abord il sent bon ce qui est déjà une petite prouesse pour un autobronzant et il est dosé à le perfection pour les peaux claires. Il contient, comme souvent dans les progressifs, un mélange d’erythrulose et de DHA . Le premier ingrédient donne une couleur plutôt marron ultra légère mais n’apparaît qu’au bout de 24 h et la DHA, c’est l’actif autobronzant classique que tout le monde déteste, qui sent mauvais et tire vers l’orange mais il en faut quasi obligatoirement pour avoir une vraie couleur et ça colore en quelques heures. Le mélange des deux fait un faux bronzage assez réussi. Je l’ai appliqué deux matins de suite pour voir une coloration subtile (zéro traces oranges) et je n’en remettrai que dans trois jours pour maintenir cette couleur. Entre temps j’hydrate un max car la DHA capte l’eau dans la peau et ça dessèche. Visiblement il y a peu de DHA dans le produit car elle apparaît loin dans la liste INCI. Par expérience je sais que si elle est en haut dans la liste, j’aurai des traces car c’est trop dosé… A ce sujet, impossible de trouver la liste INCI des produits sur le site, c’est pourtant obligatoire (le genre de truc qui m’énerve vraiment, car on demande juste aux marques de respecter la loi) et je l’ai donc lue en tout petit sur le produit. Le prix est de 29 € pour 200 ml et le flacon est en verre. Assez cher donc mais revendiqué à 99,9 % naturel (ce qu’on aimerait pouvoir checker soi-même avec les ingrédients). Mes alternatives bon marché sont les habituels Lait effet soleil de Mixa à 4 € (mais avec silicones) ou Bronze Effect de Nivéa à 9 € (mais avec huiles minérales). Dernier point, on peut tout à fait l’utiliser sur le visage aussi.

mercredi 27 avril 2022

Des probiotiques partout



Et aussi des prébiotiques et même des postbiotiques… C’est principalement Gallinée qui a initié le mouvement en mettant en avant le fait que les peaux sensibles avaient besoin qu’on rééquilibre leur flore cutanée. Alors, une précision s’impose : dans les cosmétiques il ne s’agit pas, contrairement aux compléments alimentaires, de bactéries vivantes, ce ne serait pas possible (et de toute façon interdit). Il s’agit donc d’ingrédients qui nourrissent la flore et les bonnes bactéries. Avec une idée forte qui est le contraire de ce qui s’est fait pendant des années, à savoir, respecter les bactéries plutôt que les tuer toutes comme c’était le cas avant dans les cosmétiques pour les peaux à problèmes (en gros des boutons). Du coup, c’est vraiment intéressant pour toutes celles qui ont à la fois une peau ultra-sensible avec rougeurs et irritations et de l’acné. Parce que les produits classiques anti-boutons sont bien trop agressifs pour ces peaux : on dézingue les boutons mais la peau est ensuite à vif et il faut la surgraisser pour la récupérer donc cycle infernal de boutons qui reviennent… Depuis les débuts, la gamme de Gallinée s’est bien étoffée avec des produits un peu tous azimuts, comme un pain lavant parfait (et sans parfum) ainsi qu’un sérum jeunesse et un contour des yeux, super pour les paupières irritées. C’est bien formulé et idéal pour les peaux sensibles mais l’appellation « sérum jeunesse » me laisse un peu sur ma faim. Ca ne raconte pas grand chose sur le mode d’action… Le sérum coûte 45 € et le contour des yeux 24 €.

dimanche 24 avril 2022

Clean beauty versus bio

On entend souvent parler de clean beauty mais ça mérite quelques précisions car il y a beaucoup de confusion entre la clean beauty et le bio. La clean beauty est un mouvement né aux Etats Unis et ce n’est pas un hasard. La règlementation sur les produits d’hygiène et de beauté est hyper laxiste, tout est autorisé ou presque. En Europe, la législation est, au contraire, ultra-stricte. A titre d’exemple, les Européens excluent 1400 substances là où les américains en interdisent 11 ! Par ailleurs la clean beauty s’intéresse davantage à la santé des consommateurs alors que la certification bio tient énormément compte des questions environnementales. Enfin, la clean beauty repose sur des auto-déclarations de la part des marques, il n’y a pas de « label » clean beauty contrairement au bio. Et comme chacun possède sa propre définition, certaines marques excluent des substances que d’autres interdisent (par exemple les silicones). D’où le succès de Yuka qui fait le tri… Alors oui, je trouve bizarre de passer des plombes sur des applis pour savoir ce que son produit contient alors qu’il suffit d’acheter bio (et ce n’est pas plus cher ni plus difficile à trouver). 


mercredi 20 avril 2022

Le slugging : beurk !

Comme les hirondelles au printemps, il y a des tendances beauté qui reviennent régulièrement, le slugging en est une… De l’anglais « slug » limace. Ca commence bien ! Et ça consiste à enduire son visage d’une couche de vaseline (donc une huile minérale donc un dérivé de pétrole) pour la nuit afin de gagner en souplesse et en hydratation. Le genre de tendance que vont adorer toutes celles qui ne veulent aucune substance controversée dans leurs cosmétiques, ah ah ah ! Bon sinon, niveau efficacité, ça tient le coup ou pas ? Oui bien sûr puisque la vaseline comme toutes les huiles minérales est inerte sur la peau et possède un pouvoir occlusif idéal pour les peaux très déshydratées. C’est la base des soins pour les peaux atopiques. En gros, on forme un film à la surface de la peau et ça évite la PIE (Perte Insensible en Eau) qui est responsable de la sécheresse de l’épiderme. Voilà. C’est le même genre de remède qu’utilisent nombre de femmes aux cheveux ultra-frisés ou crépus pour dompter leurs boucles et qui atterrissent chez le dermato avec une monstrueuse acné sur le cuir chevelu… Totalement déconseillé donc quand on a la peau grasse ou mixte : le sébum en surface sert justement à maintenir l’eau dans la peau (entre autres). On risque de se retrouver avec plein de boutons et puis sur l’oreiller, c’est juste immonde. Je ne comprends même pas qu’on puisse l’envisager. Sinon, en cas de peau ultra-sèche, les huiles ou beurres végétaux sont parfaits. Karité pur en couche fine sur tout le visage, argan, bourrache… Il y a le choix ! 

dimanche 17 avril 2022

Poudre Mosaïque Lumière Couvrance, Avène



C’est le bon rapport qualité-prix de la pharma. Là où en grandes surfaces, les poudres compactes sont souvent trop foncées (car il n’y a que peu de teintes référencées et pas de testeurs), la pharmacie est le bon endroit où aller acheter son makeup teint et spécialement cette poudre compacte idéale au quotidien. En parfumeries, elles sont souvent plus chères alors que ce sont des formules assez basiques qui ne méritent pas qu’on y laisse sa paye ! Celle d’Avène a en plus le mérite d’être parfaite pour les peaux sensibles et ne sent rien (moi je préfère !). Les tranches de coloris peuvent faire peur à certaines mais qu’on se rassure, au final, c’est semblable à une teinte beige translucide qui convient à toutes les peaux. En revanche, je déconseille totalement l’application à l’aide de la petite éponge fournie, il n’y a pas mieux pour agglomérer le produit en plaques -selon moi-. Je lui préfère le pinceau large qu’on balaye sur le produit avant de le passer sur tout le visage. Vu le nom « Lumière » on pourrait penser qu’elle apporte un peu de nacres, mais en fait, ça reste très discret et moi qui ne les supporte pas habituellement, là je ne les remarque même pas. Elle coûte 19 euros officiellement mais se trouve plus souvent à 15 euros. Elle existe aussi en version bonne mine, mais attention, on ne confond pas poudre matifiante et terre de soleil, les deux peuvent se superposer mais en aucun cas s’interchanger (si on applique sa terre de soleil partout sur le visage on ressemble à un vieil indien, oui, je sais, on en croise tous les étés…)

mercredi 13 avril 2022

Les coiffeurs et les boucles

Très intéressante conférence de presse aujourd’hui organisée par L’Oréal Professionnel qui lance une nouvelle gamme destinée aux cheveux frisés. Alors, en ce moment, tout le monde lance des produits pour cheveux frisés. c’est comme si les cheveux frisés sortaient du bois et qu’on se rendait compte qu’ils existaient. Mieux : L’Oréal a établi une classification des cheveux frisés en dégageant huit types de frisures. Et sincèrement, c’est dingue que cela n’ait pas existé plus tôt car entre des cheveux à peine ondulés et des petites boucles serrées, il y a une grosse différence dans la façon de les traiter. Les uns vont adorer être alourdis tandis que les autres non. Idem pour le coiffage qui varie beaucoup. Les coiffeurs présents ont aussi dit que faire bouger les choses était compliqué car les programmes de formation pour le CAP ne tenaient pas compte des cheveux frisés. On apprend à couper les cheveux lisses mais pas les frisés et pourtant, c’est radicalement différent. Or, en raison du métissage croissant de la population, les 15-34 ans sont de plus en plus frisées. Le souci, c’est qu’elles ne vont pas chez le coiffeur. Trop peur de se faire massacrer et de ressortir avec une tête qui ne leur correspond pas. Pour un groupe comme L’Oréal, c’est super important économiquement parlant, les cheveux frisés consomment beaucoup de produits et le but est de les satisfaire. Autre fait significatif qui en dit long sur les mouvements de fond dans la société : un coiffeur présent racontait qu’il y a dix ans, une femme aux cheveux frisés sortait systématiquement de chez le coiffeur avec un brushing lisse. Aujourd’hui, disait-il, toutes les jeunes femmes qui viennent dans son salon précisent qu’elles ne veulent pas de Brushing et préfèrent leurs cheveux au naturel car elles les aiment comme ça. Et je me suis juste dit que c’était enfin une bonne nouvelle, ça m’a remplie d’espoir pour l’humanité, entre deux tours d’élections présidentielles, c’est toujours bon à prendre.

dimanche 10 avril 2022

L’huile qui se prend pour un sérum

J’ai sans doute déjà dû faire un post sur la question il y a longtemps, mais j’estime utile d’en reparler tellement ça m’agace ! C’est un travers bien connu des marques bio, qui, parce qu’elles travaillent des produits naturels pensent qu’on peut coller l’étiquette « Sérum » sur un mélange d’huiles. Pourquoi ? Et bien parce que c’est plus vendeur bien sûr. De l’art de se tirer une balle dans le pied car la cliente qui a la peau mixte et qui, pensant acheter un sérum, se retrouve avec une huile ne remet plus jamais les pieds dans la marque et se fâche aussi éventuellement avec la cosméto bio. Alors ok, il n’y a pas une définition précise écrite dans les livres du « sérum ». Il est juste communément admis que c’est un produit fluide et léger qu’on peut mettre avant une crème. En revanche quand c’est exclusivement un mélange d’huiles sans rien d’autre, on peut mettre « huile » sur l’étiquette sans tromper personne. Et je précise, en outre, que beaucoup de marques bio savent maintenant faire des sérums, donc pour celles qui n’ont pas réussi, ben tant pis, retournez à vos paillasses (de labo !).

mercredi 6 avril 2022

La crème Beau Jour, Absolution



Elle a un joli nom, un joli design aussi, elle est bio… Bref, elle me tendait les bras ! Alors, plutôt pas mal niveau texture, c’est moelleux mais pas riche du tout, et même limite pas assez pour les peaux sèches. Je la conseille vraiment pour l’été ou la mi-saison. Son fini est mat sur la peau, c’est parfait pour se maquiller (ou pas !) ensuite. La senteur est ok, pas très prononcée donc elle s’estompe vite. Elle ressemble à tout ce qui se fait en senteur bio, rien de nouveau de ce coté-là. Je n’adore pas, mais ce n’est pas non plus un vrai handicap. C’est une crème anti-oxydante, elle agit donc en prévention du vieillissement et contient de l’acide hyaluronique, du chaga, un champignon très anti-oxydant, de la centella asiatica, actif ultra utilisé dans plein de cosmétiques et une foule d’autres végétaux. Je pense qu’elle convient plus aux peaux avant 45 ans qu’après. Elle coûte 49 €. 

dimanche 3 avril 2022

Contour yeux Apaisant, Réactive, Jonzac



Michèle me demande si je connais une crème qui calme l’eczéma des paupières. La première référence qui me vient à l’esprit c’est Topialyse palpébral de SVR, qui a longtemps été la seule de son espèce. Depuis, d’autres marques se sont lancées sur le marché dont une nouveauté très intéressante car elle est bio ! Je ne sais pas si elle est efficace, je n’ai pas d’eczéma qui me permette de la tester en conditions réelles. Mais la compo est prometteuse car elle coche toutes les cases : des ingrédients parfaits (cire de blé noir anti-poches et eau thermale de Jonzac anti-inflammatoire), pas de parfum, mais c’est le cas de quasiment toutes les crèmes contour des yeux car le parfum est la première cause d’allergies, et une texture très souple vite absorbée. On peut se maquiller ensuite - même s’il faut faire attention à ce qu’on utilise comme maquillage quand on a de l’eczéma. Elle coûte dans les 14 €.