mercredi 30 avril 2008

belle et buzz à New York


Je reviens de New York avec plein d’images dans la tête et c’est l’occasion de vous raconter un peu la beauté version big apple (si tant est que vous ne soyez pas encore sursaturés d’infos concernant cette ville !). Première surprise, il y a moins d’obèses qu’à mon dernier voyage, qui remonte il est vrai à, ouch... je vieillis..., 18 ans (vous avez bien lu, pas quand j’avais 18 ans, mais il y a 18 ans). Les filles font attention à leur ligne, ça se voit. Au restaurant, les portions dans les assiettes sont comme en France alors que dans le reste des Etats Unis, c’est toujours gigantesque. On trouve aussi très facilement une nourriture équilibrée dans les supermarchés (les américains ne cuisinent pas, ils achètent leurs aliments déjà préparés) avec toutes les options possibles : végétarien, allergique, bio... Ici, le Botox fait des ravages : les fronts sont lisses et, avec les sourcils parfaitement épilés (à la cire pour éliminer tout poil superflu), cela donne d’étranges visages inexpressifs. Peu de filles sont over maquillées mais tout le monde a les cheveux impec, avec souvent des longueurs bien lissées. Ce qui m’a le plus frappée ? De voir, alors qu’il faisait 15 degrés, un nombre hallucinant de filles en tongs (parfois même en short) avec, of course, des pieds parfaitement manucurés. Les rares frileuses sont en shorts aussi, mais avec collants et bottes. Chinatown est le royaume des “beauty salons”, il y en a presque autant que de restos de canards laqués : on peut y faire une manucure pour 8 à 10 dollars !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Ah là là, New York!!J'en ai un grand souvenir. Il m'avait semblé que les New Yorkaises étaient plus "trash" que les parisiennes... vêtements tout droit sortis de friperies, petite jupé d'été avec gros collant de laine et sabots en plastique... mais c'est vrai, toujours les cheveux impecs et les dents ultra bright. Une esthétique très "récup" mais beaucoup plus soignée qu'on voudrait bien le faire croire. Et toujours plein de couleurs sympas. Moi je me sentais lmite bourge, du coup avec mes petites tenues délicates et "frenchies"!!
J'en profite en passant pour vous remercier pour ce super blog dont j'adore le ton: intelligemment futile... quel délice!!

Sof a dit…

ouahhhh, merci "anonyme" pour le compliment, j'adore ça !!!! C'est vrai que j'ai trouvé les new yorkaises assez classes et beaucoup plus "libérées" que je ne le pensais dans leurs choix vestimentaires. Moi, de toute façon, j'avais ma panoplie de touriste, donc, tout sauf hype...

Angely a dit…

je n'y suis jamais allée mais ton article me donne envie surtout de voir ces filles parfaites et d'avoir des soins à petits prix!!