dimanche 25 avril 2010

cologne encore !


Depuis l’eau de la reine de Hongrie et l’eau de Cologne originale, on n’en finit plus de réinterpréter le mélange traditionnel de romarin et d’agrumes. Dans le lot, il y a celles qui jouent laborieusement la partition et puis il y a celles qui y mettent de l’esprit. L’Eau des Minimes en fait partie et c’est ma nouvelle chouchoute du printemps, une cologne moderne et euphorisante. Vous noterez que je suis très constante dans mes goûts puisque les notes qui sautent au nez, dès le premier pschitt, sont l’orange sanguine et le pamplemousse, déjà au menu de mon lait corporel, gel douche, thé du matin etc. Le pamplemousse n’est pas si facile que ça à dompter, ça peut vite faire nettoyant de salle de bains, mais il est joliment travaillé avec des accords de citron, romarin mais aussi de néroli, de mauve et de bardane. Ce qui ne gâche rien dans la salle de bains, c’est qu’elle est mignonne cette cologne, avec son étiquette désuette et son flacon classique, à l’image du reste de la gamme Le Couvent des Minimes, (vendue chez Marionnaud) L’Eau des Minimes coûte 45 euros les 500 ml ou 35 euros les 250 ml ou en petite taille, 8 euros les 30 ml.

5 commentaires:

thenewcorner a dit…

J'adore le côté retro du packaging, mais j'ai du mal avec les eaux de Cologne, j'aime trop les parfums capiteux... :)

Kriszta a dit…

"Depuis l’eau de la reine de Hongrie"? Euh, c'est quoi cette eau? Et de quelle reine? :) Franchement, je suis hongroise, mais je n'ai jamais entendu parler de ca.

Sof a dit…

je vais chercher de quelle reine il s'agit mais c'est une des plus anciennes recettes de parfum connue ! On en trouve encore, conforme à l'originale, ça sent fort le romarin et on peut l'utiliser en splash sur le corps, comme parfum ou comme lotion tonique sur le visage quand elle est formulée sans alcool

Kriszta a dit…

Ah oui, en effet, ca date du 14eme. A l'epoque ca servait a soigner des maladies, mais il parait que c'etait une boisson aussi. Alcoolisee donc. Bref, en plus de sentir bon, ca servait a soigner toutes sortes de maux. ;)

Kriszta a dit…

Ah oui, en effet, ca date du 14eme. A l'epoque ca servait a soigner des maladies, mais il parait que c'etait une boisson aussi. Alcoolisee donc. Bref, en plus de sentir bon, ca servait a soigner toutes sortes de maux. ;)